mercredi 2 décembre 2015

Y A DES JOURS COMME CA....

Il y a des jours où tu te lèves de bonne humeur parce que tu sais que le lendemain tu pars en week-end pour voir ta Fillotte. 

Tu te lèves plus facilement que les autres samedis, tu te sens légère, tu chantes sous la douche, ton petit déjeuner est parfait, bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes..... 

Mais.......

Attends ça c'est chez les autres parce que dans la famille poissard je demande Ysa......

Tout allait bien samedi aux aurores mais c'était sans compter sur le lave linge qui a décidé de rendre l'âme, un jour de shabbat en plus !! Je savais qu'il me lâcherait, il avait déjà montré des signes mais il était toujours reparti et j'avais confiance en lui. Un lave linge acheté à Jaffa, une marque qu'on ne voit pas ici mais un bon lave linge. Les machines supplémentaires de l'Institut ont eu raison de lui, imagine un peu, 3 ou 4 fois par semaine les serviettes, oshiboris, gants etc à bouillir, il n'en pouvait plus....heure du décès 7 h 10.

Bon, évidemment il y avait 3 pull-overs bloqués dedans, c'est toujours comme ça, après des bidouillages en tous genres, on a ouvert le hublot en force et ensuite on a épongé l'eau qui est sortie de partout. Ca fait plaisir un samedi matin surtout qu'en général tu ouvres un peu plus tôt parce que c'est jour de marché.

La journée s'est déroulée normalement jusqu'à 14 h. Jeudi après-midi mon binôme était allé acheter un radiateur sur pied afin de mieux chauffer l'espace boutique de l'institut (les radiateurs existants sont des grille pain, ils ne chauffent rien mais font grimper la note d'électricité). J'étais en train de faire je ne sais plus quoi et voilà que la bête s'arrête. Je ne m'inquiète pas, le binôme a programmé l'appareil, quand il atteint 20 degrés il s'arrête. Je continue de vaquer à mes occupations mais en y regardant de plus près, je me rends compte qu'il n'y a plus d'affichage digital de la température, en fait il n'y a plus rien. je tente de remettre en route mais impossible.... 

J'appelle le binôme qui était en train de voir pour le dépannage du lave linge (bon c'est confirmé il est mort, il y a pas loin de 200 €uros de réparation et vu la marque on est même pas certains d'obtenir les pièces de rechange). Bien sûr il me demande à quoi j'ai touché, je lui réponds rien, le radiateur s'est arrêté tout seul, il me dit ce n'est pas possible.

Ah bein non avec lui c'est jamais possible, du coup il m'énerve je lui dis "tu sais quoi voilà c'est moi qui ai arrêté l'appareil, j'ai fait exprès de le casser c'est trop drôle"....

1 heure plus tard, le binôme est revenu pour constater que le radiateur ne fonctionnait plus, le mystère reste entier,  heure du décès 14 h 00. 

Il voulait partir chez Conf pour le changer mais je devais aller en ville acheter des vêtements pour ma fillotte, du coup je lui ai dit tu iras le changer mardi matin quand on ouvrira, la température dehors est clémente, on va pouvoir supporter.

C'était la deuxième connerie de la journée, je lui ai dit jamais 2 sans trois on attend la prochaine....

La prochaine ne s'est pas faite attendre. J'avais besoin d'aller au centre ville qui est tout près mais numéro 2 qui m'accompagnait ne voulait pas marcher, elle avait froid et faut dire qu'il pleuvait. J'ai eu beau lui dire qu'on irait plus vite à pied et qu'en plus ce n'était pas pratique pour se garer elle a réussi à me faire fléchir... je fléchis trop souvent d'ailleurs, va falloir que ça change.....

Je prends la bagnole, je décide d'aller me garer sur un parking en hauteur où je sais qu'il y a toujours de la place et en plus on bénéficie d'une heure gratuite. Pour information la pente pour accéder au premier niveau est vraiment raide, on ne peut la monter qu'en première et bien moi je l'ai montée en deuxième blonde que je suis !! 

Je suis arrivée énervée par la circulation, numéro 2 était en train d'en rajouter une couche parce qu'il lui fallait encore un tas de trucs qui n'étaient pas prévus, bref, j'ai commencé à monter en deuxième, me suis aperçue que ce n'était pas possible mais au moment ou j'ai voulu stopper pour passer la première il y avait un idiot qui me collait derrière et il était certain que si je freinais il me rentrait dedans, donc j'ai accéléré, de la fumée est sortie de sous le capot, ça sentait le cramé grave.... j'ai tout de suite garé la bagnole et je me suis dit que j'avais flingué le moteur. 

Je n'osais plus bouger, je regardais la fumée et m'engueulait toute seule pendant que numéro 2 me disait "mais qu'est ce que tu as fait".....On est sorties, j'ai pas osé soulever le capot, je me suis dit que j'allais tout laisser refroidir et qu'on serait fixées en revenant. Au retour la voiture a démarré sans problème, j'ai regardé le niveau d'huile, le niveau d'eau.... RAS, j'ai quand même appelé le binôme par acquis de conscience.... "mais t'es pas bien de prendre cette pente en deuxième qu'est ce qu'il t'arrive"... évidemment comme si je ne le savais pas...... il est énervant parfois le binôme avec ses réflexions à 2 balles !! 

