lundi 17 novembre 2014

Pensée d'un Lundi matin

Je n’ai jamais eu la terreur de l’attentat et pourtant lorsque nous avons fait notre aliya, en pleine seconde intifada, il y en avait beaucoup. On ne peut pas dire qu’on n’y pense pas, on vit tout simplement avec, comme si ça faisait partie du paysage… quand on y réfléchit bien, c’est grave de penser ça, ça veut dire qu’on banalise un acte qui est odieux et anormal.

Quand tu vis en Israël tu as toujours dans tes amis ou même dans ta famille quelqu’un qui a été touché de près par la mort d’un proche dans un attentat. J’ai repensé à elle qui nous racontait que ce jour là elle avait manqué le bus, elle était d’une ponctualité rare, c’était la première fois que ça lui arrivait, elle a vu le bus s’ébranler, elle a eu beau courir, il est parti sans elle, elle rageait, était hyper en colère, c’était trop important pour elle de monter à bord. 300 mètres plus loin, elle a vu le bus exploser et n’a même pas réalisé qu’elle n’était pas à bord et qu’elle venait de sauver sa peau, par son retard, le premier de sa vie, un retard salvateur parce que ce n’était certainement pas son heure.

En  octobre2003 c’est l’attentat du restaurant Maxim à l’entrée de HaÏfa. C’est un jour de shabbat, il est bourré de monde, une femme kamikaze entre, elle choisit une table où autour il y a des enfants, elle se fait exploser, c’est l’horreur absolue. Mon amie Chantal est bouleversée, la femme et la petite fille d’un cousin meurt ce jour là. Ca nous touche, même si on ne les connaît pas.

La « Ganenette » (ATSEM) de Rébecca perd son mari en ce jour de mars 2004 dans le double attentat au port d’Ashdod. Mon binôme est dans l’avion direction la France, moi j’arrose mon jardin, Chantal me téléphone et me dit « reste chez toi et enferme toi, il peut y avoir des terroristes dans la ville ». Je vois les hélicoptères tourner. Les filles ont peur, elles pleurent. Ca nous ébranle….. Je me souviens être allée chez elle avec Chantal, je suis incapable de lui présenter correctement mes condoléances, j’ai honte quand j’y pense…

Un soir de février 2005, il est très tard,  un copain du collège téléphone à ma fille, il vient d’éviter de justesse l’attentat perpétré dans une discothèque de Tel-Aviv, il passait devant avec une bande d’amis, 5 morts, une cinquantaine de blessés…. On n a pas dormi de la nuit…. On est tourmentés par cette histoire, peut-être que demain parmi les victimes il y aura des jeunes qu’on connaît.

En avril  2006, on est à l’arrêt dans la voiture durant plus d’une heure en plein Tel-Aviv à cause d’un attentat à la vieille gare routière. Ce jour là tout est bloqué, on ne peut pas téléphoner, c’est un peu la panique. Dans la voiture nous avons avec nous une nièce qui est venue passer 10 jours chez nous. Elle n’est pas habituée, elle est en panique totale, blanche, au bord de l’évanouissement. Il faut qu’elle appelle ses parents en France parce qu’ils vont entendre l’attentat à la radio, ils vont avoir peur.

Et j’écris tout ça ce matin parce que les attentats ne cessent pas en Israël, ils évoluent et prennent une forme différente, une forme plus sournoise qui fait moins de bruit, qui fait moins la une au niveau de l’actualité internationale et qui fait pourtant autant de mal.

Depuis quelques temps ce sont des voitures qui foncent sur les gens et des attaques au couteau. C’est moins spectaculaire, ça ne vaut pas le coup qu’on en parle dans l’actualité Française, c’est plus habile et plus simple pour les terroristes parce que c’est moins détectable mais pourtant ça fait tout autant de mal.

Hier encore et la semaine dernière et la semaine d’avant,  il y en a quotidiennement et tellement qu’on finit par ne plus savoir quand, ou et comment…..

Ca ne fait pas la une des journaux, vous n’êtes pas forcément au courant…. mais ne pensez pas que le calme soit revenu en Israël, la haine est toujours là, en sourdine, elle rampe doucement mais sûrement… jusqu’au prochain ouragan….


De paix… il n’y en aura jamais !!

27 commentaires:

  1. Merci pour cet article qui permet de comprendre une situation que l'on ne connait pas car comme tu dis les médias n'en parlent pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou ils en parlent si peu et quand ils en parlent, l'information est toujours dirigée, c'est pénible !!

      Supprimer
  2. le terrorisme prend une forme qui ressemble de plus en plus à du banditisme sanglant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'insiste surtout sur le mot terrorisme parce que certains appellent ça de l'activisme et je ne suis absolument pas d'accord. Ce sont des actes perpétrés dans l'intention de tuer du juif, c'est pire que du banditisme.

