mercredi 31 octobre 2012

Le Boss



Tout est bon pour polémiquer, même la venue d’un chanteur français qui commet le crime de venir chanter en Israël !!!

Faut dire que ce n’est pas n’importe quel chanteur et que même pour ceux qui ne l’aiment pas –je n’en fais pas partie rassure toi,  je suis fan depuis que je suis petite- il faut quand même saluer sa longévité, sa présence sur scène et sa voix particulière qui ne ressemble à aucune autre. Pour moi Johnny c’est le Boss quoi qu’on en dise.

Je suis un peu énervée là ce soir parce que je lis encore une fois des âneries sur les réseaux sociaux et je me dis que si je pouvais distribuer des baffes aux connasses et connards qui postent, ça me ferait le plus grand bien !!

Forcément tout ça est un superbe prétexte pour pouvoir comme d’habitude taper sur Israël et déverser sa haine du juif, de l’Israélien, du pouvoir en place, du pays et je ne sais plus parce que là franchement ça dépasse l’entendement. 

T’as une pétasse qui se plaint parce qu’on voit un peu trop le mur des lamentations et qu’on parle trop d’Israël,  et t’as les crétins suiveurs qui applaudissent à grand coup de j’aime. 

Un peu plus loin, y en a une qui est en panique parce que Johnny porte la kippa, -en même temps, au mur des lamentations c’est de rigueur- mais comme elle a autant de culture qu’une coquille saint Jacques, pour elle c’est l’horreur suprême, le blasphème, elle n’aime pas, elle déteste même et elle le fait savoir, pour un peu ça lui déclencherait un urticaire géant, et moi je me dis que si ça pouvait lui gonfler le cou et lui faire avaler sa langue de vipère ça serait plutôt chouette !!

T’as l’autre qui s’interroge bêtement « oh mon dieu, mais j’espère quand même que Johnny ne va pas prendre la nationalité Israélienne », heureusement que le ridicule ne tue pas parce qu’elle serait foudroyée sur place, électrocutée sur son clavier, si elle veut je peux l'aider !!

Avec tous ces commentaires aussi stupides les uns que les autres, ça dégénère rapidement et de Johnny on en arrive au conflit et aux phrases habituelles toutes faites, les juifs ceci, Israël assassin, colonisateur, pays d’apartheid….  la musique habituelle, sauf que cette musique là m’irrite fortement les oreilles et qu'on est bien loin de la musique de Johnny et même très loin du sujet initial, à savoir son spectacle à Tel-Aviv.

Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres et je ne vais guère en citer plus parce que ça me fout tellement en rogne que j’ai des idées meurtrières !!! 

Alors je vais positiver et exprimer ce que je pense...

J'ai envie de dire..... MERCI JOHNNY 

Parce que tu as fais ce que tu avais envie depuis longtemps, aller chanter dans un pays que tu aimes, sans tenir compte des appels au boycott, sans tenir compte des pressions, tout en sachant que t’allais pas te faire des copains sur ce coup là....

T’as des couilles mon pote !!

Ce matin la presse Israélienne était unanime, hier soir sur scène c’était du grand Johnny, il s’est donné à fond comme toujours pour son public et ce public le lui a bien rendu. En terminant son concert il a lancé cette phrase « Vous êtes un peuple formidable ».

Chapeau l'artiste, toi aussi tu es formidable.

mercredi 24 octobre 2012

Le fils de l'autre



Dès le début j’ai été subjuguée, d’abord par la musique de Dhafer Youssef qui me parle beaucoup puis par le premier plan qui montre des images que je connais trop bien et qui tout de suite me transportent là bas.

Lors de sa sortie au mois d’avril, je n’avais pas eu le temps d’aller le voir au cinéma et ça m’avait un peu frustrée. Puis c’est comme tout, on finit par ne plus y penser et on case ça dans un coin de sa tête jusqu’au moment où, par hasard, ça refait surface.

Le miracle a eu lieu il y a plus de quinze jours, alors que mon binôme s’activait sur une expo tandis que je lambinais magistralement à la maison, j’ai décidé d’attaquer le repassage d’une bannette chargée à l’extrême qui me faisait de l’œil depuis plusieurs jours. Je déteste repasser, mais il arrive un moment où l’on ne peut plus reculer,  du coup, je joins l’utile à l’agréable et je repasse toujours devant un film ou un documentaire.

