samedi 20 avril 2013

Boum !!



7 heures, une déflagration me tire du sommeil, c’est quoi ce bruit…. Mon dieu, c’est la centrale nucléaire de Gravelines qui vient d’exploser… il y a quelques jours il y a eu un petit incident, cette fois c’est bon c’est pour notre pomme…  Dans une minute à peine la sirène va se déclencher, cette même sirène que l’on entend tous les premiers mercredis de chaque mois et qui sert à quoi je me le demande.

Je suis en alerte, à côté, le binôme dort à poings fermés, est ce que je le réveille ? Qu’est ce qu’on fait dans ces cas là ? …. Je ne le sais même pas. Je suis préparée aux tirs de missiles, je connais la marche à suivre, je sais combien de temps j’ai pour aller me mettre dans l’abri, je sais qu’en cas d’attaque chimique j’ai mon masque à gaz et que si l’agression chimique est confirmée je dois me faire la piqure d’atropine, je sais ce qu’il faut faire si je suis en présence d’un objet suspect, s’il y a un attentat…..  Mais si la centrale nucléaire explose on fait quoi docteur ?  

On fait rien du tout à mon avis,  vu qu’on est à peine à 25 bornes, qu’on n’a pas de chambre étanche, on doit fait partie de la zone qui sera mise en quarantaine, personne ne sort et personne n’entre…. On est fichus, on est contaminés puis c’est tout !!!  Quand est ce que je vais savoir si je suis radioactive ?  

Bon,  s’il n’y a rien à faire alors je n’ai plus qu’à me rendormir….je me sens déjà toute drôle…. Il est 7 h 05 et la sirène ne s’est toujours pas déclenchée….pourquoi elle se déclenche pas cette putain de sirène…… Je sombre dans le sommeil jusqu’à 10 h 00…

Non ….  Ne dis rien, j’ai une vie nocturne fantasque je le sais….  je mérite l’oscar de la meilleure réalisatrice je le sais aussi…

La Métro Goldwin Mayer n’a qu’à bien se tenir !!!

vendredi 12 avril 2013

On verra bien !!




Pas folichonnes les « news » de fin de semaine. Depuis deux jours je me traîne une migraine que j’arrive à enrayer tant bien que mal par des médocs qui ont plein de contre indications. Dame migraine me chope en plein sommeil, vers les 4 heures du mat et ne me lâche plus, elle est vicieuse, elle commence par les cervicales puis remonte petit à petit pour se planter en plein milieu du crâne et descend jusque dans les yeux. 

A 6 h 30 je tente de me lever, à 7 h 00 prise de nausées et ne tenant pas debout je me recouche après avoir avalé le cacheton miracle et au bout d’une heure il fait effet et je peux enfin me lever. Je ne suis pas bien vaillante mais je me fais violence et Oh bonheur, vers les 11 h 00 c’est à peu près dissipé, même si je sens que ça continue à titiller un peu.

Je vis avec ça depuis des années mais il faut avouer que depuis quelques mois je déguste et qu’il serait peut-être temps que je consulte sérieusement. J’espère que Demain elle sera aux abonnés absents parce que je file chez Fiston pour un petit week-end normand.

Ce matin justement fiston m’appelle et me demande si on a une alarme sur l’espace parce que cette nuit sa voiture (une clio de location prêtée par l’assurance parce que sa voiture est au garage) a été visitée. Une bande visiblement bien organisée qui sévit depuis quelques temps dans les villages en bord de Seine. Ils ont ouvert la barrière d’entrée de la maison et ils ont carrément arraché la portière et pris leur temps de faire le tri. Fiston pas malin avait laissé ses papiers dans la bagnole, résultat, ils ont piqué les cartes bancaires, le permis, la carte d’identité, l’Ipod dernier modèle mais ils ont laissé le passeport, la carte essence et le badge autoroute, ce qui prouve qu’en plus ils sont bien malins parce qu’ils savent que le passeport biométrique est compliqué à copier et qu’avec la carte essence et le badge autoroute ils pourraient être repérés. 

Fiston est en rage ce matin, si ça avait été sa voiture, ils ne se seraient pas aventurés parce que dès qu’on la touche elle sonne de partout, c’est une voiture allemande, une robuste et bien équipée, mais tout compte fait, en allant à la gendarmerie pour porter plainte, on lui a rapporté qu’un voisin un peu plus loin a subi le même sort, et qu’un autre s’est fait voler son AUDI  5, dernier modèle, un truc qui normalement ne peut pas être volé parce que démarrage électronique et tout le st frusquin (j’y connais rien aux bagnoles…. Moi tant que ça roule c’est bon !!)  Finalement je me dis que c’était peut-être mieux que ça soit la voiture de location !! 

