jeudi 29 mars 2012

Mad world


Ca fait bien longtemps que j’ai compris qu’on vivait dans un monde de frappadingues, une sphère suspendue au milieu de nulle part qui abrite une moitié d’humains complètement déjantés, sans foi ni loi, sans éthique et sans morale,  dénués de bon sens et démunis de valeurs et si tu crois qu’on peut encore les récupérer, mets ton mouchoir par-dessus parce qu’à mon avis c’est peine perdue !!! 

La triste actualité de ces derniers jours nous donne une piqure de rappel, pour le cas où il y aurait encore de grands naïfs qui voudraient jouer les « Saint Bernard »  de l’espèce humaine….. Je crois tout simplement qu’on n’est pas au bout de nos surprises,  que l’humain est capable d’encore plus de cruauté, en clair si tu crois qu’on a touché le fond, je reste persuadée qu’on doit pouvoir aller encore plus loin dans les abysses de l’horreur, de la haine et de la folie. 

Des exemples on en a avec des groupuscules nauséabonds qui fleurissent un peu partout sur le web et qui se pensent bien inspirés en encensant « l’autre» dont je ne citerais pas le nom car ça me donne envie de gerber. 

J’essaie de ne pas trop m’attarder, mais forcément, il faut toujours que je tombe sur des choses que je ne devrais pas voir, ça doit être dans mes gênes !!!  C’est vraiment pitoyable  Cette ordure devient pour certains une victime que l’on a traquée pendant des heures et que l’on a abattue comme un chien, sans lui donner aucune chance. Pour les autres il est un héros, digne représentant d’un Dieu suprême qui l’a guidé dans ses actes odieux et il y a une troisième catégorie qui lui trouve des circonstances atténuantes et qui s’autorise à dire que ce pauvre garçon a eu une enfance difficile, tellement affreuse et rude que finalement tout cela devait arriver. 

J’sais pas comment c’est pour toi mais moi je n’arrive pas à lui trouver quoi que ce soit pour excuser son geste et d’ailleurs pourquoi chercher des raisons quand il n’y en a strictement aucune !! 

Il y a des millions de gens qui ont eu une enfance difficile, ça ne leur a pas pour autant donné des envies meurtrières, ni l’idée d’aller passer des vacances au Pakistan ou en Afghanistan pour se faire bourrer le mou par des fanatiques malveillants et haineux. 

Il y a des millions de gens qui sont impliqués religieusement et qui suivent leurs préceptes et commandements à la lettre sans pour autant flinguer son voisin parce qu’il pense différemment, parce qu’il est d’une autre religion ou encore parce qu’il n’a pas la même couleur de peau et si le tout puissant là haut nous souffle qu’il faut tuer en son nom et bien faudra me le dire parce que non seulement je n’ai rien entendu mais en plus je me ferais un plaisir de lui dire qu’il tape dans les boites, qu’il sucre les fraises et qu’il est temps qu’il prenne sa retraite.

Quand à ceux qui disent que ce salopard a été traqué comme un lapin, piégé pendant des heures dans son appartement et qu’on ne lui a laissé aucune chance de s’en sortir alors là j’hallucine et je me demande ce qu’ils peuvent bien penser de la petite fille qui a été tuée à bout portant de deux balles dans la tête.
Le temps d’un instant, les ¾ de l’hexagone se sont accordés pour dénoncer les crimes barbares et la violence inouïe des actes commis, on a eu un semblant de solidarité…. De courte durée faut bien le dire….. Ca ne s’éternise jamais longtemps ces mascarades là,  ça dégénère très vite, le naturel reprend le dessus, tout se barre en vrille à la vitesse de la lumière, les langues se délient,  les mots s’envolent, les vieux démons se réveillent, la haine revient au grand galop, ça se lâche de partout et le beau tableau de l’unité nationale n’est plus qu’un feu de paille !! 

Enfin je te rassure moi je n’y ai pas cru une seule minute à cette putain d’unité nationale parce que les salamaleks en tous genre on a déjà donné. 

Ce matin, dans mon panier de serpents il y a la prof de Rouen et celle de Lyon qui refusent de faire la minute de silence, deux élèves d’une classe de banlieue qui ne veulent pas se recueillir parce qu’on ne va quand même pas se lever pour des juifs,  deux employées de Zara qui ne se cachent pas devant les clients pour crier haut et fort que d’avoir tiré sur l’autre c’est abusé et quand une troisième collègue s’insurge en disant « mais il a tué des enfants » elle s’entend répondre "Et alors ? Ce sont des Juifs quand même. Ils allaient bien devenir adultes. De toute façon ils doivent tous mourir cette sale race de merde".