Je ne sais pas pourquoi ce jour là je me suis aventurée un peu plus loin dans la box alors que je n’y vais jamais,  j’ai subitement décidé de louer un film !!! En bidouillant sur les différentes propositions, Je suis tombée dessus alors que j’avais zappé jusqu’à son existence et là je me suis dit, cocotte c’est ton jour de chance !!! 

Recordwoman de vitesse pour le louer, remarque c’est facile, suffit d’appuyer sur le bouton et 4,99 €uros plus tard, nous voilà, la fillote et moi bien installées pour kiffer, enfin quand je dis bien installées, tout est relatif, fillote dans le fauteuil scotchée au chat et moi, accrochée à la table à repasser !!!

L’histoire se déroule en Israël, mais ça à mon avis t’avais tout de suite capté. Deux familles, l’une juive qui vit à Tel-Aviv,  l’autre musulmane qui vit en Cisjordanie, jusque là rien de compliqué…. Sauf que ces deux familles sont liées à jamais sans le savoir au départ, tout simplement parce que leurs fils respectifs ont été échangés à la naissance.

La découverte a lieu le jour ou Joseph, fils de la famille juive (qui en fait appartient à la famille musulmane) passe ses tests pour entrer à l’armée. A partir de ce moment là tout s’enchaîne, l’inimaginable et le choc pour les deux familles, puis l’annonce aux enfants, la rencontre, la découverte de l’inconnu,  son autre culture et ses différences, rejet d’un côté, méfiance de l’autre, des a priori, des moments terribles, des convictions ébranlées, des remises en question inévitables et des phrases cultes, de magnifiques clichés  et pour finir une musique qui nous prend aux tripes.

Ce film me plait, il me transporte et me bouleverse. C’est une belle leçon de tolérance et d’amour que nous livre la réalisatrice Lorraine Levy. Il est authentique et pour moi,  il n’y a pas de parti pris comme semblent le dire certains, les acteurs jouent à merveille.

J’ai lu les critiques et comme d’habitude les journaux et revues politiques se déchaînent, « bas relief, raz de plancher, résultat maladroit, guimauve indigeste », bref, je me demande parfois si on a vu le même film et je me demande surtout si ces critiques qui se prennent pour le nombril du monde et sont persuadés de détenir la vérité connaissent véritablement la situation et la façon de vivre en Israël. La palme revient à la critique qui écrit  « Une chose est certaine, ce n'est pas avec des idées pareilles qu'on dénouera le conflit israélo-palestinien », si c’est pour écrire des débilités pareilles vaudrait mieux parfois s’abstenir, j’ai envie de dire à cette personne que ce film n’a certainement pas été réalisé dans ce but !!! » 

Je suis captivée, je suis entrée de suite, dès la première image, j’étais là avec eux, au milieu, je ressentais leurs émotions, je vibrais, je riais, je pleurais. Je reconnaissais les endroits, fillote me disait tiens regarde là c’est tel endroit et je renchérissais….. on a passé un superbe moment et pendant une heure 45 nous étions toutes les deux transportées là bas…..

J’ai retenu quelques phrases cultes comme « je vais devoir troquer ma kippa contre une ceinture d’explosifs » qui nous a amusées ou encore « je suis mon pire ennemi et je dois m’aimer quand même », et enfin un beau moment ou les deux adolescents se regardent dans la glace et ou le jeune palestinien (qui en fait est Israélien) dit « regarde, Isaac et Ismaël, les deux fils d’Abraham »… et là je pense qu’on a tout dit !! 

Oserais-je te confier que je l’ai visionné deux fois en deux jours et que la semaine dernière je l’ai de nouveau loué parce que fillote avait une folle envie de le revoir –bon faut dire qu’on apprécie particulièrement Mehdi Dhebi l’acteur qui joue le rôle du jeune palestinien- mais ça ne fait pas tout car tous les acteurs de ce film sont vraiment exceptionnels.

Après on peut se poser la question, est-on plus sensible à ce genre de film parce que ça nous concerne, Heure Bleue appréciera peut-être plus ce film que quelqu’un d’autre ? ….. Je ne sais pas et ça n’a pas d’importance au fond, je voulais simplement vous faire partager ce moment et vous dire que si vous avez les moyens de le faire, visionnez ce film peut-être qu’il vous plaira !! 

