vendredi 16 novembre 2012

Se défendre





Georgette habite le long de la frontière belge, d’ailleurs tout au bout de son jardin c’est la frontière mais Georgette n’y fait pas attention et tous les jours elle fait coucou à Jacqueline sa voisine qui elle est en Belgique. Tout allait bien jusqu’à ce que Jacqueline acquiert un jeune chiot qui depuis quelques temps vient empiéter sur le terrain de Georgette, il gratte le sol et déterre ses carottes, mais surtout, il a mordu le petit fils de Georgette qui maintenant en a une peur terrible. 

Georgette est partie en discuter avec Jacqueline, sa copine, qui pour le coup ne l’est plus. Georgette lui explique qu’il faut qu’elle tienne son chien et que le petit n’ose plus sortir dans le jardin, mais voilà,  Jacqueline n’a pas les mêmes préoccupations et ne comprend pas pourquoi on en fait tout un plat !!! 

 Georgette a beau expliquer qu’elle a le droit comme tout citoyen de jouir pleinement de son terrain sans être inquiétée,  rien n’y fait. Georgette a beau dire que même si elle a de l’affection pour les chiens, celui de Jacqueline n’a pas à aller dans son jardin. Georgette a beau exprimer la crainte que son petit fils soit de nouveau mordu, Jacqueline reste sourde. 

Alors  Georgette est allé déposer une plainte mais les gendarmes lui ont rit au nez, pire, les autres voisins ne la soutiennent même pas et certains sont même contre elle. Faut dire que Jacqueline a un sacré bagou et a fait une propagande d’enfer dans le quartier….  Georgette n’aime pas toute cette agitation, elle veut juste qu’on lui foute la paix !!

Hier, elle a averti Jacqueline, un jour ça finira mal parce qu’elle est excédée mais Jacqueline ne semble pas vouloir l’écouter et maintenant qu’elle a la majorité du quartier avec elle, elle se sent rassurée et même que ça lui donne des ailes !!

Ce matin après une énième visite du toutou, Georgette a sorti le fusil et a tiré en l’air, histoire de faire fuir l’animal. Jacqueline est furax, elle vient de porter plainte à la gendarmerie. La plainte est recevable et Georgette qui a voulu se défendre à tout le village à dos !!!

Naomi habite Sdérot en Israël,  il n’y a pas de frontière qui traverse son jardin et la ligne qui délimite la bande de Gaza est à même pas 4 kilomètres. Naomi était pleine d’espoir quand elle a construit sa maison ici sur la terre de ses ancêtres. Le sol est fertile,  il y a du soleil, à Shabbat la famille se réunit sous l’olivier et les jours de fêtes on chante et on danse. 

Le tableau est idyllique, mais pourtant Naomi ne vit pas en paix, Naomi ne vit pas en paix parce que là bas, parmi ses voisins, il y a une branche armée qui s’appelle « Le Hamas » et qui n’est en fait qu’un ramassis de terroristes haineux qui sévit depuis des années et qui contraint Naomi et sa famille à aller se terrer dans les abris. L’accalmie n’existe pas ou si peu.

Naomi a beau supplier son gouvernement d’intervenir, celui-ci est impuissant, il ne peut pas discuter avec le Hamas, parce que ce groupe ne reconnaît pas l’existence d’Israël et n’a que pour seul devise de rayer l’état de la carte. Alors Naomi continue de vivre entre accalmies et regains de tension qui rythment sa vie depuis plus de 10 ans maintenant.

Naomi a bien tenté d’en parler au dehors des frontières, histoire de donner un coup de pouce à son gouvernement, elle se bat à sa manière, sur les réseaux sociaux, sur son blog, mais personne ne l’écoute ni ne l’entend,  personne ne semble vouloir condamner les tirs incessants de ses voisins et pire, personne ne la croit !!  

Quelque soit le gouvernement en place, la discussion semble impossible avec une entité qui ne connaît que la violence et les armes. Faut dire qu’ils sont très fort, comme Jacqueline, ils font une propagande d’enfer qui leur amène toute la sympathie du monde entier. Ils sont passés maîtres dans l’art de truquer les images et de désinformer et ça marche !!!  

Le temps passe et les roquettes continuent de rythmer la vie de Naomi. Son gouvernement a prévenu, il ne tolèrera plus aucun écart et brandira son droit de se défendre,  mais les voisins de Naomi ainsi que le monde entier s’en fichent pas mal.

