vendredi 22 juillet 2011

Fourberies blogesques


J’ai commencé mon premier blog en novembre 2006. A cette époque je n’avais aucune idée comment cela fonctionnait mais je me suis lancée, mon but était de faire découvrir mon pays autrement parce que j’en avais marre d’entendre tout et n’importe quoi sur Israël.

Ainsi est né « Sur la route d’Israël », si je devais le refaire aujourd’hui, je le referais autrement, sous forme de site avec beaucoup plus d’explications, je m’attarderais sur certains endroits que je n’ai pas assez expliqués et je ne reprendrais pas l’hébergeur que j’avais.

Refaire ce blog totalement, lui donner une seconde vie parce qu’il est à l’abandon, voilà qui fait partie de mes projets quand je rentrerais en eretz, mais peut-être que je remanierais tout avant, ce ne sont pas les idées qui me manquent mais le temps….Peut-être que mon binôme m’y aidera, il répond toujours présent dans ces  moments là….

A cette époque j’ai fait connaissance de mes premières bloggeuses, Monette et Délia avec qui je suis toujours en relation, elles sont mêmes venues à la maison et on se donne régulièrement des nouvelles. 

Puis de fil en aiguille je suis allée sur d’autres blogs, Liliplume a été la première à m’accueillir et chez elle j’ai fait connaissance d’autres bloggeuses, mais avec mon blog ce n’était pas évident, il n’y avait pas grand-chose à commenter et les billets étaient rares, parce qu’écrire un article sur Jérusalem et trouver les photos appropriées ça ne se fait pas en quelques minutes.

En 2007 j’ai décidé d’ouvrir un blog avec du blabla, des histoires de tous les jours et là j’ai commencé à connaître un peu plus de monde car il était plus facile de commenter sur une photo de chat, sur une histoire de fuite d’eau ou encore sur mes mésaventures.

Il y a eu Imag’in, puis le Monde d’Ysa et enfin ce blog que j’ai ouvert à mon retour en France…. Je pense que c’est Le Monde d’Ysa qui a remporté tous les records, tant au niveau des visites que des commentaires, à cette époque nous étions une bonne bande de copains, nous allions les uns chez les autres, je ne sais pas pourquoi, naïvement j’ai cru que j’avais trouvé des gens sincères et j’étais persuadée que tant qu’il y avait nos blogs, on ne se perdrait pas de vue.

Il faut croire que certain(es) se sont égarés en cours de route ou qu’ils n’ont pas trouvé mon autre chemin, à moins qu’ils n’aient tout simplement décidé de déserter pour je ne sais quelle raison et je ne tiens même pas à le savoir.

La blogo est un mini monde où l’on croit que tout est plus simple et plus franc, mais ce n’est qu’un leurre. Je me rends compte qu’il y a des clans et je déteste ça, surtout quand on te fait comprendre, avec des salamaleks que tu  n’en fais pas partie. Jamais rien de direct bien évidemment, tout est toujours enrubanné et trop poli…..

Comme dans la vraie vie, il y a des gens qui travaillent dans l’ombre, trop lisses et trop gentils pour être démasqués, le ciel est toujours bleu et le soleil brille, ils sont pourtant maîtres en la matière d’influencer habilement les plus faibles avec une arme terrible, les mails !!!  

La semaine dernière je me suis dis que j’allais arrêter ce blog, parce que je déteste toute cette hypocrisie, ils pensent certainement que la blonde que je suis ne comprend pas….. ils se trompent !!! Il y a bien longtemps que j’ai vu le jeu mais je n’ai rien dit, un blog doit être un lieu d’expression et d’échange convivial,  pas un champ de bataille et je ne veux pas me prendre la tête avec des conneries, sur mon FB j’ai mis « les gens changent, je les efface », voilà c’est tout simple.

Finalement j’ai décidé de ne pas arrêter parce que ma devise « qui m’aime me suive » tient toujours, je n’oblige personne, je sais qui sont les vrais et les autres je les emmerde.  Je n’arrêterais pas parce que je ne suis pas une ingrate et la fidélité pour moi est importante,  il y a sur la blogo des gens qui valent le coup, qui sont sincères et avec qui je n’ai pas envie de couper les ponts.

Ne plus avoir de nouvelle d’Heure Bleue et du Goût me rendrait malade, ne plus rêver sur la ménagerie de Jo, c’est impensable, ne plus entrer dans l’univers de Maé, de sa faune et de sa flore, c’est mission impossible, ne plus suivre les post journaliers de Mab n’est pas envisageable et laisser tomber Angelita alors là,  c’est hors de question.

