mardi 15 avril 2014

Encore un Pessah



C’est la quatrième fête de Pessah que je passe ici et à mon avis ça devrait perdurer encore, sauf miracle mais les miracles je n’y crois plus de trop !! 
 
J’ai plutôt bien assuré cette fois ci, surtout au niveau grand ménage. Tout est nickel, on y a passé la semaine à deux, on a retourné toute la maison et dimanche on était sur les rotules. 

Dimanche c’est le jour qu’on a choisi pour aller faire nos courses de Pessah, en même temps on n’avait plus tellement le choix puisque Pessah commençait Lundi. A 10 h 00 on a pris la direction d’Anvers, parce que c’était le moins loin pour nous et franchement si je n’avais pas eu besoin d’ingrédients "casher le Pessah", je n’y serais pas allée. On a tout fait au pas de course et montre en main on a du passer 1 h 30 sur place et 3 heures sur la route aller-retour.

Il faut savoir que dans ce quartier t’as plutôt intérêt à parler le Yiddish ou l’hébreu, c’est un quartier orthodoxe, les hommes en costume noir, les femmes en jupes longues avec perruques ou têtes couvertes. Pour un peu tu te croirais à Mea Shearim, quartier religieux de Yeroushalaïm. Moi j’avais l’impression d’être plongée en plein « Rabbi Jacob ». Bien que je respecte le choix de ces gens je n’adhère pas….  Je trouve que c’est de la religion poussée à l’extrême et je me demande si D. exige vraiment ça.

Hier j’ai préparé ma table, on était que trois mais c'était jour de fête quand même, il fallait marquer le coup !!  j’ai sorti la belle nappe blanche, la vaisselle de Mado (ma feu belle maman) mon plateau de seder pour la prière. J’ai préparé des petits pains à base de farine de matsa. J’ai préparé mon « Harosset » et franchement il est bien meilleur fait maison.  Je n’ai pas fait de msoki mais j’ai concocté un plat de légumes et pommes de terre mélangés avec de la viande hachée que j’ai fait mijoter au four avec plein d’épices c’était plutôt bon. J’avais oublié le dessert, pas grave, on a mangé des fruits, j’ai le temps de faire des gâteaux durant la semaine et j’ai trouvé tout un tas de recettes de gâteaux spéciaux, comme j’ai acheté de la farine de matsa je n’ai plus qu’à tester…. 

Pessah est là pour 8 jours. En Israël beaucoup de gens sont en vacances, ils quittent le pays et quand ils ne partent pas, ils squattent dans les parcs et font « al aheche » (grillades au BBQ). C’est une ambiance particulière et agréable, on se réunit en famille ou entre amis. Ils sont moins embêtés que nous pour manger, là bas il y a plein de choses sympa et puis il fait beau, ça change tout quand il fait beau !!

Ici ça caille, hier je suis allée attacher le jasmin, j’aimerai qu’il puisse courir le long du mur, on a mis un treillis exprès…. J’ai du rester 10 mn dans le jardin, j’étais gelée….. 

Dans 2 jours les matzot auront retourné mon estomac, dans 3 j’aurais envie de manger une plâtrée de pates et encore bien d’autres choses interdites durant cette période et quand Pessah sera terminé je dirais comme chaque année « finalement ça a passé vite »…. 

Parce que le temps file à grande allure et qu’on n’a pas encore trouvé le moyen de l’arrêter….

13 commentaires:

  1. J'ai trouvé la parade, j'ai abandonné la religion, j'ai souvent passé Pessah ailleurs qu'à Tel Aviv et comme je me promène beaucoup dans Paris, je constate avec joie que Tel Aviv repousse encore la montée des orthodoxes. Il faut des juifs non religieux pour maintenir un équilibre précaire. Bises...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est pas très religieux. On mange casher et on respecte les grandes fêtes. En Israël on faisait Shabbat, ici on ne le fait plus, parfois la prière et l'allumage des bougies mais pas tout le temps. Je ne pourrais pas faire la religion à fond mais j'aime bien l'idée d'en respecter quelques règles. Je suis croyante et il m'arrive de prier aussi....

