lundi 24 février 2014

La mer

La mer
Qu´on voit danser le long des golfes clairs
A des reflets d´argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

(Charles Trenet)







Parce qu'il fait exceptionnellement beau même s'il ne fait pas chaud,
Parce que l'air y est frais et vivifiant,
Parce que même si ce n'est pas la Méditerranée elle est quand même belle,
Parce que la longue plage de sable fin s'étend jusqu'à la Belgique et bien plus loin,
Parce que les chars à voile s'élancent par temps de grand vent,
Parce que je m'y promène dès qu'il fait beau et que je grave des messages éphémères sur le sable,
Parce qu'elle est parfois en colère,
Parce que  son doux mouvement de marées me berce
Parce qu'elle m'apaise les jours de stress
Je ne m'y baigne pas mais 
Je l'aime tout simplement.....
Elle est mon oxygène, ma bulle de rêve, mon mode d'évasion, mon morceau de bleu....
Un simple coin de bonheur
En attendant l'ailleurs.....

mercredi 19 février 2014

4 ans déjà



L’ambiance était pesante, l’air saturé. Enveloppée d’un sentiment étrange, mélange de stress tristesse et impuissance, je déambulais dans les ruelles de la vieille ville. C’était le dernier soir, dans quelques heures je reprendrais l’avion et tout serait terminé.

J’ignorais à l’époque que 4 ans plus tard, je serais encore en train d’écrire un billet, le même tous les ans qui revient inéluctablement.

J’ai regardé partout, je me suis imprégnée des odeurs, du bruit, de la chaleur de l’air et du clapotis des vagues. J’ai écouté une dernière fois l’appel du muezzin et je ne pensais pas qu’il me manquerait autant.

J’ai photographié encore et toujours parce que j’avais peur d’oublier. Je blaguais comme pour conjurer le sort qui s’abattait sur nous.

La nuit était déjà là et la lune se reflétait dans la mer, une mer sans horizon que j’allais bientôt survoler. J’ai touché les pierres encore chaudes des vieilles bâtisses. Le petit restaurant du bord de mer m’a semblé fade, je n’arrivais pas à avaler. 

J’ai beaucoup parlé durant cette dernière balade, certainement pour me rassurer ou étouffer le silence de cette nuit de février. J’aurais voulu que le temps s’arrête mais j’avais beau fermer les yeux, les aiguilles de ma montre semblaient s’affoler. 

Nous avons pris la route de l’aéroport et je me suis retournée pour regarder une dernière fois les lumières de Tel-Aviv. Les larmes ont brouillé mon regard mais Tel-Aviv reste imprimé dans ma mémoire.

Quand l’avion a décollé j’ai réalisé que tout était terminé et que je laissais derrière moi 8 années d’une vie merveilleuse. 

Le lendemain j’arrivais en France et tout me semblait si étrange, aux antipodes de ce que je venais de quitter.

Ca fait 4 ans et même si je fais semblant, je ne me suis toujours pas habituée.

lundi 17 février 2014

Le droit de mourir



Vous avez tous entendu parler de l’affaire Vincent Lambert, cet homme dans le coma depuis 5 ans dont la famille se déchire pour savoir s’il faut continuer l’acharnement thérapeutique ou bien cesser le maintien artificiel en vie. Vincent a exprimé verbalement à son épouse que si un jour il avait un accident et qu’il n’y avait aucun espoir médicalement parlant, il ne souhaitait pas rester dans un état végétatif. Le problème c’est que Vincent ne l’a pas écrit et que sa parole n’a aucune valeur face à un tribunal et même face à la propre famille.

Depuis, Vincent attend, son état ne s’est pas amélioré et ne s’améliorera jamais. Le corps médical est formel,  il n’y aura pas de progrès et certainement une dégradation au fil du temps.

Depuis, l’épouse de Vincent se bat pour respecter la volonté de son mari mais aussi pour qu’il puisse partir dignement. Le corps médical fait bloc avec elle et quelques membres de la famille aussi. Mais les parents de Vincent ne sont pas du même avis et s’opposent catégoriquement à toute idée d’aide à mourir.

