mercredi 22 juin 2016

Terre à terre

Penser que ça ne s'arrête jamais, qu'on est fin juin et que c'est le début de l'été. Envisager qu'il fera beau demain mais demain c'est encore la pluie qui revient.

Se dire qu'on est bientôt fin juin et que c'est le début de l'été, le soleil devrait briller, les températures devraient grimper. Je ne regarde plus la météo, quand elle annonce du beau, le beau c'est toujours ailleurs et rarement chez moi.

Parler de la coupe d'Europe parce qu'on entend que ça et  même si on veut l'éviter on a beaucoup de mal à passer à côté. En même temps ça ne me dérange pas, j'aime le sport et comme beaucoup j'attends l'exploit qui j'espère viendra, ça fera oublier la morosité ambiante qui squatte et s'accroche à tour de bras.

Jeter un oeil sur la perfide Albion ... Brexit, Brexin... on sera fixés jeudi, les anglais ont leur destin en main, à eux de choisir ce qu'ils veulent.... Ah, j'oubliais, jeudi c'est aussi le jour des manifs, alors manif, pas manif, casse, pas casse, ça aussi c'est d'actualité.

Jeudi j'aurai moins de clients parce que les gens ont la trouille de rencontrer les manifestants. Chez moi ils sont pourtant calmes, ils s'excitent parfois verbalement comme si le fait de gueuler des noms d'oiseaux ou de faire peur aux gens peut faire avancer les choses. Moi ils ne me font pas peur, ils m'agacent c'est différent. J'ai un chiffre à faire, je dois composer avec le sale temps, avec la crise économique et maintenant avec les manifestants. 

Quelle actualité merdique finalement, si seulement il faisait beau ça semblerait moins pesant.

J'ai des envies de lecture au soleil, de pieds dans l'eau, des petits bonheurs si simples mais si difficiles à réaliser finalement.

A l'heure ou j'écris ces quelques lignes le soleil fait une timide apparition.... pourvu que ça dure !!!

3 commentaires:

  1. on en a tous assez. Il n'y a pas eu de printemps donc. Pour l'été...à voir...

    RépondreSupprimer
  2. 30° hier, trop d'un coup mais agréable quand même.

    RépondreSupprimer
  3. Il a fait chaud et orageux hier, au moment de reconduire Merveille, il a plu à verse, ensuite on aurait dit Hong-Kong

    RépondreSupprimer

Caquetages