lundi 24 juin 2013

Black Cat



Je ne l’ai vu que furtivement la première fois… il est passé vite fait dans le jardin, a sauté sur le toit du garage attenant puis est reparti comme il était venu. Je me souviens avoir dit « il y a un chat noir magnifique qui se balade dans le coin » !!


Je pensais qu’il n’était que de passage mais quelques jours plus tard, des miaulements et des feulements de Bamba (le chat de la maison, Mon chat à moi) ont attiré mon attention, je suis descendue vite fait et j’ai assisté à un règlement de compte pas très sympathique entre les deux félins. Le premier ayant une folle envie de faire connaissance, la seconde étant très en colère qu’on vienne piétiner son territoire !!  


Les injonctions de Bamba n’ont eu aucun effet sur l’intrus qui depuis prend un malin plaisir à venir tous les soirs vers la même heure pour la narguer. Du coup Bamba l’attend et c’est assez curieux de constater que les chats finalement on le sens de l’heure. Tous les soirs entre 20 h et 21 h  elle demande à sortir, se poste sur le balcon et guette l’arrivée de son congénère.


Il n’est pas le bienvenu et il le sait mais il est bien téméraire car il s’approche facilement. Alors bien sûr je pourrais ne pas laisser sortir ma bestiole mais ça c’est mission impossible car elle nous fait la misère derrière la porte fenêtre jusqu’au moment ou l’on ouvre. J’opte donc pour le plan B qui consiste à laisser la fenêtre entrouverte et à accourir dès que le chat noir pose une patte dans le jardin.


Je n’ai pas besoin de surveiller, je le sais tout de suite car Bamba pousse des miaulements qui terroriseraient les plus courageux, elle double de volume, se met en position d’attaque et j’ai du mal à croire que c’est elle tellement elle est furax.


Tu vois un peu ma vie tous les soirs entre 20 et 21 h 00, obligée de venir à la première alerte au cas où … non parce que tu comprends bien, je dois quand même faire attention, je ne veux pas qu’ils se battent …. Là ils essaient de s’impressionner l’un l’autre mais quand cette phase sera terminée forcément… ça va marcher moins bien !! 


Samedi soir nous étions affalés dans le canapé en train de regarder un film à la demande sur Canal +, un film pas génial finalement mais comme il n’y avait rien d’autre…. Dans ce film il s’agissait d’une effraction dans une maison d’un diamantaire (Nicolas Cage), et de son épouse (Nicole Kidman)… Sorte de huis clos qui finit par te stresser même si le film n’est pas vraiment intéressant.


Tout à coup mon binôme me dit doucement…. « regarde qui est là »…. Je tourne là tête et je le vois, figé telle une statue,  à deux pas de nous, une masse noire, un noir plus noir que les ténèbres, il nous fixe, le regard est perçant, les yeux verts sont presque méchants….


J’ai flippé à un point que tu ne peux pas imaginer… avec le film et lui alors là c’était le pompon, pour le coup c’était effraction dans ma maison et comme j’ai une imagination débordante j’ai pensé à un revenant ayant pris forme féline ou encore un diable venant me rendre visite… mais qui s’était donc glissé dans la peau de l’animal ?


Mon binôme s’est levé et la bête est repartie presque sans bruit, très aérienne, très rapide et si nous n’avions pas été deux à la voir, on aurait pensé que j’avais rêvé.  J’ai réalisé que j’avais laissé la porte fenêtre ouverte… à côté de moi Bamba dormait paisiblement et n’avait même pas capté l’intrus….


Résultat, ce chat noir me stresse maintenant, j’adore pourtant les félins…. Mais je ne sais pas pourquoi, celui là me fait un drôle d’effet et sa façon de me regarder n’est pas pour me rassurer !!


L’animal  est rusé, Il a changé ses plans…. Ce matin je vois Bamba courir comme une folle vers le jardin de la voisine, j’entends des hurlements et…. Le chat noir, triomphal, pénètre dans le jardin et poursuit la pauvre Bamba qui prend ses pattes à son cou….  


Alertée par le bruit, je sors aussitôt et tente de lui faire peur pour qu’il parte…. Et là je m’aperçois que je me prends pour un chat, je pousse des cris,  je crache et je fais même le gros dos mouahahahaha, j’aurais du me prendre en photo !! 


Non non je n’ai pas fumé la moquette…. Je flippe juste pour Bamba…..Faut que je prépare une opération anti chat noir afin de lui enlever l’idée de venir nous visiter…. Je crois que c’est pas gagné !!

mercredi 12 juin 2013

La cave se rebiffe



Je t’ai déjà dit que chez moi il y a une cave…. Bon ce n’est pas que c’était absolument indispensable mais il se trouve qu’elle y était quand on a loué la maison et que finalement elle est bien pratique, surtout qu’en la traversant j’arrive à une petite pièce qui fait office de buanderie.