Puis il y a aussi la râleuse du sud que j’affectionne particulièrement et les écrits et délices de Cathy que je viens de rencontrer puis Nanou qui je l’espère ne se laissera pas influencer parce que je la sais fragile, l’autre Jo, celle que j’appelle « Havera »  puis plein d’autres encore que j’oublie de mentionner, il y a les inconnues qui viennent régulièrement, des lectrices ou lecteurs d’Israël ou de Belgique, des lectrices de France qui ne se manifestent jamais mais qui sont toujours fidèles à chaque post,  Emmanuelle qui ne blogue plus mais que je n’oublie pas…… Careli qui répond toujours présent, mais Careli c’est ma sœur de cœur….. voyez finalement il y a de quoi faire….

Je dis toujours que ce qui compte ce n’est pas la quantité mais la qualité !!

Alors voilà je continue sur mon autre chemin, et j’espère bien que les fidèles, les vraies de vraies seront toujours là quand j’écrirais mon nouveau blog, un jour quand je retournerais là bas, au pays où coule le lait et le miel….. et je sais déjà, sans me tromper….. qui me suivra…..

27 commentaires:

  1. je suis là je fais manger mes pettis enfants, ej reviens;.
    que j'ai eu peur et tu me connais bien... avant de voir mon nom écrit.. j'en avais presque les larmes, j'ai toujours ressenti comme toi et je ressens toujours la même chose, j'ai été sur tous tes blogs et j'y serai tjs...

    c'est drôle aujourd'hui même j'ai écrit mon DERNIER article sur Victoire avant tout, vien sle voir je t'en prie

    j'en ai aussi perdu des gens qui, des gens que... j'en ai vers" des pleurs , j'ai eu mal... mais je sais aussi les amitiés sincères , et tu es es, ma belle, comme je sais que je compte aussi
    mais bizarrement, ne trouves tu pas, les amies préférées de nos blogs, ne sont pas forcément celles ou l'on va le plus...

    j'aime tous tes blogs , je t'aime tout court Ysa

    RépondreSupprimer
  2. Moi la petite sudiste est là aussi :(, bon pas trop présente pour cause de déménagement et vacances mais suis là, pour toi toute entière et..je t'adore!!!♥
    Bises ma belle
    PS: mes fidèles représente le minimum syndicale, à croire que suis pas très interressante mais m'en fous^^ biz

    RépondreSupprimer
  3. voulais dire représentent^^

    RépondreSupprimer
  4. je viens te lire ici régulièrement mais je te suis plus sur facebook, j'y vais tous les jours. J'ai tes 3 blogs dans mes favoris et j'adore revoir "sur la route d'Israël", ça me rappelle trop de bons souvenirs..... Je devrais moi aussi commencer un blog pour raconter mon expérience de volontaire au kibbutz, ma découverte d'Israël... j'y songe de + en +, faut juste que je trouve du temps (scanner mes photos de l'époque etc).
    Bisous Ysa et continue
    Marie-Yvonne

    RépondreSupprimer
  5. Shabat Shalom fidele Ysa, je t'attends et je t'embrasse tres fort!

    RépondreSupprimer
  6. Merci Ysa.
    Tout cela me rappelle quelque chose ;)
    En définitive, on sait bien chez qui on va et chez qui on commente.
    Bref, même si je ne passe pas tous les jours, je ne commente pas tous tes posts non plus, par manque de temps.
    Mais j'adore lire ce que tu écris.
    Et puis, nous sommes libres de dire ce que l'on pense comme tu te le fais et ce n'est pas la quantité qui compte mais bien évidemment la qualité.
    En tous les cas, merci pour ce joli mot pour moi.
    Continue comme ça.
    Bises du fond du coeur

    RépondreSupprimer
  7. Au titre, j'avais compris et puis j'ai eu peur que tu ne jettes l'éponge... avant de te connaître "pour de vrai" et maintenant, je sais que tu es forte, que tu vas continuer à ME faire rêver (parce que je rêve toujours d'aller en Isräel quand tu y retourneras ou dans le Nord si un jour....)Ysa, tu es une fille de coeur, avec cette capacité à "donner envie" à faire rêver, à mettre le soleil !
    Les "clans", perso, je ne m'en étais pas rendue compte. Je garde que le bon, et j'évite le reste pour garder un peu une âme innocente et presque enfantine.
    Bien sûr, je ne suis pas souvent présente, mais presque chaque jour qq chose me fait penser à toi (au moins mon savon !!!!) Je suis là, moi aussi, pour toi et avec toi ! Bises de Provence

    RépondreSupprimer
  8. Passes une belle journée. Amicalement

    RépondreSupprimer
  9. Il y a toujours un revers de médaille quand on met son coeur à nu. Je crois que l’expérience et le recul t'aide à cibler l'essentiel.
    Tu as bien raison de ne pas fuir devant l'attaque. Qui t'aime te suive !

