jeudi 12 novembre 2015

UN JOYEUX NON ANNIVERSAIRE !

Quand on est petit on attend ce jour avec impatience, on sait qu'on aura le gâteau avec les bougies et le cadeau qui va avec et si ce n'est pas le jour même parce que c'est en pleine semaine et que les parents sont débordés de boulot, on fêtera ça le week-end.

Le dimanche on se retrouve avec les grand-parents et on reçoit le gros billet magique (en ce qui me concerne c'était encore les francs) qui va nous permettre d'acheter tout un tas de trucs inutiles qui nous font rêver.

En grandissant ce jour prend une autre tournure, surtout quand on est ado.... on est heureux, on compte les années qu'il reste avant d'atteindre nos 18 ans parce qu'on se dit qu'à 18 ans ça y est, on est un grand et qu'on va pouvoir passer son permis de conduire.... (3 mois avant mes 18 ans, Metche m'a sorti toute sa panoplie de billets magiques et m'a payé la totalité de mon permis  que j'ai obtenu 18 jours après ma date anniversaire). 

On n'a pas tous les jours 20 ans, ça n'arrive qu'une seule fois dans notre vie alors on marque le coup, on entre dans l'âge adulte et pour certains c'est déjà le monde du travail. Copines et famille sont réunis, il y a toujours le billet magique mais cette fois on y fait attention parce qu'on commence à connaître la valeur de l'argent.

A 30 ans on est installé, les anniversaires se font en plusieurs parties, on le fête le jour même au boulot, on n'échappe pas à la bouteille de champagne et aux gâteaux apéro et on reçoit un ou plusieurs cadeaux  de nos collègues, bizarrement c'est toujours quelque chose qui nous plait et on se rend compte que le ou les cadeaux correspondent parfaitement à toutes les questions qui nous ont été posées durant les semaines précédentes, on comprend mieux les cachotteries et les enveloppes qui circulaient.....  ça fait plaisir, on se sent apprécié.

On invite les amis proches au restaurant et le week-end on le fête chez les parents, c'est plus calme, et ça en serait même déprimant !! 

A 40 ans on a fait la moitié de sa vie, on espère que derrière il y en aura encore 40 autres et même plus.... on se sent bien et en pleine force de l'âge, on n'est plus tout jeune mais on n'est pas vieux, c'est une bonne moyenne... 40 ça compte,  alors on fait une grande fête où famille et amis sont réunis, on loue une salle, un disc jockey et on danse jusqu'aux aurores... le lendemain on se retrouve pour terminer les plats que le traiteur a préparé. On les aime ces 40 ans mais qu'est ce qu'on les aime !!

Puis arrive le demi siècle et on se dit que c'est peut-être celui là qu'on devrait fêter... mais on ne le fête pas, il faut réunir parents et enfants, c'est compliqué, les amis qu'on s'est fait en Israël sont trop loin,  les amis qu'on avait en France ne sont plus ils n'ont pas résisté à la distance et à nos vies diamétralement opposées..... on se sent un peu seul....  c'est un jour comme un autre, on ouvre une bouteille pour marquer le coup, un bouquet de fleurs, un parfum, un bijou.... on fête ça juste entre nous.... on verra les enfants le week-end suivant....

Aujourd'hui j'ai 52 ans,  un coup de fil de mes parents, de mes enfants, des messages sur facebook, des SMS sur mon téléphone.... c'est une journée comme une autre, j'ai juste décidé de ne pas aller travailler pour pouvoir traîner à la maison, ne rien faire... juste gamberger et refaire le monde, un monde comme j'ai envie, qui ne ressemble absolument pas à celui dans lequel je survis.

Ce midi je me suis mangé un sandwich, pain de campagne frais avec du beurre et du fromage de chèvre, j'ai bu un jus de pommes bio que mes parents ont ramené de Corrèze et j'ai dégusté du chocolat offert par mon esthéticienne qui est venue exprès à la maison me l'apporter.

On est loin des fastes d'antan, la bouteille de champagne est à la cave, elle y restera.

Je ne suis ni triste, ni joyeuse, je suis tout simplement moi. 

15 commentaires:

  1. Plein de bisous et encore un très bon anniversaire

    RépondreSupprimer
  2. Et bien petit Scorpion, joyeux anniversaire!!!!
    En effet, les années passent et on ne fête plus de la même façon!
    Plein de bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est dommage, on devrait fêter chaque année nouvelle et se dire qu'on a de la chance d'être là.... peut-être que le poids des ans commence à peser sérieusement !!

      Supprimer
  3. Bon anniversaire, quand même ! 52 ans, c'est encore jeune....j'ai beaucoup aimé ta chronique...elle m'a fait sourire...et m'a émue ;) florencew

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Florence, oui 52 ans ce n'est pas vieux, mais on commence quand même à le sentir !!

      Supprimer
  4. Avec une journée de retard, je vous souhaite un joyeux anniversaire.

    Odile

    RépondreSupprimer
  5. Tu sais que tu les regretteras tes 52 ans, nous on fête trois anniversaires au mois de juillet, celui de JJF, sa fille et le mien.
    J'ai adoré la quarantaine mais je regrette ma cinquantaine.
    Encore bon anniversaire Ysa..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'on aime toutes la quarantaine mais la cinquantaine on ne peut pas y échapper.... je commence à flipper pour la soixantaine je te le dis !!

      Supprimer
  6. Il faut dire aussi que nous sommes restées si jeune que le nombre n'a pas d'importance perso j'ai décidé d'avoir toujours 20 ans ( dans ma tête ) et pis c'est tout gros bisous ( je dois dire que moi la bouteille de champagne, je l'aurai bu ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est certain que dans la tête on est jeune, mais le corps ne suit pas malheureusement, faut que je reprenne le sport.... tous les lundis matin je me dis ça !!

      Supprimer
  7. Petite jeunette va !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeunette, jeunette.... c'est vite dit, ils sont là les 52 ans et toutes les merdes qui vont avec !!

      Supprimer
  8. pareil, ici pas d'anniversaire non plus, d'ailleurs pas vraiment envie
    gros bisous Me Kind
    Le Lion

    RépondreSupprimer

Caquetages