T’en veux encore ou t’en as assez ? Je te rassure ce ne sont que quelques morceaux choisis et rien qu’avec ça mon panier empeste déjà. 

Tu ne vois rien venir, en 36 non plus personne ne voyait rien venir. A ceux qui pensent que l’antisémitisme n’existe pas je leur dit qu’ils sont de sinistres crétins, des gros cons de naïfs ou qu’alors ils sont dans le même panier !!! 

A bon entendeur salut !!

lundi 19 mars 2012

Tristesse


Moi qui suis toujours en verve, là j’avoue que je n’ai plus ni voix, ni force,  ni courage. Parfois on croit que ce n’est qu’un mauvais rêve, qu’on va simplement ouvrir les yeux et chasser toutes les horribles images venues nous hanter. Mais la réalité est là pour nous rappeler qu’il n’y a pas plus cruel que l’humain et que la haine n’a pas de limite. 



Ce soir je pense à Madame Sandler qui a perdu son mari Jonathan et ses deux enfants Aryeh et Gabriel respectivement âgés de 3 et 6 ans,  je pense  au directeur de l’école qui a perdu sa petite fille Miryam qui avait 8 ans.

J’espère que le jeune homme de 17 ans gravement blessé s’en sortira. 

Cet acte odieux nous rappelle que les démons de l'antisémitisme sont toujours là et bien réels.... depuis la nuit des temps.




mardi 13 mars 2012

Zikoukim *


 Photo Benny Carmi - Israël

Je pourrais te raconter ma grande maîtrise de vendredi lorsque j’ai eu envie de scotcher la voisine du bas sur le mur de l’escalier et que je me suis ravisée, l’ignorant purement et simplement, ou peut-être t’informer de mes écarts alimentaires du moment qui s’apparentent carrément à de grosses crises de boulimie et qui me laissent dans un état proche de l’ohio ou encore insister sur mon agacement pour des gens qui me donnent un surplus phénoménal de boulot pour pas grand-chose, voire rien du tout….. 

Je  ne le ferais pas parce que d’abord c’est sans importance, inintéressant au possible –quoi que la réflexion stupide de la voisine pourrait donner lieu à un texte humoristique avec de grands éclats de rire- mais c’est surtout que je n’ai pas l’inspiration ni le cœur à relater quoi que ce soit de drôle parce que je suis préoccupée, énervée, stressée, chagrinée…. T’en veux encore ou t’as compris ?

Comme tu le sais déjà pas du tout, depuis vendredi, le sud d’Israël fait une nouvelle fois l’objet de feux d’artifices. Quand je parle de feux d’artifices t’as bien capté que je fais de l’humour, je sais que je ne devrais pas mais je te le fais à l’Israélienne parce que eux de l’humour ils en ont malgré ce qui leur arrive.

Bon d’accord, tu ris jaune, t’as raison et c’est un bon point pour toi, parce qu’il n’y a absolument rien de drôle, c’est juste que j’essaie de détendre l’atmosphère…. Surtout mon atmosphère à moi qui est bien embrouillée et effervescente depuis quatre jours…… 

Je me dois de te le refaire version soft et pro : « Depuis vendredi, le Hamas, groupe terroriste situé dans la bande de Gaza, lance des kassams et des Grad sur le sud d’Israël, dans la région qui s’étend d’Ashdod (35 km au sud de Tel-Aviv), jusqu’à Beer-Shéva, (80 km au sud d’Ashdod)…….tu me suis ?

Je me demande encore une fois quelle mouche les a piqués pour que tout à coup, sans raison,  ils décident de venir nous titiller, j’ai bien des hypothèses,.... L’Iran qui pousse derrière en catimini..... une bonne occasion d’attirer l’attention pour faire oublier que l’autre allumé d’Assad déglingue son peuple à tour de bras sans que personne ne bronche….ou alors le manque de ne pas être au devant de la scène internationale….. On peut penser à tout et quoi qu’il en soit le résultat est là, ça canarde, ça canarde à tout va et comme le dit si bien un contact Israélien avec humour « ils sont en forme les salopards » !!!  

En forme c’est le moins qu’on puisse dire, imagine un peu, depuis vendredi plus de 200 missiles se sont abattus sur le sol Israélien forçant les civils à passer une bonne partie de leur temps dans les abris. 