    RépondreSupprimer
  10. hihihi!! mais je n'attends que ça de voyager avec toi et de retrouver au travers de tes yeux, un peu d'Israël que je ne connais pas !!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  11. pfioouu....
    Si tu es maintenant seulement surprise de la fourberie du monde, tu es mûre pour la médaille de la naïveté.
    Pour tes auteurs de mails malveillants ou simplement "langue de pute", n'en tiens pas compte.
    Entre ceux qui n'aiment pas les juifs, qui ne supportent pas les francs-maçons, qui ont du mal avec les arabes en faisant semblant de soutenir les Palestiniens, les admirateurs de l'Amérique, anglophiles mais antiméricains primaires, les xénophobes qui donnent des sous à l'UNICEF, les racistes anti-noirs qui font bosser les Africains au noir (!) et tous les neo-nazis qui demandent à leur psy (juif, bien entendu) comment s'en sortir, tu n'as pas fini de pleurer.
    Donc, fais comme moi: ris !

    RépondreSupprimer
  12. Tu sais Me kind, un blog c'est avant tout pour soi,
    il faut que ça reste un plaisir, un échange bien sûr mais il ne faut rien attendre de personne la blogosphère est apparemment "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil mais il ne faut surtout pas se prendre la tête.
    gros gros bisoux

    RépondreSupprimer
  13. te rappelles tu Ysa, de la souffrance terrible que j'ai connu en fin d'année, avec le lynchage blogo qu'on m'a fait subir, des écrits si faux, et les clans autour, et au milieu c'est moi qui suis tombée si malade de tant d'injustice que je ne comprenais pas, on s'échangeait même mes mails privés dans mon dos...

    mais les vrais sont restés, et d'autres, après réflexion, sont revenus... et je ne me trompe pas, je sais qui est vraiment à mes côtés...

    bisous belle et blonde Ysa :-))))

    RépondreSupprimer
  14. Tu fais comme moi, je suis naïve et je le reste, j'écris comme je le veux, on me commente tant mieux. Tu aurais connu 20six, tu serais blindée...

    RépondreSupprimer
  15. Des clans ? Je ne sais pas. Comme dans la vraie vie je ne prête pas beaucoup attention à ce genre de chose et je me détourne des gens toxiques. Moi j'ai juste une petite liste de personnes que je suis depuis longtemps, que j'apprécie, certains rencontrés "en vrai". Je sais que je n'ai pas le temps (ni l'envie) d'en avoir beaucoup plus. Alors je n'ai pas eu de mauvaises surprises comme toi. (mais ça m'est arrivé, comme tout le monde , de tomber sur des fêlés, ou disons des envieux peut être. Ils ne viennent pas -ou plus- sur mon blog). Tes notes me manqueraient. Ne plus avoir le récit (si bien raconté) de tes aventures me manquerait.

    RépondreSupprimer
  16. Tiens j'avais vu ton mot sur Facebook, je voulais y faire un commentaire, dans le genre que non, les gens ne changent pas, ils nous trompent et parfois ça fait mal de s'être fait avoir , je suis passée par là, et du coup je ne vais plus voir sur les autres blogs, ceux que j'avais qui m'ont trompé m'ont aussi totalement dégoûtée. Je continue un peu mon blog, mais le coeur n'y est plus, j'ai peur de partager maintenant, parce que j'ai remarqué que souvent, j'étais la seule à le vouloir vraiment. Cela paraît un peu présomptueux de dire cela, mais hélas, c'est la vérité