Au final ces deux familles finissent par ne former plus qu'une, c'est un beau message de paix, peut-être qu'un jour Israéliens et palestiniens ne formeront plus qu'un, on peut toujours rêver....  


jeudi 18 octobre 2012

Chouette anniversaire !


Ca fait un an qu'il a été libéré aujourd'hui, je ne pouvais pas ne pas marquer le coup !!! 

mardi 16 octobre 2012

Effroyable jardin




Je rêvais de jardin, de pelouse, d’arbres et de fleurs..... Le jardin est là, la pelouse aussi, l’arbre ma foi il tient parce que c’est la mode et pour les fleurs faudra attendre encore un peu…. Beaucoup…. En clair ça veut dire que dans ce petit espace réduit qui ressemble à un bout de jardin, et bien ça ne ressemble à rien !!! 

C’est triste quand même un endroit nu avec des herbes folles et indisciplinées, cet arbre famélique qui plie au moindre vent, les pissenlits qui envahissent à chaque instant –j’ai pensé acheter un lapin figure toi- !!

Adieu veau, vache, cochon, couvée, mes rêves fous de verdure luxuriante et de petit coin de paradis….mes rêves de petit déjeuner au soleil –dans le nord va falloir s’accrocher- mes rêves de Barbecue –faudra que je pense à en acheter un pour l’été prochain-. 

Et me voilà transportée sur ma terrasse de Tel-Aviv avec ses arbres fruitiers, son olivier et ses bougainvilliers, son horizon sur la mer d’un côté, et la vieille ville de Yaffo de l’autre et ce soleil qui tape et tape encore et toujours jusqu’à te faire perdre raison……(triste…) donne moi un élastique que j’aille me pendre là tout de suite !!!  

Non  Non et non je ne vais pas me laisser emmerder par trois herbes qui se battent en duel !!!  L’heure est grave, à l’insu de mon plein gré,  c’est décidé, je déclenche le plan « Jardysage » et c’est pas gagné parce que vois-tu je n’y connais que dalle !! 

Ne crois surtout pas que je manque d’originalité, des modèles d’aménagement j’en ai des tonnes dans un coin de ma tête, ça se bouscule et même que ça fume !!! 

Galoper sur le web pour choisir arbres, arbustes ou autres c’est amusant et plutôt plaisant,  on a l’embarras du choix, couleurs et variétés tout y est, il y a même des sites qui expliquent à quel moment planter, la façon de le faire, la bonne époque, l’arrosage, bref, c’est vraiment génial, heu…. en godets, en branches, en plans –va falloir que j’étudie la question- finalement il ne manque que le jardinier…. Et c’est là que le bât blesse, parce que forcément le jardinier ça va être moi et j’ai comme un doute tout à coup !! 

J’ai eu une illumination,  j’ai dit au Binôme que je serais celle qui donnera les idées, une sorte d’architecte de jardin en somme, je pense, je commande et lui…..  il exécute, mouahahaha, si ça s’appelle pas du duo explosif ça !!! 

Bon seigneur le binôme est d’accord même si je ne suis pas persuadée qu’il soit pro dans le domaine mais je lui pardonne, on ne peut pas briller partout !!!

Alors voilà, j’ai examiné la parcelle qui me sert de jardin en long, en large, en rond, en carré, bref, j’ai tout dessiné sur une feuille –suis archi nulle en dessin-  et yapuka !!! Je peux te dire que les idées fusent de partout, les jardins de Majorelle à Marrakech à côté c’est  de la rigolade mouahahahaha…. Heu….. va peut-être falloir que je révise ma copie au niveau du budget !!!  

L’opération « Jardysage » devrait intervenir entre le 28 et le 6 novembre prochain, parce qu’il faut que je commande les végétaux, que je sois disponible, mais aussi, -suis-je bête-, que j’achète les outils, bêche ? pelle ?  râteau ? aie aie aie, on est mal barrés c’est moi qui te le dis !! ! 

Quand je pense à mon « Jardiniais » de Tel-Aviv –mais oui tu t’en souviens de lui, toi qui me suis depuis des lustres- il a bien su se débrouiller,  je devrais pouvoir y arriver non ?

Bon de toutes façons pas le choix, faut s’y mettre, je vais faire au mieux, on sait jamais, sur un malentendu ça peut fonctionner…. Quoi tu voudras voir le résultat… t’inquiètes, tu auras mon œuvre ici en photo avec l’avant et l’après…..