Excédé et ayant le devoir de protéger sa population,  le gouvernement du pays de Naomi a décidé de riposter afin de faire cesser une fois pour toutes les tirs de missiles. Pour ce faire il a décidé de bombarder les infrastructures du Hamas, les zones de tir et aussi de frapper fort en éliminant le chef d’état major du groupe terroriste, celui même qui a fait enlever Guilad Shalit.

Depuis quelques jours ça gronde en Israël, c’est la guerre, une guerre que ni Naomi, ni son gouvernement n’ont réellement souhaité, une guerre presque imposée parce qu’on ne peut pas vivre perpétuellement sous la menace de missiles et cachés dans des abris.

Et voilà que le monde entier se réveille mais pas pour soutenir le gouvernement de Naomi qui se défend. Non, le monde entier se réveille pour accuser Israël qui de victime devient l’agresseur !!!

Il n’y a eu aucune manifestation en France pour soutenir le peuple Syrien qui se fait massacrer par le sanguinaire Assad, mais dès ce week-end un peu partout des rassemblements sont prévus pour dénoncer l’assassin sioniste et soutenir le pauvre palestinien. Faut croire que la vie d’un Syrien ne vaut rien. 

Tout s’embrase rapidement, ce sont plus de 500 missiles tirés depuis la bande de Gaza sur la population Israélienne et Naomi, comme Georgette a le monde entier contre elle, parce qu’elle n’a pas le droit de vivre en paix !!!

Israël bombarde les zones de tir de missiles, Israël prévient la population de Gaza en lâchant des tracts leur demandant de ne pas s’approcher des infrastructures du Hamas, de l’autre côté nous avons un Hamas qui bombarde sciemment une population civile et qui se sert d’écoles, mosquées et hôpitaux pour y stocker des armes….. Rien que ça déjà ça devrait interpeller le citoyen lambda ayant un peu de jugeote bein même pas !!! 

En 2005, Ariel Sharon a demandé aux juifs de Gaza de quitter cette partie du territoire, ils ont été évacués, parfois comme des malpropres,  ça a soulevé un tollé général en Israël, il avait les partisans du « oui il faut le faire » comme moi parce que je pensais bêtement que ça amènerait le calme et cette paix tant espérée, j’ai eu de la peine en voyant les familles déchirées de devoir laisser ce qu’ils avaient construit mais je pensais qu’il le fallait. Il y avait les partisans du « non ça ne servira à rien » qui finalement étaient peut-être plus lucides et qui en tout cas avaient vu juste, l’évacuation de Gaza n’amènerait pas la paix, parce qu’à Gaza on ne veut pas de paix.

Au jour d’aujourd’hui, je rappelle qu’il n’y a aucun israélien qui vit et « occupe Gaza », le Hamas ne peut donc pas brandir l’arme fatale de « territoire occupé » alors pourquoi continue t’il de tirer régulièrement sur ce pays quelqu’un peut-il me donner une réponse objective ?

Vous allez parler de Blocus, je vous rétorquerais que non, régulièrement des camions de ravitaillement passent par le point de contrôle d’Erez, les photos et vidéos sont là pour le prouver ce qui m’amène à penser que flottilles et compagnies c’est encore de la provocation et ça ne sert strictement à rien, sinon à envenimer a situation.

Gaza est enfermé, je vous répondrais que oui, et qu’il n’y a pour l’instant pas d’autre alternative, c’est tout simplement une protection, comme la barrière de sécurité qui empêche les terroristes de rentrer. Imaginez-vous un peu que ces cinglés qui tuent au nom d’on ne sait qui, puissent déambuler librement en Israël, il n’y aurait plus d’Israël, ne clament-ils pas à qui veut l’entendre qu’ils veulent nous jeter à la mer et tout récupérer. Oui je sais ça en arrangerait bien certains !! 

La vérité c’est que cette bande de Gaza c’est le chancre du pays. Après la guerre des 6 jours l’Egypte n’en a pas voulu, on comprend mieux pourquoi. Les égyptiens les soutiennent et bien qu’ils le prennent ce putain de territoire, on leur donne et leurs terroristes avec !!! 

Le monde entier est toujours en train de condamner Israël, de leur demander de la retenue, de leur demander de négocier…. Que toutes ces nations soient un peu plus fermes avec le Hamas au lieu de les soutenir et les inciter à toujours plus de violence. Arrêtez de les subventionner pour qu’ils achètent des bombes, derrière il y a l’Iran qui tire les ficelles.

Quant allez-vous comprendre, que la paix ils s’en tapent, que si cette paix s’installe, plus de contrebande fructueuse dans les tunnels, ils vont devoir se mettre au boulot, construire et éduquer, mais surtout, ils ne passeront plus pour des victimes et ça c’est viscéralement impossible pour eux.