    RépondreSupprimer
  17. Fourberies, ça me fait penser à celles de Scapin, un jeudi par mois au théâtre avec l'école, on ne pensait qu'à rigoler et Molière nous ennuyait :) :)
    D'abord, on a eu chaud, tu a failli partirrrrrrrrrrrrrr !!!!! et ouf tu reste !!!
    Au début, un blog on le fait un peu pour soi, non et puis les gens arrivent, on n'en revient pas et là peut-être on va trop vite !
    Dans la vie si on n'est pas méfiant, sur les blogs c'est un peu pareil, on se fait avoir !!!
    Depuis, je relativise, je réfléchi, je prends quelques fois des petites pauses et je me dis surtout que tout cela n'est pas grave, n'est pas si important que ça !
    Cela me rendait malade au début, les blogs qui fermaient comme ça, et puis maintenant je comprends mieux, chacun à sa vie, ses obligations, sa lassitude aussi...
    Je crois qu'il ne faut pas tout prendre au sérieux ni trop attendre de tout le monde.
    Chacun à sa vie, fait ce qu'il peut avec, de bloguer est tellement différent pour chacun !
    Je suis depuis quelques mois un peu dépassée, il me faut quelques fois une journée entière pour lire ma centaine de blogamis !!!!
    Il y a ceux qui me lisent mais ne commentent pas, pas leur genre, pas grave, je commente chez eux ! d'autres qui passent à chaque billet, et que les gens prennent le temps de commenter ou pas, je les aimes, parce que je sais qu'ils sont là, qu'ils ne m'oublie pas ! et moi, pour eux, cela doit être un peu pareil !!!
    On ne peut pas être partout !!!!
    J'aime bien tout tes chez toi, et je me souviens de notre première rencontre, tu es restée la même, et ça, c'est une chance, pour toi et pour nous !!!
    Surtout, surtout Ysa, toi qui a inventé l'expression "ne lâche pas l'affaire" , continue, continue, ce serait dommage de tout quitter pour quelques imbéciles, c'est ce que je dis souvent à des blogamis qui sont déçus !!!!
    La qualité, c'est ce qui prévaut, comme pour tes produits !!!!!!
    Ton ciel est bien bleu dans ton décor, mais moi dehors c'est tout tristounet et samedi soir on a mangé une raclette !!!!!!
    Je t'embrasse très fort, et ne te laisse pas abbâtre !!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  18. Moi aussi, j'ai eu peur en commençant à te lire...
    Puis j'ai compris, enfin je pense.
    "Sur la route d'Israël" est très cher à mon coeur parce que c'est ce blog qui m'a amenée jusqu'à toi, comme ça, tout naturellement. Et en l'espace de quoi, 2-3 mois, nous sommes passées du stade de totales inconnues à celui qui nous donne l'impression du contraire : comme si justement nous nous connaissions depuis si longtemps !
    Je ne vais pas tous les jours sur ton blog et je rate certainement des choses (tant pis pour moi...), mais je suis toujours très heureuse d'y flâner de temps en temps.
    Je suis très fière d'être "ta soeur de coeur", tu dois être la seule blonde de ma famille !!!
    Mais quelle Blonde !
    Toujours avec toi, MA Belle Blonde...

    RépondreSupprimer
  19. De mon côté, j'entame une pause blog en attendant d'en ouvrir peut-être un autre.
    Je suis néanmois toujours fidèle à tes histoires et espère l'être encore longtemps.
    Effectivement, le monde des blogs n'est pas meilleur que le "vrai monde" ; il y a des bons, des moins bons, et des très mauvais lecteurs.
    A nous de dénouer le vrai du faux.
    A très vite!

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Ysa,
    Comme toi, j'ai un peu voyagé de blog en blog. Aujourd'hui, tu as vu que si je veux m'exprimer, il me faut rester anonyme : VDM.
    Moi, je te souhaite de retrouver ton pays. Tu y semblais si bien. Je te lisais, j'avais envie de venir en Israël, à Jérusalem.....
    Un jour peut être, je prendrai cet avion moi aussi....
    J'aime te lire et je suis heureuse que tu continues à écrire.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  21. Ah ma Havera, tu as bien eu raison de ne pas "fermer" ton blog ! Laissons de côté les fourbes et les hypocrites ... Faisons fi d'eux et "vivons" nos blogs à notre idée comme je le fais et sans polémique. M'aime ou m'aime pas, m'en fou ! Je m'éclate et mes fidèles ne s'en plaignent pas et si je les fais "voyager" dans un fauteuil, j'en suis heureuse.
    Oui, la qualité prévaut sur la quantité ...

    Allez ma toute belle (blonde), garde l'esprit léger et ne t'attaches pas aux ondes "maléfiques" hihihi !

    Gros bisous et douce journée.

    JO

    RépondreSupprimer
  22. A vous toutes et tous

    Merci de ces petits mots de soutien, vous avez raison.... je ne lâche pas l'affaire !!!

    RépondreSupprimer
  23. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais ce serait dommage d'abandonner une si belle aventure "blogueuse".
    Je ne viens plus très souvent pour des raisons de temps sur les blogs que j'aime mais tu es toujours en lien sur le mien. Je ne t'oublie pas et j'espère que ton coup de blues n'est que passagé. Cramponnes-toi, tu en as certainement vu d'autres et bien pire.
    Gros bisous de ma côte d'azur
    Pat de verre

    RépondreSupprimer
  24. Tiens, tiens, me vl'a barrée... zutalors
    Bizou doux

    RépondreSupprimer
  25. CKAN : tu as déserté aux premières lueurs de l'aube, pourquoi ? ça reste un mystère.....

    RépondreSupprimer
  26. PAT DE VERRE : Merci de tes passages, j'avoue que je ne viens plus chez toi non plus, en fait je privilégie les gens qui viennent régulièrement ici, j'aime bien la réciprocité, c'est peut-être un défaut....j'ai chopé ça en vieillissant....

    RépondreSupprimer

Caquetages