Je n’arrive pas à comprendre cet état d’esprit. Je pense que cet homme qui ne voulait surtout pas rester en vie artificiellement a le droit de partir comme il l’avait souhaité. Je ne comprends pas que ce soit la parole des parents qui prime sur les demandes de son épouse et même de ses frères. Je ne comprends pas pourquoi on essaie de maintenir à tout prix quelqu’un en vie alors que ça ne sert à rien sinon à ajouter du chagrin à une épouse qui est déjà profondément meurtrie.

La famille se déchire, les parents ne parlent plus à la belle fille, certains frères ne parlent plus à leurs parents. L’épouse de Vincent est en survie elle aussi depuis 5 ans, elle a mis son travail entre parenthèse, passe son temps à l’hôpital auprès de son mari, déménage quand il change d’endroit. 

Fin de semaine dernière je lis un article sur le nouvel Obs concernant ce dossier et là j’apprends qu’en fait les parents de Vincent sont très religieux, trop religieux même et qu’au nom de cette religion, Vincent n’a pas le droit de partir comme il l’a souhaité. Pire, cette religion poussée à l’extrême divise la famille parce que certains des enfants ne veulent plus en entendre parler.  

Je ne critique pas les religions, je respecte le choix de chacun, mais il y a des limites et quand on arrive dans les extrêmes ce n'est jamais bon.

J’ai dit à mon binôme que si un jour j’étais dans le cas de Vincent, je ne veux surtout pas d’acharnement thérapeutique, je veux partir tranquille et qu’on me foute la paix. Je ne veux pas entraver la vie de mes enfants qui seront obligés de faire les trajets pour venir voir leur mère transformée en légume à l’hôpital, Je ne veux pas que mon binôme attende un signe du destin qui ne viendra jamais. Je l’ai déjà dit à tout le monde mais maintenant je vais l’écrire.

Maintenir quelqu’un alors qu’il n’y a plus d’espoir de retour ça me dépasse, parce qu’on torture les proches qui attendent l’irréalisable et qu’on ne sait même pas si on ne torture pas non plus celui qui est relié aux tuyaux qui le maintiennent en vie.   

Ca n’arrive pas qu’aux autres.

vendredi 14 février 2014

Valentine's day



Je suis allée vite fait en ville et j’ai l’impression que l’effet Saint-Valentin sera moindre cette année, la boutique du  fleuriste était vide et de jolis bouquets attendaient en rang d’oignons que quelqu’un les choisissent.  

Un seul couple achetait chez le chocolatier et pourtant quelle belle vitrine, des boites en forme de cœur, du satin, des rubans, des bouquets en chocolat, de quoi attirer l’œil et donner envie de tout goûter, si ne n’avais pas décidé de perdre du poids, j’y serais certainement entrée. 

Je n’ai pas vu s’il y avait foule dans les parfumeries, les prix galopent, j’ai l’impression que ça devient un luxe que seuls les bons salaires peuvent s’offrir. Fût un temps où j’avais plusieurs parfums sur ma coiffeuse mais ça c’était avant. J’utilise mon Saint-Laurent avec parcimonie,  il me reste un fond de Chanel que je garde jalousement et j’ai terminé mon Guerlain en début d’automne. J’ai de la chance, j’ai gagné un Thierry Mugler chez Angelita et je le couve comme la prunelle de mes yeux.

J’imagine que ça ne se presse pas dans les agences de voyages  pour offrir à l’élue de son cœur une escapade romantique ou un week-end évasion. On ne voit ça que dans les films.  Imagine un peu le mec qui réserve un avion et qui emmène sa moitié à Venise ou sur une ile paradisiaque, ça fait rêver non ? Perso je me contenterai d’une semaine aux sports d’hiver, avec les J.O. j’ai une folle envie de chausser les skis !! 

Peut-être que certains restaurants afficheront complet ce soir, j’en doute mais pourquoi pas, je me souviens d’un temps ou pour la Saint Valentin il fallait réserver à l’avance sinon pas moyen de diner en amoureux.  Ce soir là,  on avait écumé tous les restaurants de la ville de Rouen…. De guerre lasse, on était rentrés et on avait commandé une pizza !! 

