jeudi 7 avril 2011

Rusée



A peine une petite heure que les portes de l’exposition sont ouvertes, il n’y a pas foule en ce vendredi matin, les gens travaillent, ça nous laisse du temps pour peaufiner notre décor, ranger ce qui traîne, mettre au point notre système informatique, prendre un petit café, faire le tour de l’expo et sympathiser avec nos voisins de stand.

Il est 11 h 30 quand elle pointe le bout de son nez. Malgré sa petite taille, je l’aperçois au loin et déjà elle m’intrigue par sa démarche et sa façon d’être. Elle arpente les allées à petits pas rapides, des pas feutrés très rapprochés les uns des autres, elle est chaussée de baskets et semble prête pour un marathon. Elle traverse les allées telle une flèche et soudain s’immobilise, fait demi -tour puis revient, elle se pose plus ou moins longtemps sur certains stands, elle parlemente, fais de grands gestes, semble parfois s’installer puis repart à la recherche d’une autre proie.

Happée par des clients qui arrivent, je ne fais plus vraiment attention à elle….. Je saisie une facture sur l’ordinateur et je me rends compte, tout à coup qu’elle est sur notre stand, en pleine discussion avec mon binôme !!!

Elle veut tout voir, tout essayer, tout savoir, c’est plutôt agréable, voilà quelqu’un qui s’intéresse, qui pose des questions, qui essaie les différentes textures et hume les odeurs. Elle semble apprécier, elle s’anime avec à chaque fois la même question « et ça c’est quoi ? ça sert à quoi ? et alors ça marche ? »

Un journaliste d’une radio locale vient pour une interview et du coup j’interromps le duo en pleine discussion parce que j’aimerai bien que ça soit Jules qui réponde aux questions.

- Permettez Madame, je vais m’occuper de vous afin que Monsieur puisse aller répondre aux questions de Monsieur X pour ….

- Ah non, mais il n’en n’est pas question, ce Monsieur s’occupe trop bien de moi, il m’explique tout et en plus il est gentil, c’est pas que je ne veux pas de vos explications mais je préfère continuer avec lui !!!

Et vlan, je viens de me prendre un rateau…. Je n’ai plus qu’à m’exécuter et à comprendre que la petite dame ne veut pas de mes explications et qu’en plus il va me falloir participer à l’interview.

Je m’acquitte correctement de ma tâche et même super bien, à mon grand étonnement, puisque grâce à ma prestation, beaucoup de gens viendront sur le stand le lendemain et me confieront qu'ils sont venus suite à mon intervention entendue la radio locale…. comme quoi parfois je ne suis pas que Blonde !!!

Je termine mon entretien, remercie le gentil journaliste et me rends compte que la petite dame est toujours là agitant différents produits à la main. L’affaire semble bien partie et intriguée par la durée de cette visite (ça fait déjà presque 45 mn qu’elle est là) je décide de me joindre à la conversation.

Elle est amusante, je n’arrive pas à lui donner d’âge. Ses cheveux auburn et très indisciplinés sont retenus par un serre tête qui semble d’un autre temps. Ses petites lunettes lui confèrent un air intello, elle a le visage marqué par les signes du temps mais ça lui va plutôt bien…. c’est une espèce de Léah Rabin en modèle plus jeune, plus petit, plus rigolo aussi … je ne peux m’empêcher de la comparer à une musaraigne…. Ça doit venir de son petit nez proéminent et de son air fureteur, peut-être aussi de la rapidité de ses gestes.

D’autres clients arrivent et sont tout de suite pris en charge par mon binôme. La Musaraigne est donc toute à moi et elle s’épanche. J’apprends ainsi que son mari est décédé l’année précédente, qu’elle a perdu sa fille aussi et qu’elle se sent bien seule. Elle a des problèmes de sommeil, elle a mal partout et elle s’ennuie (ça je l’avais compris).

Elle me confie qu’elle est venue exprès aujourd’hui sur l’expo parce qu’elle savait qu’il y aurait peu de monde et qu’elle serait tranquille pour faire son petit tour et discuter avec les commerçants. Elle est ravie qu’on lui ait accordé autant de temps et on est vraiment formidables parce qu’on l’a écoutée, conseillée, qu’on a beaucoup de patience et qu’on est vraiment des pros.

Je lui réponds que c’est notre métier de conseiller et d’expliquer et qu’on aime ça. Je lui confirme aussi que le contact avec les clients est important et que chaque client est pour nous exceptionnel, il n’y a pas de petits ni de grands, nous accordons la même importance à tout le monde.

Vient le moment d’établir la facture, la musaraigne a 4 produits dans son panier mais elle voudrait bien en ajouter un cinquième, une crème de jour, la gamme de luxe pour peaux matures, mais c’est un peu cher pour elle…. Alors elle entame les négociations et les marchands de tapis de France et de Navarre n’ont qu’à bien se tenir car elle est maître en la matière.