Alors je ne vais pas te faire le schéma, tu imagines très bien ce que ça peut faire de vivre sous la menace perpétuelle, d’avoir à peine quelques secondes pour te mettre à l’abri (à titre d’information pour Ashdod, les habitants ont 45 secondes pour se réfugier dans leur miklat –abri-), 
 
- d’entendre 15 fois dans la journée la sirène se déclencher et les missiles tomber, 
- de constater ensuite les éventuels blessés et les dégâts considérables, 
- d’avoir du mal à s’endormir de peur d’être réveillé en pleine nuit, de ne pas dormir pour veiller au cas où, -parce qu’on a des enfants à protéger et qu’il faut être rapide dans ces cas là pour les réveiller et les transporter dans la chambre étanche-, 
- d’être tiré du lit aux aurores par une alerte,
- de devoir expliquer à tes enfants le pourquoi de la chose, leur dire que pas loin il y a des gens qui ne nous aiment pas et qui voudraient nous voir disparaître….
- D’essayer de faire comprendre a tes petits  qu’aujourd’hui il n’y aura pas d’école parce que c’est trop risqué,
- de leur interdire de sortir jouer dehors parce qu’il y a trop de danger,- c’est dommage il fait si beau et il fait déjà chaud-,  
  - de te retrouver dans un bus et tout à coup de devoir sortir vite fait et t’aplatir sur le sol parce que l’alerte vient d’être déclenchée, les directives tu les connais il faut se mettre la tête entre les mains et attendre que ça tombe….l'attente est interminable.... ça va tomber où….. là est le dilemme, avec un peu de chance ça ne te tombera pas sur la tronche, et là tu te dis que t’es vraiment un veinard, c'est ton jour de chance et c'est pas encore ton heure !! des exemples j’en ai des tonnes comme ça, mais à quoi bon…..

Cette situation n’est pas normale, aucun pays n’accepterait de se faire bombarder et pourtant quand il s’agit d’Israël c’est toujours pareil, d’agressé on devient agresseur, de victime on devient le bourreau et les médias sont passés maîtres en la matière. La désinformation bat son plein et ils ne sont jamais aussi forts en manipulation que lorsqu’il s’agit d’inventer les pires ignominies sur ce pays et ses habitants. Le problème c’est qu’il y a un ramassis d’ignares qui y croient à toutes ses salades, ils ne vont pas chercher plus loin que le bout de leur nez, ils ont lu un truc et voilà c’est vrai. 

Toi t’es là avec tes gros sabots, t’essaie d’expliquer que quand même tu sais un peu de quoi tu parles parce que t’as vécu là bas et que t’as les infos en direct par les amis qui y vivent, que tu connais la musique, que tu ne lis pas 1 SEUL journal ou 1 SEULE information mais que tu vas partout pour être le plus objective possible ….. et bien rien à péter, ils s’en tapent de ce que tu dis, t’inventes, tu soutiens ton pays, t’es qu’une sale sioniste de merde et quand bien même tu leur apporterais des preuves de désinformation c’est tout juste s’ils te disent pas que c’est toi qui a tout fabriqué !!! 

Ca me fait chier, ça m’insupporte, ça me fait bondir, ça me révolte, ça me fatigue, ça me bouffe de l’intérieur !!!

J’ose à peine te parler des commentaires de certains sur des forums ou articles de journaux, c’est à vomir tellement c’est pitoyable, c’est là que si tu crois que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, et bien tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate, on n’a pas que des amis, on a même beaucoup d’ennemis !!! 

Je vais pas te parler de FB ni des messages reçus en privé, des messages en apparence très gentils de gens qui pensent que parce que t’es blonde t’es plus con que la moyenne, sauf que malgré ta blondeur t’as quand même un poil d’intelligence et que tu sais lire entre les lignes…..  Sur le coup t’as envie de le supprimer ton FB, tu te dis que ça y est, le conflit arrive ici dans ton bureau derrière ton ordi et que t’auras pas la force tellement t’es ébranlée….  mais ça dure qu’une seconde, tu te ressaisis, merde bordel, t’es israélienne et fière de cette nationalité qu’on t’a donnée, alors c’est décidé,  ta petite «guerre à toi » tu la feras derrière ton écran, n’en déplaise à tes contacts outragés par tant de témérité.