      Supprimer
  3. J'ai vécu en Israël pendant la deuxième intifada, le pire des attentats a été celui des jeunes, fête de fin d'année, sur la plage. J'ai vécu là bas au jour le jour mais rien ne dit que les attentats ne font pas toucher l'Europe, la paix, je la souhaite, j'ai du mal à y croire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens finissent par banaliser les attentats en Israël. J'entends beaucoup dire "ah oui c'est normal, c'est en Israël", ça me rend dingue. Parfois je me dis qu'il en faudrait en Europe pour que les gens comprennent ce que c'est !!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Oui, c'est l'horreur et quelle que soit la méthode employée.

      Supprimer
  5. C'est terrible. Terrible.
    Vivre dans la peur.
    Toujours sur le qui-vive.
    Je ne sais que dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la peur je ne sais pas, je n'ai jamais eu peur là bas, mais c'est vrai que j'y pensais parfois quand on était près d'un bus ou dans un grand centre commercial...

      Supprimer
  6. Une fois de plus les médias racontent ce qui le arrange....
    La peur au quotidien, quelle horreur!
    Mais quand auront ils donc la paix???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La paix jamais ou pas pour tout de suite... il faudra des générations je pense... les médias m'agacent au plus au point !!

      Supprimer
    2. les médias font un mal fou, et nous sapent le moral en permanence.

      Supprimer
  7. Cette violence qui se poursuit inlassablement , jamais on ne peut s'y habituer , il n'y a pas de mots assez forts pour la qualifier. Ce sont ,hélas toujours les hommes de pouvoir qui tirent les ficelles ...quel gâchis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord et pas d'accord.... en France Hollande nous vend de la merde et personne ne perpétue d'attentat.... dire que c'est à cause des hommes de pouvoir ça laisserait penser que Netanyahu est responsable et Abbas aussi du coup.... je pense que tu veux en venir à la colonisation et justifier les attentats à cause de ça.... pour moi rien ne justifie un attentat...

      Supprimer
    2. Ysa, je ne justifie en aucun cas les attentats , je les condamne ! Les hommes de pouvoir s'arrangent entre eux comme c'est , hélas, le cas partout et c'est le peuple qui trinque.

      Supprimer
  8. c'est terrible. Contre les kamikazes on ne peut pas faire grand chose.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non et surtout avec cette nouvelle façon de procéder.... la sécurité arrive encore à éviter des attentats avec les ceintures d'explosif mais comment prévoir un mec qui va foncer avec une voiture dans la foule ou encore un mec qui va poignarder.... il faudrait contrôler tout le monde, c'est mission impossible....

      Supprimer
  9. Je n'avais pas lu ce post...et ce dernier attentat terrifiant ! je vais être très égoïste : je suis heureuse que tu soi en France à présent avec ton Jules et les enfants...J'ai autant mal pour ce beau peuple, que pour les petits syriens ou ces petites nigériennes enlevées et livrées à un destin horrible . tout est effrayant Ysa, le monde est-il vraiment devenu fou ? Je ne peux plus jamais regarder les actualités sans penser de suite à toi, et à ces gens que tu aimes là bas, qui risque leur peau , plus souvent encore ! Et comment arrêter tout ça puisque c'est toujours et toujours : œil pour œil, dent pour dent !

    Tu en as vécu de durs moments ! je t'embrasse avec bcp d'affection

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde est fou ça c'est certain Nanou et je pense que ça va être de pire en pire. D'ailleurs ça continue en Israël, ils poignardent puisqu'ils n'arrivent plus à passer avec des ceintures d'explosifs.

      Supprimer
  10. "Parfois je me dis qu'il en faudrait en Europe pour que les gens comprennent ce que c'est !! "

    Mais il y en a eu.
    Moins, parce que c'est plus loin et qu'on n'a pas de frontières communes mais les morts, d'où qu'ils soient, sont d'abord et avant tout des victimes de la stupidité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais, bein les gens n'ont rien compris alors !!

      Supprimer
  11. Cette réalité est effrayante, absolument impossible de comprendre la haine de ces terroristes. Nous somme en France, mais de moins en moins à l'abri de choses comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'un jour plus personne ne sera à l'abri....

      Supprimer
  12. Ce que je viens de lire m'attriste encore plus. Oui, nous avons vu cet horreur des voitures fonçant sur les piétons en cherchant à les écraser d'une façon cruelle et barbare et j'ai été horrifiée +++++++++++
    Il faut souhaiter DE TOUT NOTRE COEUR que CELA CESSE UN JOUR !
    Bisous ma Havera.

    RépondreSupprimer
  13. Comme tu le dis dans un des commentaires, "un jour plus personne ne sera à l'abri" je pense que ce jour est plus proche qu'on ne le pense
    Et je pense aussi que, dans un avenir proche, cette terreur sera à notre porte
    gros bisous à vous 4
    Le Lion

    RépondreSupprimer
  14. Bein voilà Me Kind, c'est fait :-( mon commentaire du 3 décembre n'est plus une fiction
    gros bisous
    Le Lion

    RépondreSupprimer

Caquetages