lundi 19 mars 2012

Tristesse


Moi qui suis toujours en verve, là j’avoue que je n’ai plus ni voix, ni force,  ni courage. Parfois on croit que ce n’est qu’un mauvais rêve, qu’on va simplement ouvrir les yeux et chasser toutes les horribles images venues nous hanter. Mais la réalité est là pour nous rappeler qu’il n’y a pas plus cruel que l’humain et que la haine n’a pas de limite. 



Ce soir je pense à Madame Sandler qui a perdu son mari Jonathan et ses deux enfants Aryeh et Gabriel respectivement âgés de 3 et 6 ans,  je pense  au directeur de l’école qui a perdu sa petite fille Miryam qui avait 8 ans.

J’espère que le jeune homme de 17 ans gravement blessé s’en sortira. 

Cet acte odieux nous rappelle que les démons de l'antisémitisme sont toujours là et bien réels.... depuis la nuit des temps.




32 commentaires:

  1. C'est horrible!!!!!!!
    J'ai pas de mots assez forts pour exprimer ce que je ressens
    bisoux
    le Lion
    jojo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on est tous sous le coup de l'émotion, que l'on soit de religion juive ou pas

      Supprimer
  2. J'ai un doute que ce soit de l'antisémitisme, je pencherai plutôt pour un fou, il a déjà tué des paras, et tuera encore. Tout le monde doit avoir peur. Ce type " joue" et là , il se pense très fort. Tu vois parfois je suis pour la peine de mort. Faut l'attraper et vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il n'est absolument pas fou du tout et qu'il sait ce qu'il fait, c'est un monstre froid bien organisé et qui vise des gens de confession différente. Si je parle d'antisémitisme c'est parce qu'il a bien ciblé son objectif, une école juive et auparavant il a tué deux autres personne de confession musulmane. A mon avis un néo-nazi ou quelque chose dans le genre.

      Supprimer
  3. Un fou antisémite, ça existe aussi, l'histoire est là pour le prouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, il y en a toujours eu et il y en aura encore !!

      Supprimer
  4. Abomination .... Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand on sait de quelle façon il s'est acharné sur la petite fille de 8 ans, la rattrapant et la tuant à bout portant on a envie de vomir.

      Supprimer
  5. ma Ysa, tu sais ce que j'en pense et ce que j'ai écrit d'un seul trait hier soir sur mon blog avec tant de pensées pour eux et pour toi

    tu parles de leur haine
    Moi aussi j'ai la haine...de toutes ces tragédies

    je t'aime très fort, je vous embrasse tous les deux...

    qu'ils soient de n'importe quelle nationalité ma Ysa, on ne TOUCHE PAS A UN ENFANT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi qui m'a donné le courage de mettre ces quelques mots ici....

      Supprimer
  6. Mélange de haine, de tristesse, de désarroi, on finit par ne plus bien savoir tellement c'est révoltant et tellement on est impuissants devant un tel drame.

    RépondreSupprimer
  7. L'antisémitisme et le racisme ordinaires, les soldats tués, par le même tueur ? n'étaient pas des "gaulois" heure-bleue

    RépondreSupprimer
  8. Ysa, les trois précédents, flingués par le même étaient arabes et noir.
    Ils n'étaient pas victimes aussi innocentes que les quatre juifs ?
    Ça fait dix ans qu'on nous serine par touches plus ou moins épaisses, "les immigrés", "les intégristes", "les musulmans", "les étrangers", "les porteurs de kippa", "les voiles", "les synagogues", "les israéliens", bref "les autres".
    Qui sont français mais pas vraiment, "y sont pas comme nous", "y sont banquiers", "y volent", "y sont riches", "y zont pleins de gosses"," on n'est plus chez nous".
    Au bout de dix ans de cette réthorique de "choc des civilisations", de "civilisations qui ne se valent pas", de "noirs qui ne sont pas entrés dans l'Histoire", comment veux tu qua ça ne tourne pas à la chasse au juif ou à la ratonnade ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que les trois autres étaient aussi innocents et ça m'a ébranlée quand j'ai eu l'information. Si J'ai mentionné ici les victimes de cette école c'est parce que ça touche directement la communauté juive et par là même Israël (ils étaient franco-Israéliens). La chasse aux juifs il y a toujours eu, les ratonnades aussi, tout ça n'ira pas en s'arrangeant. Par contre l'intégrisme, l'obscurantisme et les extrêmes ça c'est pas "seriner par touches", ça existe et ça fait peur !!