Tu es loin de chez toi et pourtant si près dans ces moments là !!  Tu ne vis pas, trop difficile de se concentrer et de travailler correctement, t'es pendue au fil des informations diverses et variées et pendant que tes amis et ta famille filent dans leurs abris, tes doigts défilent sur le clavier de l’ordinateur à la vitesse de la lumière parce que ta façon à toi de les soutenir c’est d’informer et toujours informer...... et quand sur ton statut tu as de simples messages de soutien de tes amis ou simplement un petit smiley, c’est un grand bonheur qui t’envahit. 

Ce soir malgré une trêve signée ce matin, les terroristes continuent, mine de rien, à envoyer un peu de matos, un petit missile par ci, un autre par là…..ni vu ni connu…..

Ce soir il y a un blessé à Netivot mais si tu cherches l’info tu ne la trouveras pas parce qu’un blessé Israélien ça ne fait pas vendre…. il y a aussi un jeune civil palestinien qui a été touché, en ce moment même il est pris en charge par les médecins de Tsahal et rapatrié dans un hôpital Israélien pour être soigné, ça non plus on te le dira pas, faudrait quand même pas montrer qu'on est  humains et que Tsahal est, quoi qu'on en dise, une armée avec des valeurs, une éthique et du respect (il y a des dérapages je le conçois mais ce sont des cas isolés).... 

Pendant ce temps là, la communauté internationale nous montre du doigt et nous exhorte à cesser tout de suite de nous défendre. En clair et comme à chaque fois, depuis la création de l'état d'Israël, on peut s’en prendre sur la gueule, on a juste à la fermer et si on pouvait aussi tendre l’autre joue ça serait parfait !!!! 

Dormez tranquilles braves gens, là bas  en Syrie, on torture et tue femmes, hommes et enfants impunément, aux yeux et à la barbe du monde entier sans que personne ne trouve rien à redire. 

* zikoukim = feu d'artifice 

dimanche 4 mars 2012

Jean René


Jean René de son état gardien du Panthéon, du groupe d’immeuble était plutôt sympa au départ bien qu’il ne m’ait jamais vraiment inspiré, -il y avait un petit quelque chose en lui qui faisait que je n’étais pas fan à 100 %- mais nos rapports étaient courtois et se résumaient à des formules de politesse, à commenter le climat ou encore sa charge de travail avec le parc qui entoure le groupe d’habitations où nous vivons.

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsque Jean René a commencé à changer d’attitude à notre égard, ça s’est caractérisé par des réflexions sur les ordures ménagères que mon binôme déposait dans la benne, puis des allusions sur le fait que l’on rentrait trop souvent notre véhicule dans le parc devant notre porte d’entrée (en même temps avec notre matériel à charger et décharger pas facile de faire autrement) et il a finit par s’attaquer à la fillote et ses copines en balançant des petites vannes qui ont bien vite fait de l’énerver, en digne fille de sa mère qu’elle est.

J’ai cherché le pourquoi de la chose afin de ne pas mourir idiote, et j’ai fini par trouver comment Jean-René s’est tout à coup transformé en rabat joie. En fait c’est de ma faute, c’est de ma très grande faute, mea culpa !!!  Tu ne devineras jamais…… j’ai oublié de lui donner ses étrennes.

Faut dire que, rentrant d’Israël et ayant vécu 8 ans là bas, ce n’était plus bien dans mes habitudes, et la première année j’ai complètement zappé sans vraiment le vouloir. Je me suis donc fait la promesse au premier janvier 2012 de ne pas l’oublier et avec le binôme nous avions préparé la fameuse enveloppe de ma commère la carpe Jean René mais le destin en a décidé autrement.

Avant de t’expliquer ce qui s’est passé faut que je te parle aussi de PéPé, qui lui, propriétaire d’un appartement dans l’immeuble perpendiculaire au nôtre se croit investi d’une mission de la plus haute importance, à savoir, surveiller les allées et venues des gens et identifier les non-résidents afin de leur signifier que le parc est privé et qu’ils n’ont donc pas le droit d’y pénétrer. Il fait ça très bien PéPé, juché sur son balcon il harangue le passant qui oserait s’introduire dans le lieu sacré. Les copines de la fillote en ont fait les frais, elles n’osaient plus venir mais nous les avons rassurées, elles ont droit de venir chez nous et d’arpenter le parc, n’en déplaise à PéPé et s’il n’est pas heureux qu’il vienne nous le dire.