Au début il m’a fallu m’y habituer. Je n’osais pas y pénétrer et encore moins la traverser…. du coup je passais par la terrasse extérieure pour accéder à la buanderie. C’est pratique quand il fait beau mais quand il pleut ou qu’il fait froid forcément ça marche moins bien. Je me suis donc fait violence et petit à petit, j’y suis descendue par la porte de la cuisine, j’ai commencé à la traverser, tranquille peinard, sans vraiment regarder les bestioles diverses qui pouvaient y habiter, sachant que j’ai une terrible phobie des araignées !!

Même pas peur, ça fait quelques mois maintenant que j’y déambule, décontractée, même que parfois je chantonne pour me donner de la contenance…. suis pas rassurée à 100 % mais, je gère … j’y vais même le soir parfois pour programmer le sèche linge !! 

C’était sans compter sur l’intruse….. 

La semaine dernière je descends pour mettre une machine à tourner, je remplis mon lave linge et….. mon attention se porte sur un gros truc noir juste à côté du mur…….

Horreur et damnation, mon regard se fige sur la chose immobile, bien noire avec des pattes moyennes qui me parait cependant immense, je suis tétanisée, je n’ose ni crier, ni bouger et mon corps est parcouru de frissons…..

Qu’est ce qu’on fait dans ces cas là… bein rien mon capitaine, on a tellement les pétoches qu’on ne fait rien !! 

Mon inertie a bien duré 5 bonnes minutes durant lesquelles je chuchotais comme pour me donner du courage. J’avais un plan A qui ne me semblait pas réalisable, avancer vers la bestiole et l’écraser…. Nan, ça c’était absolument hors de question, si je la loupais elle aurait pu m’attaquer, me grimper dessus arghhhhh je n’ose même pas imaginer.

Le plan B n’était pas meilleur, j’ai envisagé de sortir de la pièce et de la laisser s’en aller, mais ça c’était impensable aussi, si je la laissais filer, elle allait se tapir quelque part, pourrait m’observer à sa guise sans que je ne la voie et va savoir…. Peut-être bien m’attaquer en me sautant dessus un de ses quatres….. arghhhhh  rien qu’à y penser, c’est insupportable !! 

J’ai opté pour un plan C pas folichon non plus mais qui me semblait le moins compliqué….. la bombe insecticide. J’ai donc attrapé celle-ci qui n’était pas loin (pas folle la guêpe j’avais déjà préparé le coup depuis longtemps, vaut mieux être prévoyant).

J’ai vaporisé un peu de produit sur la bestiole qui est partie en courant vers un trou qui devait certainement être son repère… du coup je me suis avancée vers le trou et j’ai vaporisé de plus belle !!

J’étais haletante et en sueur, le palpitant à bloc, comme si je venais de livrer un terrible combat…  du coup j’ai inspecté tous les recoins de la buanderie, très effrayée, la bombe à la main au cas où….

Bon d’accord je suis une killeuse d’araignée, mais c’était de la légitime défense non ? 

Je ne te raconte pas la nuit que j’ai passée, une araignée géante se balançait au bout d’un fil en me toisant, en ricanant, me criant « assassin » faisant mine de me sauter dessus. J’ai eu le sommeil perturbé durant quelques jours !! 

Du coup, tu te doutes bien que retourner à la buanderie en passant par la cave, c’est le parcours du combattant…. Je voudrais boucher ce trou d’où l’araignée est sortie mais je n’ose pas le faire…. Faudra que je demande au binôme….

Je pensais l’épisode terminé. Dimanche fifille m’appelle sur l’expo, elle voulait mettre son legging dans la machine à laver mais ne savait pas le programme. Elle descend à la buanderie, je lui explique par téléphone et tout à coup elle pousse un cri, je l’entends courir et elle me dit « je ne reste pas, tant pis pour mon legging  il y a une araignée » !!! (inutile de te préciser que les chiens ne font pas des chats, fifille est encore plus terrorisée que moi et elle c’est tous les insectes en général).

Au bout du fil je suis en panique….je lui crie « mets lui un coup de bombe », mais fifille ne veut pas, trop peur….

 Et alors là, j’hallucine….elle est quand même pas revenue ?  deux solutions, ou c’est du renfort, ou c’est bien elle et l’insecticide, c’est du pipi de chat, ça n’a fait aucun effet… 

Inutile de te dire que c’est à nouveau l’enfer quand il faut descendre parce que je sais qu’elle est là quelque part…. et qu’elle doit certainement être super en colère de se faire asperger ainsi…… 

Je vis dangereusement je te le dis…. Va falloir que je trouve un plan D !!