La question que je me pose ce jour est simple, Israël a-t-il le droit de se défendre ? 

« Si nous sommes critiqués parce que nous ne nous inclinons pas, c’est parce que nous ne pouvons pas transiger sur la question: « être ou ne pas être. » On ne peut pas transiger parce que nous avons décidé que, quoi qu’il arrive, nous sommes et nous serons. »

« Il n’y a rien qu’Israël veut plus que la paix – Avec toute la désolation du désert, le désert de la haine qui nous entoure est encore plus sombre. »
Golda Meir

19 commentaires:

  1. J'ai simplement le souffle coupé et la gorge nouée de te lire ma Ysa que j'aime. parce que je te connais "en vrai" l'éclat de tes yeux, ton sourire et tes rires inoubliables, ta verve orale aussi fabuleurse que ta verve écrite...

    Cette histoire de ton pays,' israélo palestinien est aussi forte que mon histoire greco turque ...

    Tu as imagé à la perfection ce conflit par l'histoire de Georgette et Jacqueline ...

    N'est aveugle que celui qui veut rester aveugle dans cetet histoire ....
    A l'analyse approfondie, on ne se trompe pas... mais sommes nous si nombreux à réfléchir et analyser les faits ????

    je susi outrée qu'on ne fasse rien pour les morts syriens... si nombreux...
    je suis outrée que la mort d'innocents, palesiniens, israeliens, syriens, iraniens .... les innocents.... ne soient que des enjeuxpolitiques
    Il y a si longtemps que je désespère de l'homme....

    c'est ton histoire....mais par amitié profonde .... je supporte près de toi et de Jules..;
    t'aime fort ma belle Ysa ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Nanou, je n'aime pas qu'il puisse y avoir des enfants palestiniens tués (Tsahal opère des frappes chirurgicales pour éviter la population civile mais quand les terroristes se planquent ou mettent leurs missiles parmi les civiles que peut-on faire), mais je pense que les enfants Israéliens ont aussi le droit de vivre en paix, sans devoir toujours se cacher dans les abris. On emmerde personne, c'est eux qui ont commencé, ça fait trop longtemps maintenant qu'ils tirent comme ça de temps en temps sur Israël.... quel pays pourrait supporter ça....

      Supprimer
  2. bof, les fautes de frappe... on s'en fout pas vrai !

    RépondreSupprimer
  3. Tu as fort bien écrit la question essentielle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la question essentielle est là !!

      Supprimer
  4. « Il n’y a rien qu’Israël veut plus que la paix – Avec toute la désolation du désert, le désert de la haine qui nous entoure est encore plus sombre. »
    Golda Meir

    Le problème, c'est qu'il n'y a pas d'anges. Pas plus d'un côté que de l'autre.
    L'ère des Ben Gourion, des Golda Meir, Des Menahem Begin et des Itzhak Rabin est terminée (qui n'étaient pourtant pas des tendres...).
    Ne restent que des Lieberman et des Netanyahou, le premier étant un cinglé pour qui un bon arabe est un arabe mort, le type même du Russe pour qui tout se règle à coups de flingue, et le second un type qui a toujours privilégié son parti et sa carrière politique plutôt que l'intérêt du pays.
    A chacun ses "Nadine Morano"...
    D'un bord comme de l'autre, regarde de près, tu vas t'apercevoir qu'il y a des élections sous peu. Chacun rivalise de roulements d'épaules pour montrer qu'il est le plus soucieux de la sécurité de son pays.
    Et comme d'hab, personne ne veut faire preuve d'intelligence réelle, on se bat à coups de slogans (comme si le Palestinien de base aimait moins son gosse que l'Israélien de base).
    Bref, comme d'hab ce seront encore les pauvres couillons qui paient les impôts qui vont, de chaque côté, en prendre plein la gueule...