      Supprimer
  9. Il n'y a pas de mots et j'espère que les politiques ne vont pas en faire trop, pour encore plus attiser la haine...
    Il y a eu avant hier une marche blanche à Manduel pour le soldat parachutiste Abel Chennouf qui allait être papa au mois de mai, sur le Midi libre sa famille précise qu'il était catholique et que Loïc Leiber, le martiniquais rescapé et blessé était catholique aussi, je crois que la folie et la haine n'ont pas de loi, sauf celle de faire du mal.

    RépondreSupprimer
  10. C'est exactement ce que Jules me disait, là pour le coup ils en font de trop et ça risque de ne pas faire du bien à la communauté juive, il y a déjà des voix qui s'élèvent sur FB ou Twitter (toujours les mêmes bien sûr) pour dénoncer la médiatisation. Pour les parachutistes peu importe leur religion, ils ont été lâchement assassinés et c'est ça que l'on doit retenir. Je ne peux m'empêcher de penser quand même que le tueur a du croire qu'ils était de confession musulmane, je reste persuadée que ce sont des crimes racistes. J'espère qu'on le mettra en état de nuire très rapidement parce que j'ai bien peur qu'il ne continue, conforté par la surmédiatisation.

    RépondreSupprimer
  11. Surmédiatisation, mais non, il faut justement en parler !!!! C'est tellement horrible, je crois que vais arrêter de regarder où lire des infos, ça fait trop mal,s'attaquer à des enfants, c'est la pire des injustices, la pire des lâchetés, ce type ne mérite pas de vivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'ils en parlent beaucoup de trop, même si perso je trouve ça bien mais ça risque de commencer à agacer les gens et d'ailleurs ça a déjà commencé. Quand je dis les gens bien sûr je parle des anti-sionistes de tous bords qui profitent pour faire l'amalgame avec d'autres situations qui n'ont absolument rien à voir. Et comme tu le dis aussi, il faut pas que les politiques en fassent de trop sinon ça pourrait s'apparenter à de la récupération

      Supprimer
  12. Un drame attroce et , je suis tout comme toi Ysa, effondré par ce que s'est déroulé ce jour là . Abattre de sang froid des enfants, des innocents et , quelques jours plus tot des soldats ...cet homme ne porte plus pour moi l'appelation d'etre humain .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment peut-on attraper un enfant et le tuer à bout portant, je ne comprends pas, je n'oserais même pas le faire avec un animal...

      Supprimer
  13. Que dire à part montrer notre dégoût d'un tel acte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de trouver les mots, et les mots serviront-ils seulement à quelque chose ?

      Supprimer
  14. moche moche moche, et con con con, et immonde, abominable, je suis en Allemagne et sur ma petite radio ils en parlent en boucle et j'en suis ravie. Il ne s'agit pas d'un "fait divers" mais d'un acte grave, et de voir les allemands réagir avec autant de force me rassure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plutôt rassurée eu égard au peuple allemand, ils nous apportent souvent soutien et n'ont pas peur de dire ce qu'ils pensent par rapport à d'autres pays européen

      Supprimer
  15. Rarement j'ai été autant bouleversé par ce drame... j'ai choisi de ne pas en parler sur mon blog, mais l'émotion est là... et quand je pense qu'une cinquantaine de "jeunes" ont défilé à Toulouse à la mémoire de ce tueur d'enfants, cela me révulse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des groupes de soutien à ce meurtrier ont fleuri un peu partout, j'ai vu sur FB des gens qui lui trouvaient des circonstances atténuantes, j'ai répondu à beaucoup puis j'ai lâché l'affaire, ça m'a filé la migraine et parler avec de telles personnes ne servait à rien sinon à m'user un peu plus....

      Supprimer
  16. je t'accompagne dans tes pensées
    amitiés

    RépondreSupprimer

Caquetages