mercredi 30 mars 2016

J'en Caisse !!!

"Vous devez vous ennuyer parfois derrière votre caisse, enfin quand je dis ça, c'est pour dire que peut-être le temps doit paraître long, surtout en hiver quand il ne fait pas beau et que les gens ne sortent pas"....

J'ai esquissé un sourire forcé, je n'ai pas voulu répondre, pourquoi tenter d' expliquer les choses à des gens qui ont des idées préconçues et qui pensent détenir la vérité. 

Peut-être que j'aurais du finalement, histoire de casser le mythe de la blondasse qui attend bêtement que les heures s'égrènent.

Souvent je regrette de ne pas aller plus au fond des choses, de ne pas avoir plus de mordant en affirmant haut et fort que non Madame, tenir un institut ne se résume pas à scanner bêtement des produits toute une journée. D'ailleurs si je passais ma journée à scanner et encaisser, qu'est ce que je serais riche à la fin du mois !! 

Je n'ai jamais compris pourquoi les gens avaient des visions si réductrices eu égard à certains métiers. Tu remarqueras qu'en général ceux qui critiquent sont ceux qui en savent le moins, des handicapés du bulbe en général qui sont persuadés de tout savoir sur tout.

Depuis je ronge mon frein parce que j'avais tous les arguments pour la remettre dans le droit chemin et je ne l'ai pas fait, simplement pour avoir la paix et ne  pas m'aventurer sur des chemins tortueux qui mèneraient dans l'impasse. Ce jour là je voulais une route calme et tranquille, sans embouteillage, rien qui ne puisse venir perturber ma journée.

Je ne sais pas pourquoi des fois je ne réagis plus, je trouve ça dangereux et ça ne me ressemble pas. C'est vrai quoi, si je lui avais expliqué à cette bécasse comment on fonctionnait elle aurait certainement regardé les instituts sous un autre angle et aurait pu entrevoir une autre image que celles du style poudre aux yeux, miroir aux alouettes et j'en passe.....

Madame, lorsque vous arrivez comme aujourd'hui à 10 h 00, heure d'ouverture, sachez que ça fait déjà 30 minutes que j'ai ouvert, mais qu'avant de venir, le binôme est déjà allé à la banque et a aussi acheté des consommables et petit matériel qui manquaient. 

J'ouvre toujours 30 minutes plus tôt afin de pouvoir accueillir mes clientes dans les meilleurs conditions. Ainsi j'allume le chauffage dans la cabine pour que la première cliente puisse avoir bien chaud. J'allume les cires  et je vérifie qu'elles soient bien propres même si je sais que je les ai déjà nettoyées la veille. Je mets le diffuseur d'huiles essentielles en route, je remets des serviettes propres que j'ai fait bouillir la veille, parce que même si je mets des draps de protection sur la table de massage, mes serviettes sont changées plusieurs fois dans la journée, question d'hygiène. J'inspecte tout, rien n'est laissé au hasard ! 

J'allume les bougies et la musique pour donner une ambiance cocon et feutrée, du bien être Madame, c'est ça que nous vendons et ça ne se fait pas d'un simple claquement de doigts. Je prépare la cabine en fonction du soin et si c'est un modelage aux pierres chaudes, je désinfecte une à une les pierres avant de les faire chauffer même si je sais qu'elles ont été parfaitement nettoyées après la dernière utilisation, idem pour le petit matériel, parce qu'en plus d'être plantée derrière ma caisse comme vous le croyez, sachez que je suis une maniaque de la propreté et que ça m'empoisonne la vie.

Je descends ensuite dans l'espace boutique pour imprimer le planning des rendez-vous et c'est parti pour 10 h d'affilée ou il y a tout un tas de petites tâches diverses et variées à effectuer. Et non Madame je ne fais pas 35 h , on aligne plus de 50 h/semaine sur 5 jours et encore quand il n'y a pas les expo, sinon c'est bien pire. Ah oui, désolée moi je ne fais que 40 heures sur 4 jours, le mercredi je suis à la maison et bien entendu vous devez penser que je me prélasse toute la journée.