      Supprimer
  2. Essaie la bière, en faisant semblant de rien, ça peut passer... ;-)
    (tu pourras toujours dire à ton binôme "ben quoi ? T'as déjà essayé de faire lever de la bière dans un four ?"
    Bon, ça marche pas à tous les coups, un copain qui pestait parce que je voulais manger un yaourt après un schnitzel de poulet n'a pas marché quand je lui ai dit "dis donc, les poules, ça allaite depuis quand ?")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de bière justement tu sais que je n'en bois pratiquement jamais, bein du coup voilà que j'ai envie d'en boire.... justement à Pessah, c'est toujours comme ça, dès qu'il y a un interdit, ça donne des idées. Si un jour tu viens chez moi et que tu veux manger un yaourt après un Schnitzel il n'y a pas de problème, on n'impose rien....Rébecca parfois mange du fromage après la viande, on ne lui interdit pas, elle sait que normalement il ne faut pas mélanger. Je pense qu'on ne peut pas imposer une religion, les gens doivent le sentir d'eux même... après c'est vrai que c'est chiant pour les gens qui nous invitent, ils sont obligés de faire du poisson et encore pas n'importe lequel.....

      Supprimer
    2. J'ai tenté la crevette casher, la crevette à sabot fendu.
      Ça ne marche pas, hélas...
      Le-gout-des-autres.

      Supprimer
  3. Bonne Pessa'h ma Havera ainsi qu'à ta famille.

    Je suis allée sur Wikipédia pour en savoir plus sur les plats servis pour la Pessa'h et me sens un peu moins bête maintenant en relisant ton post ! Tu devrais nous expliquer les mots tel que SCHNITZEL par exemple ... ahahahaha!

    Je viens de lire un article détaillé sur le ménage à faire avant la Pessa'h ... Boudiou, quel boulot ! C'est cependant bien ce nettoyage "forcé" de printemps ...

    Et ton jasmin, est-il en fleurs ?

    Gros bisous ma toute belle ainsi qu'à ton Homme et ta demoiselle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois grâce à ce post tu as appris des choses. Pour le ménage oui c'est un sacré boulot, mais à deux ça va plus vite. On y a passé la semaine mais c'est bien, tout est nickel, on a l'impression de respirer. Le jasmin n'est pas en fleurs pour l'instant, manque de soleil mais ça va venir.....

      Supprimer
  4. Toujours intéressant ces billets sur l'inconnu pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que j'écris comme si tout le monde connaissait....

      Supprimer
  5. Pessah... je n'en avais jamais entendu parler avant ces derniers jours. J'ai conservé quelques règles de ma religion moi-aussi, juste pour me souvenir d'où je viens, mais tout ça c'est surtout au fond du coeur, je n'aime pas les choses qui se voient, bien-sûr que D. n'exige pas ça ! Bon, en tout cas je te souhaite un bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la religion juive il y a beaucoup de choses qui sont faites en souvenir de ce qui c'est passé dans l'ancien testament. Ainsi le fait de manger du pain non levé, c'est pour commémorer la sortie d'Egypte, parce qu'ils ont fui et que le pain n'a pas eu le temps de lever, les herbes amères pour la vie dans le désert etc.... chaque chose mise sur le plateau du désert rappelle cet exode....

      Supprimer
  6. Bonne fêtes de Pessah à vous 3 .... heu 4 (je n'oublie pas Bamba)
    en tout cas je vous admire, je serais incapable de respecter tout cela ;-)
    gros bisous
    le Lion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait partie du "kit" de la religion juive, c'est livré avec mouahahahaha.... franchement quand on y croit finalement ce n'est pas compliqué.... même si parfois c'est contraignant...tu vois là, on est à la moitié et je râle parce que j'aimerais bien pouvoir manger mes corn flakes le matin !!

      Supprimer

Caquetages