Elle sait y faire et arrive à nous attendrir « j’aimerai bien ça mais voyez vous ça me fait cher, je n’ai pas un gros budget n’oubliez pas que je suis seule, vous me feriez pas un petit prix ? » puis d’ajouter « si je prends encore ça, là c’est sûr vous allez pouvoir faire quelque chose »….. » elle se fige et embraye de nouveau avec des « oh la la je n’avais vraiment pas prévu d’acheter tout ça, vous me faites faire des folies »…… « Oh mais qu’est ce qui me prend de dépenser comme ça, mon budget ne me le permet pas »…..

Bien sûr qu’on se laisse attendrir, bien sûr qu’on va lui faire un prix, cette petite musaraigne est pleine de vie, elle ne va pas par quatre chemins, elle nous plait, elle achète beaucoup, elle n'a pas vraiment les moyens, on va s'adapter, notre politique c'est que tout le monde puisse acheter !!!

Je commence la facture, elle est presque collée à moi, le nez rivé sur mon écran d’ordinateur « vous pouvez pas me faire un peu plus ? » me dit-elle d’un tout petit ton suppliant avec un sourire en coin ? Elle sait y faire, alors on baisse encore…. « si vous pouviez me faire un peu plus sur la crème ça serait parfait parce que ça fait cher pour moi quand même vous savez !!! ».

Là Jules dit stop, il faut bien que nous aussi on gagne notre vie, on se met d’accord et elle s’en sort plutôt bien. Elle quitte notre stand ravie et nous remercie encore et toujours de notre accueil, on est trop gentils….

Elle passe dans le stand voisin, Ils vendent des matelas de massage pour les professionnels et les particuliers, un produit Allemand super qui détend, délasse, qui masse, qui vibre, le top quoi,  La bête coûte pas moins de 3.900 €uros la pièce…..

Je vois ma petite musaraigne essayer les matelas….. Puis je vaque à mes occupations, les clients arrivent et déjà on repart dans nos explications….. 30 minutes plus tard….. Elle est assise au bureau fière comme Artaban et ……. signe un bon de commande….. elle vient d’acquérir un matelas pour la modique somme de 3 900 €uros….

Je n’ai pas pensé à demandé à mes voisins si elle l’a négocié !!!!!

23 commentaires:

  1. Ton expo, c'est encore bien plus rigolo que ton marché de Noël !
    Ben dit donc moi qui n'ose pas négocier, qui ne demande jamais de remise, je ferais bien de prendre des cours chez ta rusée qui est rudement futée !!!!!!
    En plus, peut-être qu'elle est même pas veuve, où alors genre Cliquöt !!!!!! Les plus riches sont les plus pingres :) :)
    Je me suis fait avoir, un peu comme toi, mais dans l'autre sens je crois bien qu 'on ma eut !!
    Pour le matelas, il y a d'autres produits pour femmes seules qui vibrent et qui doivent coûter moins cher !!!!!!!!!!!!

    Du soleil dehors, et chez toi aussi, ça fait du bien de rire, si tu savais !!!
    Je t'embrasse très fort !!!!

    Ho je n'avais pas vu Moïse avec ses lunettes !!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Assez drôle ta petite dame! l'essentiel c'est que tu aies vendu et sans doute aussi fait une marge raisonnable? Le monde du commerce est vraiment très particulier; je ne sais pas si j'y serai très à l'aise!!
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  3. ma petie Ysa, je dois avouer, comme Virginie, que je viens de me payer un bon fou rire, oh oui, mieux encore qu'à Noel...
    j'étais sûre de ce que ferait la petite Musaraigne;.. pas le matelas, non, mais vous attendrir... alors qu'elle avait sans doute les moyens de s'acheter d'autres choses.... ah Ysa, votre bon coeur... ne fais pas ça à chaque client quand même !
    c'est toujour sun vrai régal chez toi, mêem si en ce moment je suis moisn présente , cause santé... je balise pour le 11 ! la trouille grandit !
    mais à Nanou, rien d'impossible !
    je te fais de très gros bisous ma belle amie

    RépondreSupprimer
  4. Trop forte la musaraigne!!! en plus elle doit être l'acheteuse de quelqu'un de super riche !!

    RépondreSupprimer
  5. Et zou...vous vous êtes fait avoir..... Bises et belle journée.....

    RépondreSupprimer
  6. A éviter absolument, mais elle sait y faire .

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Ysa, nan mais j'le crois pas, du style culotée ta musaraigne, c'est fou ça...j'ai reçu un petit commentaire de maéva m'indiquant que tu ne pouvais pas déposer chez moi, je ne comprends pas, je vais questionner mon administration, afin de tenter une compréhension de la chose...en attendant, merci des tentatives, c'est sympa...je repasserai te voir...demande mon mail à maé au cas où...bisou, bon week end...

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Ysa ! Une histoire incroyable que tu narres là ! Je vois que ce week end expo fut on ne peut plus actif ! je te souhaite un week end à venir plus cool !

