mardi 29 juillet 2014

Lettre à ...

Je ne t’ai pas donné mon suffrage lors des dernières élections quand je vivais encore à Tel-Aviv. J’ai préféré Tsippi. A cette époque j’avais encore en tête l’assassinat d’Itzhak Rabin et les cris de haine de tes partisans contre cet homme que j’appréciais énormément par son parcours militaire, ses prises de position pour la paix et sa façon d’être.... puis à vrai dire, je ne te portais pas vraiment dans mon cœur.

Je n’étais déjà plus à gauche, pas vraiment à droite… la politique en Israël c’est trop compliqué…. Je cherchais celle ou celui qui pourrait faire la paix mais pas à n’importe quel prix parce qu’en vivant en Israël et dans plusieurs endroits, j’ai vu et compris beaucoup de choses et si je pense qu’il faut faire des concessions, je suis persuadée qu’il faut aussi une certaine rigueur parce que trop de laisser aller pourrait être apparenté à de la faiblesse.

Je n’aimerai pas être à ta place en ce moment. Tu as des choix difficiles à faire. En tant que Premier Ministre tu as obligation de protéger tes citoyens par tous les moyens et tu dois leur garantir la sécurité… une sécurité qu’ils n’ont jamais vraiment eue dans le Sud du Pays puisqu’on sait que toute la région d’Eshkol est souvent sous les tirs de missiles et ce, depuis plus de 10 ans….

Tu es tiraillé au sein même de ton opinion publique, une gauche qui freine des 4 fers et qui te demande de rendre tous les territoires, persuadée que ça amènera la paix. Une droite extrême qui trouve que tu n’en fais jamais assez et qui te demande d’empiéter encore plus  derrière la ligne verte et les autres, ceux qui t’aiment un peu, puis te détestent, une population qui te pense lâche et te gratifie de faible parce que tu ne vas pas assez de l’avant, une autre qui trouve que tu y vas trop fort et qu’il faut cesser les bombardements, ce qui revient à dire qu’il faut cesser de se défendre et dialoguer…. Mais avec qui ?

Et il y a le monde habituel,  les autres, ceux qui ne vivent pas dans ton Etat mais qui ont toujours quelque chose à dire alors qu’on ne leur a rien demandé et qui voudraient s’immiscer ou s’ingérer dans les affaires d’Israël, au nom du droit international et qui scandent leurs termes habituels, génocide, épuration ethnique etc……. Je me demande où était ce même monde en 1940 lorsque 6 millions de juifs étaient amenés à la mort sans que personne ne s’en offusque véritablement.

Je ne vais pas faire un long billet, mais j’ai envie de te dire cher Bibi de laisser ce monde qui nous est hostile parce que quoi que tu fasses, tu seras toujours critiqué, à l’intérieur de tes frontières comme à l’extérieur.

Le pays est en guerre et même si Israël est un bel exemple de démocratie je pense que tout le monde devrait être derrière toi et te soutenir, ne serait-ce que pour honorer nos 53 soldats qui sont morts au combat, morts pour défendre la population Israélienne, morts pour que ses habitants puissent trouver la paix et la sérénité auxquelles ils ont droit. Le bilan ne s’arrêtera pas là malheureusement…. Combien de nos enfants devront encore payer de leur vie parce que des terroristes avides de guerre et de tueries ont décidé qu’il n’y aurait jamais de paix.

Cette sérénité passe par la destruction totale des tunnels et ça tout le monde le sait, mais personne n’ose l’avouer… parce que ce n’est pas politiquement correct et parce que la guerre c’est moche, ça tue des innocents et ça en tue beaucoup plus de l’autre côté.

« Nous utilisons nos armes pour défendre notre population, ils utilisent leur population pour défendre leurs armes »…. Il me semble que c’est toi qui a dit ça et je sais que c’est vrai.

Les autres ne le savent pas, ne le pensent pas, ne le croient même pas…. Faut dire que dans la communication on n'est pas très bons !!!

