mardi 6 octobre 2015

COUP DE MOU

Y a rien qui va ma brave dame.... cette phrase je l'ai sur le bout des lèvres en permanence et ce n'est pas l'actualité qui me démentira.

Chaque matin quand j'appuie sur le bouton du radio réveil je me demande quel drame aura eu lieu durant la nuit, quelle ineptie on va encore entendre, quelle catastrophe aura détruit des vies et je ne suis jamais à côté de la plaque, des drames il y en a en veux tu en voilà, on ne compte plus les catastrophes et alors les frasques et autres conneries de nos dirigeants ça fleurit quelle que soit la saison.

On vit dans un monde de cinglés, les gens n'ont plus de repères, plus aucune valeur, exit la solidarité et l'entraide.... la morale s'est fait la malle....ce qui prime c'est le fric.... time is money

Je ne m'y retrouve pas... ce n'est pas mon monde, je suis trop décalée....  je pense à Metche et à tout ce qu'elle m'a inculqué, si elle était encore là elle serait horrifiée elle qui mettait toujours une assiette supplémentaire au cas ou quelqu'un se présenterait....

C'est la loi de la jungle et même  si j'aime bien Mowgli, Baloo et Bagheera.... "aie confiance" je n'y crois pas... je ne sais pas décrypter les codes et franchement j'en ai même pas envie.

Loin de moi l'idée de devenir agoraphobe je ne suis pourtant bien que chez moi et je fuis les endroits de foule où je côtoie l'autre, parce que l'autre est synonyme d'enfer, de trahison, d'hypocrisie..... Pourtant l'autre je l'apprécie dans le virtuel,  je recherche même sa présence, j'aime lire ce qu'il raconte, j'aime regarder ses photos et avoir de ses nouvelles....je me sens démunie sans lui....

Mon binôme est en colère, "mais comment tu deviens, qu'est ce qu'il t'arrive... tu ne crois plus en rien, tu es sauvage,  tu ne peux pas t'enfermer chez toi avec tes séries, tes livres, et ton chat" !!!

Et pourquoi pas..... qu'est ce qui m'empêcherait de fuir cette vraie vie et de m'isoler de ce monde qui m'indispose.... si j'ai envie ça gène qui ?

Sortir je veux bien.... mais pour patauger dans les vagues de la méditerranée, là bas dans cette ville qui ne dort jamais. Parcourir le désert et se poser pour écouter le silence.....boire un thé à la menthe et manger des falafels dans les ruelles de la vieille cité..... oui je suis d'accord pour sortir là bas et même tout affronter. 

Mais là bas c'est quand ?

Par moments je me dis que ça n'a jamais été aussi près même si rien n'est prêt. 

Par moments je me désespère et me dit que ça ne sera jamais.....

D seul le sait mais il ne veut rien me dire....  

19 commentaires:

  1. Tiens moi aussi j'ai envie de m'isoler et de ne plus voir personne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ferait le plus grand bien crois moi !!

      Supprimer
  2. Ton spleen, ça s'appelle l'automne, Jules a réussi à ouvrir son magasin, le temps venu, tu retourneras en Eretz...

    RépondreSupprimer
  3. on a tous des "coups de mou" comme ça... ça finit par passer heureusement. Mais c'est vrai qu'il y a de quoi vouloir s'isoler parce que tout ce qui nous entoure, beurk !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à peine croyable, je vais finir par détester les gens !!

      Supprimer
  4. Je crois qu'Heure bleue a raison c'est l'automne le grand responsable

    RépondreSupprimer
  5. Ainsi va le monde, Ysa ..C'est , hélas bien navrant et je partage ta fatigue , ton dégoût et ton agacement face aux horreurs qui se déroulent aux quatre coins du globe et tout çà , comme tu le dis ," time is money" pour le fric qui est le nerf de la guerre (et la guerre çà rapporte hélas !) Heureusement qu'il nous reste la musique, la littérature et le cinéma pour nous évader et nous apporter une bulle d'oxygène dans ce monde de brutes ou l'on oublie que nous sommes non seulement tous égaux et mais également des petits grains de sables au milieu d'un immense univers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la musique, la littérature, le cinéma, heureusement qu'ils permettent l'évasion....une évasion éphémère parce que quand on a terminé un film ou un livre, on retrouve la triste réalité.... mais ça fait du bien quand même !!

      Supprimer
  6. c'est vrai que le monde qui nous entoure dans ses éclats les plus forts n'est guère engageant , mais il ne faut pas se laisser assourdir par celui qui crie le plus fort, il y a aussi des murmures merveilleux

    RépondreSupprimer
  7. Je suis dans le même état d’esprit.
    Telle ment écœurée que je vais lâcher mon bénévolat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça.... mais je te comprends !!

      Supprimer
  8. on se rejoint souvent, ça fait plus de 15 jours que je ne regarde plus les infos, moi qui écoutait la radio à la maison, terminer ! J'écoute de la musique, en voiture, à la maison, etc... En ce moment je me fais Dean Martin ;) Tout est trop anxiogène partout, on a peur de tout . Moi ça va mieux ! je pourrai même dire que je recommence à " vivre"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu qu'on avait souvent les mêmes préoccupations, je pense que c'est du à notre caractère entier....

      Supprimer
  9. si ça peut te rassurer, tu n'es pas la seule à avoir un coup de mou Ici c'est pareil autant Olivier que moi;
    on a tendance a rester enfermé pas envie de bouger il faut dire que le boulot nous use ou nous saoule (comme on veut) ;-) un ras le bol de tout et la fatigue qui s'ajoute à tout cela (mais elle est sans doute le prix à payer )
    gros bisous Me Kind et courage ;-)
    Le Lion

    RépondreSupprimer

Caquetages