    RépondreSupprimer
  9. Et bien, je vois que ça marche les commentaires, maintenant...tu as du utiliser la touche magique Ysa, sois la bienvenue, je t'embrasse, passe un bon week end. Je repasserai...

    RépondreSupprimer
  10. VIRGINIE : Oui c'est trop sympa puis j'aime le monde qu'on y rencontre, c'est très varié. La Musaraigne était une pro pour le marchandage, elle peut nous filer des cours à tous.... sauf à Jules car là c'est lui le boss !!

    PASCALE : Oui elle m'a bien plue cette dame. Pour le prix bien sûr si on l'a fait c'est que l'on pouvait, elle était contente et nous aussi, c'est le principal. Pour le commerce c'est pas mon truc, moi j'explique le produit, le reste c'est l'affaire de mon binôme !!!

    NANOU : Ca pour nous attendrir, elle nous a attendris, en plein dans le mille. Que veux tu, on ne se change pas....et avec le Jules on est pareils là dessus !!!

    MAE : Super forte oui, on pourrait l'envoyer sur les souks à Jérusalem, elle rendrait fous les vendeurs !!!

    PATRIARCH : Oui, mais ce n'est pas grave, ça nous a fait plaisir et si on l'a fait c'est que l'on pouvait....

    RépondreSupprimer
  11. BRICO GIRL : On se laisse toujours attendrir par les petites mamies !!

    LE PIERROT : Ca faisait plusieurs fois que je venais sur ton blog mais impossible de commenter, j'ai vu que Maé passait chez toi donc j'en ai profité !!!

    LE MAGICIEN : Sacré week-end tu peux le dire mais oh combien sympa et on a bien bossé, c'est ce qui s'appelle joindre l'utile à l'agréable.

    RépondreSupprimer
  12. Hihihihi ... l'acheteuse compulsive vous a bien eu !!! Oui, je pense qu'elle a marchandé à donf le vendeur de matelas tout comme vous !

    Gros bisous ma Havera et doux we.

    RépondreSupprimer
  13. Oui mais attention, elle a peut-être signé un chèque en bois !!!

    RépondreSupprimer
  14. Elle a négocié, et c'est plus facile d'obtenir une grosse remise sur un achat de 3 900€...

    RépondreSupprimer
  15. Elle est gonflée la grand-mère et si ça se trouve le montant de sa retraite est plus élevé que ton salaire mensuel ! Comme quoi, l'habit ne fait pas le moine et elle s'est bien fichue de la gueule du monde ! :)

    RépondreSupprimer
  16. ca doit etre une pro la mamie OO lol

    RépondreSupprimer
  17. Et sinon, il a bien marché pour vous ce salon ?
    Joëlle

    RépondreSupprimer
  18. Y en a qui sont nés pour ça... sont forts !!!!
    J'adore toujours autant tes histoires... merci

    RépondreSupprimer
  19. wouah génial ! ça c'est une belle expo ! on y rencontre pleins de gens et surtout des gens qui savent y faire... mais vous avez passé un bon moment et elle a acheté des produits ... une chose à retenir plus les gens sont d'un certain âge, gentil, ayant besoin de parler et de raconter leur vie et qu'ils commencent à dire qu'ils ont pas beaucoup d'argent alors là il faut se méfier faire un prix ok mais la preuve en est que c'est une gentille manipulatrice tout de même

    et au final alors vous êtes satisfaits de l'expo ....????

    ben tu vois tu es l'exception qui confirme la règle des blondes car sinon tu n'en serais pas là avec un homme qui t'aime et un business que tu fais tourner et na !

    RépondreSupprimer
  20. P'tit coucou de fin de journée Ysa, et bisou, passe une bonne soirée...

    RépondreSupprimer
  21. trop marrant, elle est rusée la musaraigne !

    RépondreSupprimer
  22. JO : Elle nous a un peu eus oui, en même temps elle était tellement marrante que ça m'a fait plaisir !!

    ANONYME : Nan, elle a payé par Carte Bancaire...

    HEURE BLEUE : Je ne sais pas mais je le saurai, je vais refaire une expo avec les sympathiques voisins de stand bientôt...

    SCO : ah ah, a mon avis tu n'es pas loin d'avoir raison...

    JOELLE : Impec, on est plutôt satisfaits mais avec le beau temps beaucoup de gens ont préféré la plage, s'il avait fait mauvais, on aurait eu plus de monde !!!

    COMME CI COMME CAT : Oui il y a des gens qui négocient tout et de plus en plus.... il paraît qu'il faut tenter, moi je ne sais pas faire...

    PICALOU : Disons qu'elle était contente et nous aussi tout compte fait, on s'est fait mutuellement plaisir.

    FLO : J'adore les expos, on y fait de belles rencontres, j'aime l'ambiance, l'adrénaline qui monte quand il y a plein de monde et qu'on est tout à coup débordés, j'aime expliquer mes produits, parler d'Israël....

    LE PIERROT : Merci pour cette gentille visite...

    LILIPLUME : Oui elle est rusée mais adorable finalement....

    RépondreSupprimer

Caquetages