Et si pour une fois on se foutait de ce qu’ils pensent tous..... 

Kadima Bibi…. Tu n’as malheureusement pas d’autre choix !! 

14 commentaires:

  1. Déjà ne pas se laisser emporter par le cœur, toi tu connais, moi je connais, pas les autres, les chiens aboient la caravane, je n'aime pas Bibi, je n'aimais pas Sharon mais il me semblait plus apte à défendre le pays, tu connais les alliances, c'est presque impossible de gouverner dans ce pays. Quant à "la prudence" des chefs d'état étranger, n'oublie pas que le hamas est aussi chez nous et chez les autres, de peur d'attentats alors que leur côte est au plus bas, ils pensent que soutenir Gaza est la meilleure chose, ça n'évitera rien mais je commence à saturer des images et des informations tronquées des deux côtés. heure-bleue....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je marche au quotient émotionnel, c'est comme ça depuis que je suis petite et malheureusement je ne peux pas changer là dessus..... je ne pense pas qu'il puisse y avoir des informations tronquées côté Israélien, tu connais la démocratie à outrance de ce pays, on ne peut rien cacher, par contre l'information truquée côté Palestinien bat son plein et le pire c'est que ça fonctionne, c'est ça qui fausse tout.....

      Supprimer
  2. j'ai voulu écrire "la caravane passe" heure-bleue...
    J'ai oublié, comme on a vendu nos hôtels de luxe, nos grands magasins au Qatar, on n'est plus maitre chez nous. heure-bleue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Qatar rachète même les clubs de sport... j'ai toujours pensé que tout ça cachait quelque chose.... le jour ou les gens s'en rendront réellement compte il sera trop tard !!

      Supprimer
  3. N'oublie pas, Ysa, un petit détail. Que le Hamas soit une entreprise à la solde des Frères Musulmans qui veut "éradiquer" Israël est une chose.
    (d'ailleurs ces lascars veulent éradiquer tout ce qui n'a pas leur conception de l'islam...)
    Mais n'oublie pas que si, à Gaza comme dans d'autres pays musulmans, le pouvoir politique ne s'était pas défaussé sur les mouvements religieux de tout ce qui n'était pas le combat politique, ces mouvements n'auraient pas pu se charger des l'éducation, de la santé, de l'aide aux déshérités.
    N'oublie pas non plus qu'à chaque fois que le pouvoir politique palestinien a été près, comme Israël, à des concessions qui leur semblaient acceptables, notamment de retirer la destruction d'Israël de leur charte; tous les pays arabes menaçaient de stopper toute aide. J'ai souvenir d'un hosto à Gaza, il y a trois ou quatre décennies, qui devait être financé par Israël. Les pays arabes ont menacé de se désolidariser des Palestiniens si Arafat acceptait l'offre israélienne.
    N'oublie pas que la présence d'une démocratie dans ces coins là est un véritable cancer pour les pays alentour.
    Imagine un peu des bleds où le chef d'état ou l'autorité religieuse a pouvoir de vie et de mort sur chaque citoyen ou sujet. Où la structure familiale est pyramidale et patriarcale, la voie à suivre est dictée par le vieux en haut, le mâle en dessous est chargé de la faire appliquer et les enfants en bas sont priés de suivre.
    Imagine un peu comment ils peuvent accepter à leurs frontières un régime où :
    - Les filles peuvent choisir avec qui elles veulent se marier.
    - Les filles vont à l'école et à l'armée, se baladent dans la tenue qu'elles choisissent, pas celle choisie par un vieux machin armé d'un Coran.
    - Les parents disent aux grands-parents "les choses ont changé ! On n'est plus au Moyen-Age, vous êtes adorables et on vous aime mais on mène notre vie comme on l'entend.
    - Les gens qui ont plus de 18 ans choisissent par qui ils vont être gouvernés.
    - La justice traîne devant les tribunaux les dignitaires qui ont contrevenu à la loi ou ont abusé de leur position pour obtenir des choses que normalement seul l'assentiment des filles permet d'obtenir.
    - Ceux qui ne croient pas en dieu ou un dieu qui n'est pas celui du coin ne sont pas traînés en prison ou tués pour apostasie.
    Bref, mets toi à la place des pays autour.
    Ça c'est une menace autrement importante pour les pays autour que le fait que le bled soit habité par des juifs...
    Tu ne crois pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois plus rien... mais tu mets le doigt sur quelque chose d'intéressant "retirer la destruction de l'Etat d'Israël sur leur charte".... ça on le sait toi et moi qu'ils veulent rayer Israël de la carte.... mais les autres, ceux qui les soutiennent contre vents et marées en sont-ils conscient ? finalement peut-être qu'ils s'en foutent royalement....On a des putains de voisins.... Peut-être que Moïse s'est trompé de côté !!!