Le parallèle étant terminé revenons à notre bon JR. Lorsque nous sommes rentrés de notre dernière expo le binôme a eu l’audace de mordre la bordure avec le camion et de laisser une légère trace de pneu sur la pelouse. Je ne sais pas si tu te rends compte de l’outrage fait au jardinier mais c’est le genre de chose qui pourrait bien déclencher la troisième guerre mondiale et la réaction ne s’est pas fait attendre.

Nous sommes lundi et malgré l’heure tardive à laquelle nous sommes rentrés de l’expo, nous sommes déjà en plein boulot. Le binôme part déposer des commandes que nous avons reçues d’Internet durant le week-end, je vérifie le stock, range les caisses, trie quand…. tout à coup, j’entends des éclats de voix. Je m’approche de la fenêtre et croit reconnaître la mélodieuse voix de mon Jules qui pour le coup s’apparenterait plutôt à la tonalité d’un marchand de poisson….. je ne me trompe pas c’est bien lui…. Et il n’est pas content mais alors pas content du tout !!!

Je n’ai pas capté le début de la conversation puis je n’ose pas trop jouer les mégères sur mon balcon alors j’attends patiemment que l’altercation se termine avant d’en savoir un peu plus. Je suis comme un gosse qui attendrait un joujou merveilleux et je trouve le temps long, j’ai hâte de savoir le pourquoi de l’embrouille et j’espère bien que mon binôme lui a claqué le beignet à ce JR  parce que là pour le coup maintenant il nous fait plus que chier.

Et j’ai gagné !!! 

Jean René a eu la malencontreuse idée de signaler au binôme qu’il avait un peu roulé sur la pelouse. Cette remarque aurait pu passer inaperçue s’il n’avait pas rajouté « vous pourriez respecter le travail des autres quand même !!!  »…. Alors la, Jean René, t’es mort je te le confirme, parce que c’est le mot qu’il ne fallait pas lâcher, y a des sons comme ça qui sonnent très mal à l’oreille du binôme..puis faut pas trop le chauffer !!!  (pour la petite histoire, au moment ou Jean René faisait remarquer au binôme qu’il avait abimé la pelouse, une camionnette chargée d’élaguer les arbres était royalement plantée au beau milieu du gazon de l’immeuble voisin, faisant d’énormes traces, soulevant même des mottes de terre !!)

Du coup les langues se sont déliées et le binôme s’est bien lâché, il n’a pas mâché ses mots, frisant même parfois la grossièreté. Jean René il ne s’est pas vu aller, il a été affublé de tous les noms d’oiseaux usités et il l’a bien cherché, le binôme a écorné le PP au passage et a terminé en menaçant de leur casser la tête à tous les deux s’ils continuaient de nous emmerder. 

Bien sûr il aurait pu se la fermer et faire comme on l’a fait jusqu’à présent, ne rien dire, rester poli, gentil, bien lisse et acquiescer mais dans la vie il y a toujours cette fameuse goutte d’eau qui fait monter la pression et le point de rupture est arrivé.

Tous les jours les voisins violent les plates bandes de la pelouse avec leurs bagnoles, certains enfreignent allègrement les articles du règlement qui dictent les lois de la bonne cohabitation mais à ce moment là, bizarrement,  notre gardien est aux abonnés absents, il ne voit rien, n’entend rien, ne dit rien,  trop peur de ce que pourraient dire ces Messieurs Dames, qui sont bien évidemment tous propriétaires de leur logement, faudrait pas qu’ils l’oublient le jour de l’an neuf, puis ça fait toujours bien d’être dans les papiers des copropriétaires parce qu’aux réunions, c’est eux les chefs !!! 

JR je t’avais préparé une enveloppe et bien tu vois ton enveloppe tu ne l’auras pas parce que t’es vraiment trop con et je suis heureuse de ne pas te l’avoir donnée sinon je l’aurais regretté. 

On est tranquilles, le cloporte change de direction quand il nous voit, je ne me sens plus obligée de le saluer et franchement je kiffe qu’on ait pu lui balancer ses 4 vérités. Le Pépé s’est fendu de venir nous causer gentiment alors qu’il ne le fait jamais, la trouille certainement de se prendre une volée. 

Depuis l’histoire l’équipe nous regarde en chien de faïence, (faut dire que le binôme n’y est pas allé de main morte, il a dit qu’on était entourés d’une bande de connard), le Jean René a du cafter….  

Mouahahahaha imagine un peu , non seulement on se rebiffe, on l’ouvre, on traite tout le monde,  on menace  mais en plus on est juifs et Israéliens, pffff on est vraiment pas fréquentables !!!