mercredi 29 avril 2015

Le Muguet

Quand arrive le 1er mai je pense toujours au muguet de Metche. Faut dire qu’elle en avait un sacré parterre, un carré près de la citerne qui en était rempli et qui semblait croître d’année en année si  bien que les fleurs s’échappaient de l’endroit pourtant bien délimité et finissaient par s’installer ailleurs. 

Quand tout fleurissait, c’était une explosion de blancheur et de senteurs qui me ravissaient.

Je guettais l’éclosion des clochettes avec délectation et la veille du jour J, j’avais l’autorisation de préparer un bouquet pour offrir à la maîtresse. En général  j’y  ajoutais une ou deux roses et je partais ainsi avec mon trésor bien empaqueté, d’un pas léger et fière comme Artaban.

J’adorais en mettre dans la maison,  Metche avait de petits vases que je garnissais, j’humais alors l’odeur des clochettes et j’aurais pu rester ainsi des heures durant tant j’aime les fragrances de cette fleur. La forme des clochettes m’émerveillait et leur blancheur m’éblouissait.

Le carré se vidait bien vite car beaucoup se servaient, le muguet de Metche était réputé, tout comme sa soupe, ses liqueurs de Framboise ou de groseille, ses strinjes (recette de petites gaufres flamandes que l’on prépare pour le nouvel an), ses tonnes de crêpes pour mardi gras, sa potée de pommes de terre et choux et plein d’autres choses encore que j’ai oubliées.

Metche avait un grand sens du partage, chez elle c’était innée, quand les visiteurs repartaient ce n’était jamais les mains vides, elle avait toujours un petit quelque chose à donner qu’elle avait elle-même préparé et le muguet n’échappait pas à la règle.  J’ai encore en mémoire les brins mis dans du coton mouillé et de l’aluminium…. « Pour ne pas qu’ils aient soif » disait Metche. 

Vendredi, quand mon binôme me ramènera mon muguet (j’espère qu’il n’oubliera pas sinon ça va râler) l’odeur de la fleur me ramènera en arrière et je ne pourrais pas m’empêcher de penser au parterre de Metche et à son muguet.

J’aime quand des actions, des odeurs ou des objets sont associés à des êtres chers qui sont partis, ça permet de ne pas les oublier et de penser à eux avec gaîté, même si je n’ai pas besoin de ça pour me rappeler.

18 commentaires:

  1. Cela me rappelle le petit carré de ma grand mère et je faisais pareil que toi à sentir ce beau brin. Je crois que c'est ma fleur préférée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi c'est certainement l'odeur de fleur que je préfère !!

      Supprimer
  2. je me souviens bien du jardin de Metche, et je garde en souvenir ces haies de groseilles à maquereaux
    et bien sûr (hors jardinage .... bien que....;-) ) a soupe
    et son placard avec un tas de "snoupres" ;-)
    haaaaa les souvenirs...... qu'ils sont bons!!!!!
    j'aime beaucoup l'odeur du muguet, cette année rien ne pointe encore dans mon jardin . Je trouve que le muguet vendu en commerce est excessivement cher dommage!!! ils exagèrent quand même mais tout est commercial actuellement :-(
    gros bisous
    le Lion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus de 20 € le petit pot avec 2 bruns dedans à replanter !! sinon oui les snoupres dans le placard..... ça on ne l'oubliera jamais !!

      Supprimer
  3. oui, souvent une musique, un objet, une situation nous rappelle des être chers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore quand tout ça me ramène à de beaux souvenirs d'enfance, il y a les odeurs aussi qui nous rappellent des endroits ou des situations...

      Supprimer
  4. Et le lilas, cette année, le simple et le double sont en fleurs en même temps, plus les pivoines, je fleuris et parfume toute la maison, c'est génial

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui le Lilas j'adore mais le mien a été taillé en octobre, donc je pense que pour cette année c'est rapé, même s'il fait des feuilles, faut dire que je n'y suis pas allée de main morte avec le sécateur, mais ça lui aura fait du bien car personne ne s'en était jamais occupé !!

      Supprimer
  5. Les odeurs ont cette faculté terrible d'être quasiment ineffaçables de la mémoire et de ramener des tas de souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup les souvenirs avec les odeurs, le jasmin qui me rappelle lmon premier voyage en Tunisie, le feu de bois qui me rappelle la maison de mon autre grand-mère, l'odeur des poivrons grillés qui me ramènent en Israël.... bref tellement de choses agréables....

      Supprimer
  6. Ma madeleine à moi, c'est le pain perdu de mon arrière grand-mère, faut dire que chez les petites parisiennes, les jardins sont rares...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois chacun a ses propres souvenirs avec des odeurs, des objets ou autres....

      Supprimer
  7. Je partage tout à fait ta conclusion, il suffit parfois d'un rien pour ne rien oublier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand tout à coup ça me fait penser à de jolis souvenirs....

      Supprimer
  8. D'accord avec le Goût, les odeurs sont ineffaçables...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il suffit d'un simple parfum, celui d'une fleur ou même d'un plat qui chauffe dans la cuisine....

      Supprimer
  9. Une jolie note émouvante... Le muguet, je n'en achète plus, je trouve les prix ici excessifs... Si j'avais un jardin , j'en ferai pousser je pense, comme des jonquilles, des tulipes etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais replanter celui que mon binôme m'a offert, j'espère qu'il reprendra....

      Supprimer

Caquetages