    Le-goût-des-autres
    Qui te comprend tout de même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je ne suis pas d'accord du tout avec toi mais tu t'en doutes bien. Je regarde de près, et je n'ai absolument pas la même vision que toi. Là ou Tu vois des élections prochaines, (tu ne peux pas te tromper là dessus puisque effectivement en janvier il y aura des élections en Israël) moi je vois mes amis Israéliens perpétuellement sous les kassam, grad ou missiles, depuis plus de 10 ans et je pense que ce n’est pas une vie. Qu'est ce qu'ils ont fait pour mériter ça ? Combien de temps devront-ils encore supporter ?
      Alors oui tu veux négocier, c’est tout à ton honneur, qui ne voudrait pas négocier…. mais avec qui ? Les terroristes du Hamas qui ne reconnaissent même pas l'existence d'Israël ? Des mecs armés jusqu’aux dents qui ne pensent qu’à détruire, des mecs qui enseignent la haine du juif à leurs enfants, des mecs qui ont rétabli la charia dans la bande de Gaza…. Bon courage !!!
      Le slogan du palestinien qui n’aime pas ses enfants est une caricature pour toi, pour moi c’est une réalité, je n’ai jamais entendu un Israélien dire qu’il était fier d’envoyer son enfant se faire sauter au nom de Dieu, tout ça pour tuer du juif. Je n’ai jamais vu un Israélien mettre son enfant en danger, Tsahal protège la population d’Israël et le Hamas se sert de sa population comme bouclier humain, mais là tu vas encore me dire que se sont des clichés.
      C’est pas une histoire de pauvres couillons qui paient des impôts, c’est une histoire de population qui ne peut plus supporter de toujours vivre en demi teinte, obligée d’aller se planquer dans l’abri, d’être surpris par la sirène de jour comme de nuit, bref de ne pas pouvoir vivre normalement. Je ne suis pas persuadée que tu apprécierais de vivre comme ça, d’ailleurs qui apprécierait ? Est-ce que tu peux te mettre deux minutes à leur place ? Hier j’appelais mes amis à Ashdod, la sirène a retenti, j’avais l’alerte en live, c’est impressionnant. Ils sont résignés, ils attendent que l’engin tombe et explose (le bruit est terrible) et ils ressortent, des fois à peine ressortis ça recommence, de jour comme de nuit.
      Je ne suis pas d’accord pour que l’on dise que c’est Netanyahu qui se fait mousser et je précise que je n’ai pas voté pour lui aux dernières élections. Netanyahu est au pied du mur et là il n’a pas le choix, on ne peut pas éternellement tendre l’autre joue, parce qu’en plus le Hamas prend ça pour de la faiblesse. Israël ne fait pas la guerre au peuple palestinien, Israël essaie d’éradiquer les chefs du Hamas et leurs zbires qui tirent les feux d’artifice. Je crois qu’Israël a le droit de se défendre et que Netanyahu en tant que premier ministre élu démocratiquement par le peuple, a le devoir de défendre les citoyens d’Israël. Malheureusement ça passe par la guerre parce qu’il n’y a pas d’autre alternative, la négociation étant impossible et on le sait bien, mais on préfère se voiler la face et faire de la démagogie, ça fait tellement bien de prôner le dialogue et la paix.
      On ne pense pas pareil, finalement on est d’accord sur absolument rien, du coup je ne pense pas que tu puisses me comprendre, mais ce n’est pas grave.

      Supprimer
  5. cette guerre est si douloureuse, si longue, si meurtrière, l'entêtement et les gros profits en sont le nerf, où est le patriotisme qui rendait les guerres légitimes aux yeux des peuples ?? j'ai beaucoup de mal avec ce conflit inhumain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envie de dire.... la faute à qui ? La bande de Gaza n'est pas occupée, on les emmerde pas, pourquoi ils nous tirent dessus ?