Parfois j’aimerais revenir à l’autre siècle, celui où je suis née,  dans les années où on comptait sans compter vraiment, où on pouvait se permettre mille folies sans être vraiment inquiétés, j’ai l’impression qu’on vivait mieux. 

Loin de moi l’idée de faire mon Caliméro mais je trouve quand même que les budgets sont de plus en plus serrés, la vie de plus en plus chère et que ce sont toujours les mêmes qui n’ont droit à rien et qui sont taxés pour tout. Je me surprends à dire de plus en plus souvent….. « on verra à la fin du mois ». 

Je me demande si ce soir notre Président va traverser Paris incognito pour aller conter fleurette à sa nouvelle Valentine…. Tu crois qu’il attend les fins de mois lui ?  

samedi 8 février 2014

Embrouilles.com



Il a été mis en place pour que des gens puissent se rencontrer virtuellement et échanger sur tout et rien, du sérieux, du grave, des broutilles et parfois des embrouilles.

Tu deviens donc copine avec des individus aux 4 coins du monde que tu n’aurais jamais pu rencontrer dans la vraie vie,  tu entres chez lui ou du moins dans ce qu’il ou qu’elle veut bien te montrer, tu t’inscris à des groupes, tu « like » des pages dont tu reçois des notifications à ne plus savoir quoi en faire, tu signes des pétitions, tu commentes, accessoirement tu joues à des conneries de jeu qui te bouffent ton temps et tu es content…. Ça te donne l’impression d’exister….

Sur ce réseau tu trouves de tout, il y a des gens cultivés, intelligents et sympathiques mais ce n’est pas la grande majorité, parce qu’en marge de tout ça il y a  des tordus, des haineux, des racistes, des psychopathes, des suicidaires, des « m’as-tu vu » et j’en passe.

Finalement c’est à toi de faire le bon choix et de ne pas accepter n’importe qui en ami. J’ai fait pas mal de tri et mes positions « pro Israélienne » ont fait que beaucoup de gens m’ont virée aussi. Tant mieux, ça évite de s’embrouiller parce que des embrouilles il y en a et de plus en plus.

En fait, on ne devrait plus appeler ce réseau face de bouc mais Embrouilles.com tellement je vois des gens s’insulter pour tout et rien. Ca me gave parce que maintenant il faut prendre des gants pour s’exprimer. Dès que tu dis un truc qui ne sonne pas dans l’air du temps tu es tout de suite catalogué. 

Alors je mets de moins en moins de choses qui risquent de froisser, sauf sur Israël et ça ne je pourrais jamais m’en empêcher, quitte à me fâcher avec la terre entière, parce que pour moi, Face de Bouc c’est un moyen de donner des informations qui ne sont pas toujours retransmises dans les médias Français alors que ça serait bien qu’elles y soient.

Du coup je parle de mon équipe de handball dont je suis supporter à fond la caisse, les habitués le savent et viennent toujours me mettre un petit mot sympa. Puis je mets le chat en vedette, ça marche à tous les coups. J’ai d’ailleurs remarqué que quand je mets une photo de la bestiole, elle fait plus de like que certains articles qui pourtant semblent importants. Bon, il y a des gens qui me trouvent stupides avec mon félidé, mais sincèrement je m’en fiche royalement. 

Avant je participais à beaucoup de discussions, en général ça tourne au dialogue de sourd, chacun étant persuadé d’avoir raison, c’est épuisant…. J’ai jeté l’éponge, je lis certains trucs qui me font bondir mais je me fais violence, je ne réponds pas…. c’est terminé, je laisse ça à mon binôme qui refait le monde 15 fois par jour sur la politique Israélienne. 

Les gens se disputent pour un rien, on n’a plus le droit d’avoir un avis différent, il faut toujours argumenter, s’expliquer et presque s’excuser…. 