De retour à la boutique Monsieur a tout vérifié, en fait ce sont les pneus que j'ai un peu abîmés, c'est mieux que le moteur tout compte fait. J'ai pensé que c'était bon, c'était la troisième connerie de la journée, ouf terminé..... 

Le binôme est parti acheter un nouvel auto-radio, celui qu'on avait ne fonctionnait plus correctement et comme on faisait de la route le lendemain, en musique c'est quand même mieux. Numéro 2 a décidé d'aller avec lui, me laissant seule pour faire le ménage de la boutique (pas folle la guêpe).

Ils ne sont pas partis longtemps, ils sont revenus avec un truc bien plus cher qu'il n'était prévu, ce qui a eu le don de m'énerver surtout que c'était avec ma carte bancaire !! 

Numéro 2 a décidé de rester dans la voiture pour tester le poste, sky Rock à fond les ballons ça déchire, elle me faisait des signes en disant "trop fort le son".... elle est bien restée 30 mn à nous attendre le temps que je termine (et comme je suis maniaque j'inspecte tout, parce qu'il faut que ça soit nickel).

19 heures 10 nous montons dans la voiture, le binôme met le contact et...... rien.... plus de jus.... on se regarde, la moutarde me monte au nez parce que je devine que c'est l'auto-radio qui a du pomper sur la batterie...

On a fait appel à mon père pour qu'il vienne avec son chargeur et on est rentrés à la maison à plus de 20 heures, j'avais encore un tas de choses à faire.

Non je ne te raconterai pas que j'ai ensuite brûlé mon sweat polaire en mettant du pain dans le four, un morceau de tissu est resté collé sur les résistances du haut, heureusement que je n'étais pas à manches courtes sinon c'était le bras, j'ai ensuite loupé la deuxième marche de l'escalier en montant et j'ai eu la chance de me rattraper. Là j'ai dit Stop, je ne fais plus rien, je suis en danger !!! 

Franchement, je pense qu'il y a des jours où on ferait mieux de rester couchés.... 


22 commentaires:

  1. Bonne journée dis donc. Et le lendemain ? Tu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lendemain Nickel, on a pris la route et tout s'est bien passé.... une journée ça suffit hein !!

      Supprimer
  2. Hé bien tu cumules !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux le dire, ça a vraiment été la journée !!

      Supprimer
  3. Désolée Ysa mais tu m'as bien fait rire et en même temps je compatis sincèrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si j'ai pu te faire sourire un peu.... moi aussi je l'ai pris à la rigolade même si je suis en pétard après le lave linge que j'ai du changer... et ce n'était pas prévu au budget !!

      Supprimer
  4. il y a des jours comme ça, les jours poisse.

    Odile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et là c'en était un beau de beau !! la loi des séries qu'on dit !!

      Supprimer
  5. Toi aussi, tu es fatiguée, j'espère que ton week-end a été à la hauteur, en fait, je sais qu'il a été à la hauteur..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui trop bien ce week-end mais bien trop court !!

      Supprimer
  6. Pourquoi crois tu que je reste couchée ? ... et puis sinon .... tout va bien ???
    Pas voulu acheter le drapeau de lExodus ?
    Si j'avais pu je le aurais acheté pour te l'offrir.
    Bisous mon Ysa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais faire comme toi, rester couchée.... je rêve de le faire au moins une fois et de me regarder des séries en mangeant du chocolat.....
      Terrible l'histoire de l'Exodus....

      Supprimer
  7. Bizarre comme les binômes ont souvent des réflexions à deux balles !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je trouve aussi... c'est typiquement masculin....

      Supprimer
  8. quelle poisse alors!!!
    pareil ici le binôme a toujours tendance à m'accuser (mine de rien) quand quelque chose ne va pas "qu'est-ce que tu as fait?" qu'il me dit
    raaaaa il y a des jours où il vaut mieux rester couché
    bisous
    le Lion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en menais pas large avec la bagnole, j'ai cru que j'avais déglingué le moteur.... finalement j'ai eu de la chance !!

      Supprimer
  9. Le soucis avec la durée de vie de tous les appareils que l'on achète maintenant, si vous achetez pratiquement tout en même temps , tout va lâcher en même temps .... J'ai eu l'année dernière la même configuration, si je puis dire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'a pas trop mal tenu mon lave linge finalement. Je l'avais acheté en Israël, un truc que le binôme avait négocié pas cher et il a tenu 7 ans quand même (et quand on sait qu'il tourne en moyenne 3 fois par jour et que depuis l'ouverture de l'Institut il y a en plus les serviettes que je fais bouillir au moins 3 f/semaine) on peut dire qu'il a fait son taff !!

      Supprimer
  10. Je compatis pour être en ce moment dans le même genre de galères.
    Mais tu m'as fait rire quand même!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois qu'il vaut mieux en rire, de toutes façons ça ne changera rien de pleurer... bon sur le coup ça ne me fait pas rire mais après une fois que c'est passé et bien je me lâche...

      Supprimer
  11. je souris ...........jaune d'accord !!! parfois on cumule c'est vrai comme je ne suis que moi, ces jours là, je prends un livre une couverture un coussin et je vais m'allonger sur le canapé !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as la bonne méthode, du coup je n'osais plus trop rien faire de peur de casser et je me suis tenue 2 fois plutôt qu'une à la rampe de la cave parce que j'ai pensé que je pourrais bien aussi me bailler dans les escaliers avec la chance de cette journée !!

      Supprimer

Caquetages