      Supprimer
  6. J'ai vécu en Israël pendant la deuxième Intifada, provoquée par Sharon, je ne peux oublier l'attentat sur la plage qui a tué des jeunes gens lors d'une fête scolaire.J'ai toujours pensé que le gâteau était petit et qu'il fallait le partager.Je suis d'accord avec toi sur un point, personne ne veut de la bande de Gaza...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’étais en Israël aussi durant la seconde intifada, je ne suis pas d’accord avec le fait de dire que c’est Sharon qui l’a déclenchée, mais bien sûr c’est ce qui était étalé dans tous les journaux, il fallait bien trouver un coupable et l’occasion était trop belle pour les palestiniens de foutre le bordel. Au font qu’est ce qu’il a fait Sharon, c’est lui qui a commencé à jeter des pierres ? J’ai pas souvenir de ça, j’ai le souvenir de Sharon se rendant sur le Mont du Temple et les palestiniens ont pris ça pour une provocation… de ce fait, affrontement avec les forces de sécurité à Jérusalem et morts de plusieurs palestiniens (là encore on aurait du certainement se laisser attaquer sans répliquer, ça aurait plu à tout le monde) puis du coup, embrasement de toute la Cisjordanie et de Gaza et déclenchement de la guerre des pierres.
      J’étais toujours en Israël quand mes filles devaient aller à l’école avec leur masque à gaz et quand on nous a demandé de préparer nos chambres étanches parce que les forces américaines étaient entrées dans Bagdad et qu’on était sous la menace de recevoir des scuds.
      J’étais encore en Israël lors du terrible attentat du restaurant Maxim à Haïfa, lorsque la palestinienne de 28 ans a déclenché sa ceinture d’explosif et s’est assise aux milieu des enfants pour bien en tuer le maximum, j’étais aux premières loges parce que des membres de la famille d’une amie ont été tués et blessés.
      J’étais toujours en Israël lorsque le mari de la Ganénette (assistante maternelle) de Rébecca a été tué par un terroriste palestinien dans le port d’Ashdod, je m’en souviens comme si c’était hier, j’arrosais tranquillement mes fleurs, Jules était dans l’avion qui le ramenait en France pour le boulot, je voyais les hélicoptères tourner et ma voisine qui me crie rentre chez toi avec tes enfants, ne reste pas dehors, ils cherchent des terroristes, je me souviens que les filles avaient peur. Je me souviens aussi de la phrase complètement stupide que j’ai dite à la Ganénette quand je suis allée chez elle lui présenter mes condoléances, je lui ai dit « ton mari est maintenant au gan Eden » parce que je ne savais pas quoi dire….quand j’y pense, j’ai honte…..
      Mes premières années en Israël ont été rythmées par les attentats, et quand ma grande prenait le bus pour se rendre a Tel-Aviv parce que nous vivions à Ashdod, je l’appelais à l’arrêt de bus quand elle partait, je l’appelais quand elle arrivait et je n’étais tranquille qu’une fois qu’elle était dans l’école, (et encore, elle n’y était pas véritablement à l’abri) le soir ça recommençait et ça a été comme ça pendant trois ans.
      Je suis d’accord sur un point, le gâteau est petit mais il y a de la place pour le partager, le problème c’est que le Hamas ne veut pas de partage, il veut l’état tout entier et ne nous reconnaît pas. On a pas de problème avec la Cisjordanie, les villes sont sous autorité palestinienne maintenant et il n’y a pas de souci majeur.
      Je suis d’accord pour la paix, qui ne la voudrait pas. Pour moi ça se traduit par La palestine d’un côté, Israël de l’autre, avec une vraie frontière, chacun chez soi puisqu’on arrive pas à s’entendre. Ca sous entend que le hamas doit cesser ses tirs de roquettes, mais ce putain de Hamas ça ne l’intéresse pas, pour eux ce qui compte c’est le djihad. Dans de telles conditions il n’y a pas de solution.
      Personne ne veut la bande de Gaza parce que c’est un nid de merde, un repère de terroristes, c’est la jungle là bas, une dictature terrible que les Gazaouis n’ont certainement pas voulue, mais on est pas responsables. C’est un problème insoluble et malheureusement les Israéliens doivent faire avec, un moment donné c’est obligé que ça pête, c’est dommage pour les populations civiles, mais c’est comme ça.

      Supprimer
  7. Saloperies de guerres, de part et d'autres...souffrances et bêtises humaines...je pense à toi Ysa dans ces moments et t'embrasse bien fort...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci le Pierrot, comme tu dis saloperie de guerre, je ne l'aime pas, mais je crois qu'on a pas le choix, un moment donné il faut dire stop. Tu as d'un côté des terroristes qui visent des civils délibérément, de l'autre des soldats qui essaient de détruire des zones de tir pour protéger leur population. Moi mon choix est vite fait !!

      Supprimer
  8. Ah ce que les êtres humains sont terribles ! Je rêve d'un monde où "tout le monde est beau, tout le monde est gentil" et j'en viens à ne plus regarder la télé tant ces scènes atroces me choquent ! J'ai failli, comme je te l'avais écrit il y a quelque temps, partir en Israël pendant la guerre des 6 jours (1967) ...
    Une guerre qui n'aura tristement pas de fin tant que les Hommes ne s'aimeront pas comme il faut ...
    Mille bisous ma Havera

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ça m'énerve, j'ai envie d'hiberner. Le monde tout le monde est beau, tout le monde est gentil n'existe pas, il n'a jamais existé et il n'existera jamais, pire, ça sera de plus en plus la jungle....

      Supprimer
  9. Faut pas hiberner Ysa, c'est pas le moment...courage, et reste positive...je t'embrasse, bonne fin d'après midi.

    RépondreSupprimer
  10. ça ne finira donc jamais???? vraiment trop triste et douloureux, (les mots ne sont pas assez forts) ce qui se passe là bas.
    gros bisoux me Kind
    Le Lion

    RépondreSupprimer
  11. Ca ne s'arrêtera jamais....

    RépondreSupprimer

Caquetages