Ce matin sur le mur d’une blogamie, ça sent l’embrouille. Une de ses contacts est super vindicative avec une autre de ses contacts. Je trouve qu’elle y va un peu fort, se permettant même de dire ouvertement à l’autre qu’elle est inculte…… alors qu’elles ne se connaissent pas…..le pourquoi de la chose ?  Les J.O de Sotchi……. Pour moi ça devrait se limiter dans le cadre strictement sportif mais ça dégénère en règlement politique, je trouve ça complètement dingue. Ca fait trois fois que je me fais violence pour ne pas aller commenter parce que je sais comment tout se terminera.

Les gens dévient toujours des sujets, on s’embrouille pour la politique, pour les chats martyrisés, pour les faits de société et maintenant même pour le sport…. Finalement tout est moyen à discussion animée et plus si pas d’affinité.

Solidarité et respect sont des mots d’antan, ce sont les nouveaux maux de ce siècle.

lundi 3 février 2014

Oscar




Je pense que tu es au courant de l’histoire de ce pauvre chaton prénommé Oscar qui n’a rien fait de mal, sauf peut-être de croiser la route d’un tortionnaire barbare et abruti.

Quand on s’ennuie on fait quoi ? bein on torture des chats tiens !!  Ce connard s’est donc amusé à jeter le chaton en l’air et à le laisser retomber, comme ça, pour le fun, il s’est mis en scène et il a filmé ses exploits pour les mettre sur le web.

Ca me révolte qu’on puisse torturer ainsi un animal et parfois je me dis heureusement que je ne suis pas devant la personne qui commet de tels actes parce que je deviendrais violente moi aussi !! 

Je n’ai pas regardé la vidéo, je ne regarde jamais les vidéos qui circulent sur le net concernant les animaux martyrisés ni aucune autre vidéo de ce genre. Par contre je suis allée lire les commentaires des gens et là ça m’a drôlement agacée parce que vois-tu, les gens qui trouvent des circonstances atténuantes à ce genre d’individu ça me dépasse et ça me rend folle. Je te passe les éternels discours du style, c’est un pauvre gars, il a été délaissé très tôt par sa famille, il n’a pas de repères, on ne lui a pas inculqué les valeurs etc….. C’est le genre de phrases que l’on nous sert à chaque fois pour défendre l’indéfendable et ça me fait sortir de mes gonds.

Quand t’es pas heureux tu tortures un animal toi ? Quand tes fins de mois sont difficiles tu prends un chat et tu le claques sur le mur ? Merde, faut arrêter avec les excuses à deux balles, on nous les ressort à chaque fois !! 

Si je ne suis pas d’accord avec le fait que les internautes se soient déchaînées par rapport à ce salopard (il y a eu des dérives racistes comme toujours qu’on ne peut pas cautionner) je pense qu’il mérite une peine exemplaire qui passera peut-être l’envie à d’autres de faire pareil. 

Aux dernières nouvelles il ira dormir en taule pendant un an, chose dont je doute parce qu’il va certainement faire appel. Si jamais la sentence est confirmée en appel, il sortira au bout de 6 mois pour bonne conduite…. On connaît la musique !!  

Certains pensent qu’un an c’est trop, d’autres pas assez, là encore ça se déchaîne sur le net. Je pense qu’il doit être condamné afin de pouvoir réfléchir sur son geste si toutefois il n’a pas un cerveau d’huitre ce dont je doute….  Maintenant je ne sais pas si la prison est un bon plan, en même temps il faut absolument qu’il y ait répression parce que c’est un geste inacceptable et j’ai du mal à imaginer une autre alternative, sauf à le faire travailler toute la journée avec des chats… il apprendrait peut-être à les aimer et les respecter ce dont je doute aussi.

Au tribunal il a dit qu’il regrettait son geste, ce dont je doute encore …. 

La bonne nouvelle c’est qu’Oscar récupère, à part deux fractures il va bien, ça c’est ce qu’on dit, mais si Oscar pouvait parler certainement qu’il nous raconterait ses frayeurs, ses douleurs, son ressenti…

On vit dans un monde de cinglés,  ça devient grave… ça me fait flipper !!