mercredi 25 mars 2015

VIRAGE A 360 °

« C’est très beau, c’est agréable, vous êtes souriants, très commerçants, vos produits sont d’excellente qualité, vous les connaissez par cœur, l’esthéticienne est au top mais il vous manque quelque chose » et il me pointe du doigt…..

Je me raidis me demandant bien ce que j’ai pu faire ou ne pas faire et la sentence tombe …

« Vous n’êtes pas esthéticienne »

Evidemment que je ne suis pas esthéticienne, j’ai bossé durant 20 ans dans une mairie, je suis une administrative et je le revendique parce que j’ai aimé ça. D’abord qu’est ce que ça peut bien lui faire à lui que je ne sois pas esthéticienne,  il y a 2 esthéticiennes ici, chacune à temps partiel, ça permet à la cliente de choisir laquelle elle préfère.....

Le comptable va nous démontrer par A+B à quel point c’est important d’avoir ce diplôme, même si on n’exerce pas. (Le banquier nous avait déjà fait la leçon une semaine avant et une gérante d’Institut qui elle est esthéticienne m’avait aussi affirmé que c’était un handicap). Au bout d’une tonne d’arguments, j’envisage la chose qui finalement ne me déplaît pas parce que je sais bien qu’il a raison, d’ailleurs pas plus tard qu’hier, j’ai reçu une représentante et je n’étais même pas fichue de différencier les pinceaux de maquillage… ça fait un peu désordre quand même.

Ce diplôme est important vis-à-vis du personnel, des gens qui sont du métier, des organismes avec qui on bosse,  de la clientèle qui en cabine demande discrètement, bref, il n’a plus besoin de me convaincre, j’en suis persuadée…

Mais entre le moment ou j’envisage la chose et le passage à l’acte je me dis qu’il va s’écouler du temps, pas question pour moi de retourner à l’école, je ne me vois pas à 52 balais assise avec des jeunes femmes de 17 ans même si j’ai l’esprit très ouvert et puis de toutes façons je ne peux pas me le permettre, j’opte pour des cours par correspondance, j’étudierais la question cet été et on verra en septembre.

C’était sans compter sur le comptable qui m’avait déjà dégoté une école par correspondance, agréée par le ministère de l’éducation Nationale.

Il m’a prise un peu de court,  m’a retourné le cerveau, a chamboulé tout mon planning mais J’ai obtempéré, et du coup,  à ce jour,  me voilà une élève avec un certificat de scolarité en bonne et due forme. Ca fait un mois que j’ai commencé et tu comprends mieux maintenant pourquoi j’ai de moins en moins de temps pour flâner sur les blogs ou autres.

Pour travailler j’ai reçu une tablette, je suis sur une plate forme spéciale, je peux suivre les cours en direct avec un professeur et interagir avec lui et les autres élèves, je peux télécharger les cours écrits et je vais bientôt recevoir les premiers devoirs….. on arrête pas le progrès !!

Là où j’ai été surprise, c’est quand j’ai reçu le programme,  j’ai pensé que je pourrais faire ça les doigts dans le nez…. Ça prouve encore une fois qu’on a des idées préconçues et que souvent on est carrément à côté de la plaque. 

Pour ce diplôme, (ne t’enflamme pas ce n’est qu’un CAP)  je ne passe que la partie professionnelle puisque j’ai une équivalence avec mes diplômes déjà obtenus.  Au programme  Biologie, Cosmétologie, Technologie du matériel et des appareils, communication professionnelle et vente, connaissance du milieu du travail, développement durable, environnement économique, hygiène en milieu professionnel, gestion d’entreprise, arts appliqués….. Fichtre, faut connaître tout ça ?

Et là je viens de te décrire que la théorie, après il y a la pratique avec des protocoles bien spécifiques, un truc de ouf que jamais je n’aurais pu imaginer…
Pour la pratique c'est le pied, je ne vais pas devoir galérer à trouver des stages en Institut puisqu'un Institut on en a un.... j'ai une esthéticienne avec qui le courant passe hyper bien, elle me montre et m'explique tout et, cerise sur le gâteau, elle me sert même de modèle, en attendant que je me trouve mon modèle qui viendra avec moi passer l'examen.

Bon pas de panique, j'ai un peu de temps quand même.... l'examen est prévu en juin 2016... d'ailleurs faudra qu'on m'explique parce que mes cours se terminent en janvier 2017.... 

Je me demande bien pourquoi je me suis embarquée dans cette galère….

En fait je crois que ça me plait, même si le premier cours de biologie c’est pas gagné, parce que j’ai pas capté grand-chose…. Hé … à 52 balais on a le cerveau un peu plus lent…. Faut s’habituer….


Tu crois que je suis cinglée ?

mercredi 18 mars 2015

Sur la pointe des pieds

Bloguer, ne plus bloguer du tout, laisser ce blog à l'abandon, y venir de temps en temps, le supprimer carrément.... 

Questions du jour...... je n'ai pas la réponse.

En vérité ça ne me manque pas véritablement, ce qui me manque c'est de venir te visiter, découvrir tes petites joies journalières,  avoir de tes nouvelles (tout le monde n'est pas sur Facebook).

Quand je viens chez toi forcément j'ai tout à coup envie moi aussi de m'exprimer, d'écrire, de raconter....

Tu vas me répondre "et bien qu'est ce que tu attends" 

Je n'attends rien, chaque matin je me dis c'est aujourd'hui... j'y pense et puis la journée s'emballe et défile... je finis par oublier.... 

Plusieurs fois j'ai failli appuyer sur le bouton "supprimer" mais le courage m'a manqué...

Ce putain de temps me manque encore et toujours mais ça va s'arranger. Oui je sais, j'ai déjà du écrire ce genre de chose la dernière fois... 

Promis, juré, craché....  je crois que c'est la bonne...

Je reviens sur la pointe des pieds....