Il y a les jours de nettoyage des étagères et produits, tout est consigné dans un cahier pour que le nettoyage soit fait régulièrement, il y a les jours de nettoyage de vitrine. Il y a le samedi ou je chamboule toute la cabine pour la nettoyer à fond, vérifier les produits, voir ce qu'il faut recommander pour ne pas être à cours.  Il y a quotidiennement de la paperasse, j'essaie d'en faire pas mal sur place, ce n'est pas toujours possible, tu ne peux pas t'embrouiller avec ton banquier quand là haut une cliente est en train de se faire masser, alors le reste se fait à la maison.

Il faut aller à la banque, téléphoner aux administrations et avec les administrations c'est long, on perd du temps, on s'énerve....  zut, il est déjà temps de penser à envoyer la TVA. IL faut alimenter la page facebook, le blog, rajouter des choses sur le site internet, c'est un peu notre vitrine,  tiens aujourd'hui on va faire une campagne SMS pour proposer des réductions, est ce qu'on lance une promo cette semaine pour notre nouveau soin ?  merde faudrait peut-être s'affoler, il y a une expo ce week-end. 

Pendant que nous effectuons tout cela il y a bien évidemment la clientèle à recevoir, il faut répondre au téléphone il faut expliquer, informer, il faut lâcher tout ce qu'on est en tain de faire pour ne s'occuper que de la cliente parce que c'est elle l'essentiel, c'est elle qui nous fait vivre, le client est roi !! S'il n'y a pas de clients Madame, on continue quand même de bosser, parce qu'à tout moment quelqu'un peut arriver et dans un commerce il y a toujours quelque chose à faire;

Non Madame je ne m'ennuie pas, je suis occupée toute la journée et pas seulement derrière ma caisse. Vers 18 h 00 je m'attelle à la cabine, elle est petite mais ça prend du temps, mon maître mot c'est désinfecter, nettoyer, aérer,.... faire en sorte que le visuel soit agréable pour la cliente.  J'attaque ensuite le salon d'accueil, puis la petite pièce attenante, les WC, pendant ce temps là, le binôme s'occupe de nettoyer en bas, parce que chez nous c'est nettoyé tous les jours. Quand il y a de la clientèle à 18 h 00, sachez Madame que je dois attendre qu'il n'y ai plus personne et que parfois je commence mon ménage à l'heure de la fermeture, dans ces cas là, je quitte la boutique à 20 h 30, ça fait une très longue journée.

Accessoirement Madame, j'étudie aussi, mais ça c'est de la broutille bien évidemment, ça prend juste beaucoup de temps mais le temps vous ne devez pas en avoir la notion, ou alors nous n'en n'avons pas la même vision.

Sachez que quand je rentre chez moi Madame, je n ai qu'une envie, me laisser choir sur le canapé et ne plus bouger mais ce n'est pas possible parce que j'ai une tournée de serviettes à faire bouillir, que ça prend du temps et qu'il va falloir ensuite la mettre à sécher avant d'aller me coucher. Si j'ai encore un peu de courage, je photocopierai les remises en banque pour le lendemain et rangerai un peu de documents.

Vous avez raison Madame, ça serait tellement plus chouette de rester assise toute la journée derrière la caisse, ne rien faire et attendre. Je pourrais lire toute la pile de livre qui jonche le coin de ma table de nuit,  je pourrais venir écrire sur ce blog que j'ai délaissé depuis deux mois, je pourrais aller visiter mes blogamies qui me manquent et dont je n'ai pas de nouvelles, parce que vous savez Madame, sur le net c'est donnant donnant, on est bien peu de choses et très vite oubliés.

Vous ne lirez pas mon post, vous devez penser qu'une blonde ne doit pas savoir écrire..... Il n'y a pas de sot métier Madame et j'aime ce que je fais, ce qui est juste dommage, c'est que je n'aurais jamais l'occasion de vous le dire !