mercredi 11 mai 2016

DEGONFLEE

J'ai reçu ma convocation, c'est pour début juin, premières épreuves le 8 exactement et j'ai eu un moment de panique qui finalement n'a pas duré car j'ai très vite pris la décision de ne pas y aller. 

Je ne suis pas prête, on ne peut se présenter à un examen en ne connaissant que 50 % du programme, si ça avait été 70 % j'aurais tenté mais là franchement si c'est pour se ridiculiser ce n'est pas la peine.

Alors voilà, je me suis dégonflée et je m'en fiche royalement, J'ai très vite appelé ma prof pour en discuter, elle est d'accord avec moi et de toutes façons ne comprend pas pourquoi j'ai voulu faire ça sur un an alors que c'est 2 normalement. 

Depuis je me sens libérée d'un poids, il me reste du temps pour étudier et pour m'organiser si toutefois l'envie de passer ce diplôme est encore là parce qu'avec les difficultés économiques que l'on rencontre ce n'est pas gagné.

Il faut maintenant que j'envoie un beau courrier de désistement où j'indiquerai clairement que je ne suis pas prête, j'espère que l'académie ne m'en tiendra pas rigueur pour l'année prochaine. Je pourrais toujours envoyer un certificat médical, mais soyons honnête, je n'aime pas tricher, même si mes problèmes de santé n'aident pas, voilà que maintenant on me soupçonne d'apnée du sommeil, ce qui indiquerait pourquoi je suis si fatiguée parfois..... alors va falloir faire des examens, ils vont surveiller mon sommeil et quoi encore !! si je sais qu'on me surveille quand je dors, je dormirais encore moins !!

Hier la prof m'appelle, alors vous en êtes où.... bein j'en suis nulle part ma brave dame, depuis que je sais que je ne me présente pas à l'examen, j'ai, comme qui dirait, un sacré coup de mou, je n'ai pas ouvert un dossier depuis l'arrivée de la convocation !! 

J'attends septembre pour m'y remettre et puis c'est tout !! et peut-être que je ne m'y remettrai pas, peut-être que je ferai autre chose, que je serai ailleurs, que je ne serai plus là, qui peut prédire l'avenir après tout !! je vis au jour le jour, je donne, je prends, on ne me donne pas mais on me prend, c'est la vie, on essaie d'avancer, un pas devant l'autre et on ne fait plus de projet.... moi je n'en fais plus en tout cas, parce que le binôme lui des projets il en a plein la tête... je l'envie...

Je suis déprimée, mais non, tu n'y es pas du tout.... si je ne me reprends pas rapidement,  je vais devenir comme ces vieilles grincheuses, aigries de la vie qui voient tout en noir. 

Oh non, je ne veux pas être comme ça !! 

10 commentaires:

  1. Une bonne décision pour mieux repartir. Et puis, ce que tu as appris n'est pas perdu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non rien n'est perdu, j'apprends tous les jours, mais compte tenu que j'ai encore plein de programmes à apprendre c'est vrai que c'était plus raisonnable.

      Supprimer
  2. tu as raison ca ne vaut pas le coup de passer sans être prête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, si c'est pour me taper la honte je le vivrais très mal.

      Supprimer
  3. Tu es fatiguée, vous êtes courageux tous les deux, ouvrir un centre de beauté en période de crise, il fallait l'oser, vous l'avez fait.
    Des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je me demande si ce n'est pas de l'inconscience ou de la bêtise.... pas facile de garder le bateau à la surface !!

      Supprimer
  4. Mais oui tu as bien fait de reporter, le moral va revenir plus fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que parmi tous les problèmes, c'est un poids en moins !

      Supprimer
  5. Ça...
    Se présenter à une épreuve sans avoir pioché son sujet, vaut mieux aller au ciné...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahahaha, tu as raison et encore qu'est ce que j'aimerais aller au ciné plus souvent

      Supprimer

Caquetages