mardi 8 avril 2014

Hostages



J’attendais la fin de la saison 1 pour en parler et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé le premier volet de cette série Israélienne. Alors tu vas me dire, évidemment que j’ai aimé puisque c’est Israélien. Tu n’auras pas complètement tort, je suis vraiment une adepte des réalisations Israéliennes.


J’ai donc suivi avec assiduité « Hostages » (version originale «Bnei Aruba») réalisée par Omri Givon et Rotem Shamir. J’insiste bien sur Hostages version Israélienne, parce qu’une version américaine est sortie aussi, sous le même titre et j’ai lu plusieurs critiques la qualifiant de navet.


L’intrigue est toute simple, une chirurgienne de renom a été désignée pour opérer le premier ministre Israélien. Jusque là rien d’improbable sauf que la veille de l’opération, un commando débarque chez elle et prend en otage toute sa famille. Ils exigent d’elle qu’elle fasse mourir le premier ministre lorsqu’elle effectuera l’intervention chirurgicale. Elle n’a pas d’autre option possible si elle veut sauver sa famille.


Nous allons alors entrer dans une sorte de huis clos et faire connaissance avec cette famille qui habite une belle villa sur les hauteurs de Yeroushalaïm et nous rendre compte que les apparences sont parfois trompeuses. 


Yaël est une chirurgienne brillante c’est une femme courageuse et forte, qui est face à un terrible dilemme, sauver sa famille ou tuer le premier Ministre, briser ainsi son serment de médecin et trahir son pays…. je ne lui trouve aucun défaut et elle est vraiment admirable.  

Eyal son mari, principal dans un collège, semble sympa au premier abord mais il est addict au jeu  et il a mis toute la maisonnée en danger financièrement puisque la banque le menace de saisir la maison,  sans compter qu’on découvrira autre chose tout au long de la série. Je suis mitigée sur ce personnage qui finalement ne m'inspire rien de particulier sinon parfois un peu de dégout.

Asaf le jeune fils est un hacker qui pique les sujets d’examens (il a accès aux documents de son père) et les refourgue contre de l’argent ou de menus services. Il fait de la carambouille mais au fond ce n’est pas un mauvais garçon et il est parfois bien courageux face aux preneurs d’otages. Il semble avoir un problème avec son père et pense que celui-ci ne s’intéresse pas vraiment à lui. Enfin il y a Noa 17 ans qui découvre qu’elle est enceinte de son petit ami qui est à l’armée….  elle semble avoir du mal à parler avec sa mère et la trouve trop occupée par son travail.


De l’autre côté nous avons le commando composé de 4 personnes que nous allons aussi découvrir au fils des épisodes et il est surprenant de voir que l’on peut se prendre d’amitié pour certains alors qu’on en déteste d’autres. 


Je ne vais pas te dévoiler le scénario mais je peux affirmer que c’est très prenant. On alterne les périodes de stress extrême,  de peur et de calme. Quand on croit que c’est finit ça recommence de plus belle.

On se demande s’il y a une issue possible à cette histoire parce que tout le monde semble complice. On est perdus, les réalisateurs nous mènent sur de fausses pistes, quand on sent le dénouement proche et qu’on pense avoir déjoué l’intrigue,  c’est en fait un nouveau problème qui surgit.


Il faut attendre les 15 dernières minutes du dernier épisode de la saison 1 pour vraiment tout saisir on ne s’attend absolument pas à ce genre de découverte et c’est ça aussi qui fait qu’on aime cette série. On est hyper surpris à la fin et on reste bien sûr sur notre faim parce qu’on attend une suite.


Tu sais quoi, c’est à peine terminé que j’ai déjà envie de regarder la série en replay et bien sûr, j’attends avec impatience la saison 2, en espérant qu’il y en aura bien une. Je le veux, je le veux, je l’exige !!! 


C’est ça le problème des séries, on découvre des choses sympas, on aime et on voudrait tout de suite continuer à suivre les autres épisodes. Mais pour ça il va falloir être patient en espérant que Canal + achète la suite ce qui n’est pas gagné. Ca dépendra de l’audience certainement et des critiques. Concernant celles-ci elles ne sont pas mauvaises du tout bien au contraire..... Alors wait and see !! 


Pour ma part j’attends aussi la suite de « Hatufim » qui est la version Israélienne de Homeland, la saison 1 a été diffusée sur Arte, j’espère qu’ils nous mettrons la saison 2. 


On passe toujours notre temps à attendre, que c’est énervant !!

12 commentaires:

  1. Ben oui j'attends plusieurs nouvelles saisons, Homeland entre autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homeland c'est extra, c'est tiré de Hatufim qui est la version originale, mais ce n'est pas totalement pareil.

      Supprimer
  2. Je n'ai pas Canal alors j'espère qu'elle va être reprise par une autre chaine, j'aime le cinéma israélien, il est inventif et drôle....heure-bleue....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois pouvoir le voir peut être en streaming sur le web.

      Supprimer
  3. je n'ai pas Canal mais je suppose qu'on le verra ailleurs ce feuilleton, ou bien en streaming ! je vais tenter ! merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en streaming tu vas trouver, surtout ne te trompe pas, regarde bien la version Israélienne !!

      Supprimer
  4. Ben voilà pourquoi je ne regarde plus les séries, ça m'énerve les suites que je ne vois pas, d'autant plus que je suis une couche tôt, alors j'attends et chéri me les stockent pour quand j'aurai le temps ( vi c'est un voeux pieux )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est énervant d'attendre, mais je ne peux pas m'empêcher de regarder les séries !

      Supprimer
  5. Je suis bien ennuyée pour mettre un com puisque je ne connais absolument pas... alors je te souhaite juste une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, bonne semaine à toi également.

      Supprimer
  6. Bonjour Ysa, voilà une série dont j'avais déjà entendu parler et je suis content de lire ton enthousiasme épicurien à nous conter " Hostages " . j'rai jeter un oeil attentif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est franchement sympa comme série !!

      Supprimer

Caquetages