On lui a dit aussi que c’est une bande bien organisée et bien outillée qui sévit mais voilà, par manque d’effectif,  il est impossible d’agir et de les coincer…. Donc ils continueront…. Tant qu’ils gagnent, ils jouent….

Enfin voilà, je me prépare à passer un petit week-end sympa parce qu’ils annoncent du soleil, fiston nous a prévu un programme sympa, balades, vélo,  apéro et repas au soleil dehors (l’endroit où il habite est superbe, pour le soleil j’attends de voir). Je vais en plus retrouver fifille qui vient de Lyon, donc on sera vraiment en famille…. Mais…. Avec une menace qu’on touche à ma bagnole… et là tu vois, je ne suis pas certaine que ça va pas me stresser… je ne suis pas matérialiste mais je n’aime pas qu’on abime mes affaires parce que cette putain de bagnole, je trime pour la payer et c'est un outil de travail !! 

Bon allez..... Wait and see !!  

dimanche 7 avril 2013

Yom HaShoah

Lorsque nous sommes arrivés à Auschwitz, Menachem marchait en tête de file. Toute la délégation l'a salué. Il a été tellement touché qu'il a fondu en larmes.

Ensuite, toute la délégation s'est assise dans l'une des casernes. Menachem, notre témoin, a alors commencé à nous raconter son histoire, tout le monde a été très ému.

Lorsque la cérémonie s'est terminée, le sol était déjà couvert de glace. J'étais inquiet pour Menachem alors j'ai appelé une voiture pour qu'elle le conduise.

C'est à ce moment qu'il m'a regardé et dit :

"D'Auschwitz, je ne pars qu'à pied" 

Et il a marché tout le chemin.....    
Le général Amir Aboulafia, chef de la délégation de l'armée israélienne des commandants de compagnies et de bataillons présents en Pologne. 

Texte et photo extrait de : Tsahal, armée de Défense d'Israël 


                                 
Ces quelques lignes parce que ce soir débute en Israël les commémorations de Yom HaShoah et que ce texte m'a émue. 

Respect Menachem.

lundi 1 avril 2013

Grande forme !!



Nous sommes en période de fêtes, Pessah pour nous, Pâques pour vous. C’est l’occasion de repas en famille et de la sempiternelle chasse aux œufs pour la plus grande joie des petits et des grands aussi mais il faut bien avouer que perso ce n’est pas la joie, même si il y a du chocolat et que mon binôme m’a offert un joli collier créateur en forme de chat.

Je vis dans le passé et chaque fête juive vient raviver une blessure toujours à vif que je n’arrive pas à cicatriser. J’ai bien essayé tous les pansements possibles mais rien n’y fait. Je traîne un mal-être qui se réveille régulièrement. 

Pour le seder de Pessah, on s’est retrouvés tous les trois, j’ai pourtant fait un effort, j’ai cuisiné, sorti ma belle nappe blanche mais pendant que le binôme faisait la prière, j’étais là bas et tous les pessah passés en Eretz défilaient dans ma tête…. des pessah dans la joie avec la famille ou les amis, le soleil, la plage, les grillades …. Ca m’a rendue en colère, en colère contre moi, contre les autres, contre D…. pourtant si je suis rentrée c’est certainement de ma faute, de notre faute.

Mon éternel optimiste de binôme est plein de projets, il va de l’avant, et j’avoue que je jalouse son tempérament. Fais comme moi me dit-il… j’aimerais bien mais je n’y arrive pas, s'il existe une palme du "Boulet" de l'année, je suis sur le podium c'est certain !!

Un lutin malfaisant a pris possession de moi, il m’anime d’ondes négatives, me fait broyer du noir et pour l’instant il mène la danse…. Je me sens prisonnière, engluée, comme si tout était impossible, insurmontable, figé.

Je pensais que la mise en ligne de mon site allait me booster un peu…. 

Je pensais que le peu de soleil qui filtre à peine une heure par jour allait me donner des ailes…

Faut que je me fasse violence, faut que je me bouge, faut que je puisse voir la vie du bon côté, mon verre est à moitié plein…. Il est à moitié vide aussi….

Je ne vais pas te pourrir ton lundi de Pâques, je vais aller me gaver de chocolat, c’est encore ce que je sais faire de mieux….. Demain il fera jour !!