      Supprimer
    2. Evidemment que Moïse s'est trompé de côté !
      S'il avait choisi le bon côté, c'est Israël qui aurait le pétrole et tout le monde le soutiendrait !
      Franchement, il y avait à tout casser quatre cents bornes à faire et arriver à une moyenne de dix bornes par mois, fallait le faire...

      Supprimer
    3. dix bornes par an, en fait. C'est pire !

      Supprimer
  4. Je m'abstiens de tout commentaire n'en sachant pas assez sur la situation et surtout par respect mais je pense à toi à chaque fois que je vois les infos et ça me fait mal pour toi... Je voulais juste que tu le saches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je sais que tu es réceptive à tout ce qui se passe en Israël et ça fait du bien d'avoir des amis... surtout en temps de guerre ou certains nous lâchent en chemin....

      Supprimer
  5. Je suis sur la même longueur d'ondes que le goût mais tous ces morts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas oui.... tous ces morts.... beaucoup de trop dans les civils Palestiniens, pas assez du côté Juif au gout de certains.... J'ai juste envie de dire qu'il faut être méfiant vis à vis des chiffres énoncés par le Hamas, et que bien que je déplore la mort des civils palestiniens, je pense qu'Israël n'est pas responsable de tout, parce qu'on sait comment fonctionne le Hamas, comment il utilise son peuple en boucliers humains..... la mort de civils palestiniens c'est bon pour leur image, ils adorent être les victimes... parce qu'au bout du compte maintenant tout le monde est persuadé que c'est Israël qui a commencé alors que c'est totalement faux.... plus personne ne pense qu'Israël a droit comme tout autre pays à vivre en sécurité.... je crois que les Palestiniens sont très forts, ils ont retourné la situation à leur avantage... en mettant en scène des morts qui n'existent pas et qui se relève une fois le film terminé et en mettant ses civils dans les endroits qui vont être bombardés (parce qu'il ne faut pas oublier que Tsahal prévient la population avant de bombarder et leur demande de partir, Le hamas derrière leur ordonne de rester et s'ils ne veulent pas rester, on les flingue, c'est pas plus compliqué que ça). Maintenant attention, je ne dis pas qu'il n'y a pas de vrais morts civils palestiniens, Tsahal fait attention mais il y a toujours des dommages collatéraux. De toutes façons ce sont des morts de trop....

      Supprimer
  6. le conflit est malheureusement bien plus vaste, les intérêts de nombreux gouvernement sont en jeu, soit pour leurs industries, leur croyance, leur idéologie, leur légitimité, ou leur économie Ce conflit arrange pas mal de monde et les populations trinquent et connaissent l'horreur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde n'a simplement pas compris qu'Israël a envie qu'on lui foute la paix.... si personne ne les fait chier ils n'emmerdent personne. C'est un pays qui est obligé, depuis plus de 65 ans de vivre dans la défense permanente et d'envoyer ses gosses se faire tuer pour la sécurité.... merde y en a marre !!

      Supprimer

Caquetages