mardi 8 février 2011

Vipère

En classe de 4 ème le professeur principal m’avait dit « Melle V, vous êtes trop soupe au lait, ça vous jouera des tours dans la vie ». A cette époque je ne connaissais pas cette expression et je n’avais pas compris pourquoi il me disait ça, pour moi « soupe au lait » semblait vouloir dire, calme, mou, absent, (je me référais au breuvage inerte dans un bol et j’imaginais dessus, un nuage de lait flottant nonchalamment).

J’ai bien vite compris qu’il avait raison, je démarrais au quart de tour, fallait pas me marcher sur les panards et dans les conflits je me barrais vite fait en vrille.

En vieillissant on apprend à composer. D’abord dans le boulot parce qu’on n’est pas seul, faut s’adapter aux collègues et plier devant le patron même quand on n’est pas d’accord. A ce propos il me disait « tu es comme le roseau, tu plies mais ne rompts pas ».

Ensuite on compose dans la vie de couple, on fait des efforts, des compromis, on lâche parfois du terrain afin que tout aille bien et là on me dit « t’es adorable mais t’as un sale caractère, on ne peut rien te dire, ça tourne toujours au drame » !!!

Alors on finit par se la fermer un peu, on la met en veilleuse, histoire de ne pas trop causer de dégâts, puis avec l’âge on fatigue, tout ça devient futile, on pense « cause toujours tu m’intéresses » et on lâche vite fait l’affaire, on passe à autre chose.

Le problème c’est qu’à force de se taire, on finit par devenir transparente aux yeux des autres, ton interlocuteur pense que t’es complètement blonde, inculte et il en profite pour te tacler pensant que c’est gagné d’avance parce que de toutes façons tu ne répondras pas.

Si je te raconte ça tu te doutes bien que ce n’est pas anodin, ce n’est pas ma minute philosophique, ni mon moment zen, encore moins un instant de plénitude intense où tout le monde il est beau il est gentil.

Nan !!! Là tout de suite tu le vois pas mais je suis en train de me transformer en poison, le breuvage boue dans le bol, la soupe fait d’étranges remous et le lait se sauve à force de chauffer, et tu sais de la faute à qui…. De la faute à « Machine ».

Machine c’est une pseudo amie. Je vais pas dire une amie parce que de toutes façon je me demande si j’en ai et ils doivent certainement se compter sur les doigts d’une main.

Machine elle sait tout, elle a tout vu et en matière de donneuse de leçon elle a la palme. Le jour de la distribution des médailles le titre de championne du monde lui a été décerné à l’unanimité.

Machine elle a des avis sur tout, et surtout elle se plante souvent mais ça ne la gêne pas le moins du monde, elle fait mine de rien et passe vite fait à autre chose, histoire de noyer le poisson, par contre si toi tu te plantes, elle se dépêche de relever et de te le faire remarquer, quand elle le fait devant du monde c’est encore mieux.

Machine elle a des enfants parfaits qui savent tout mieux que tout le monde, c’est les plus beaux, les plus grands, les plus forts, les tiens à côté ce sont des ignares, insignifiants et tout petits.

Machine c’est la « pro » par excellence, personne n’a jamais bossé comme elle et elle a du faire tous les métiers du monde puisqu’elle peut donner des conseils sur tout, que tu vendes du poisson ou de la cosmétique, que tu sois médecin ou chauffeur de taxi, Machine a toujours une idée sur la question, un conseil pour te dire comment faire et ne pas faire. Bref si t’es infirmière elle te dira comment piquer, si t’es informaticien elle t’expliquera comment dépanner, si t’es boucher elle te montrera la découpe d’une pièce de bœuf.

Voilà, en quelques mots le portrait de Machine….. Nan nan, je te promets que je ne suis pas loin de la vérité même si j’amplifie un peu la caricature, histoire que tu comprennes bien !!!

Depuis mon retour en France, Machine a un regain d’intérêt pour moi et prend un malin plaisir à me contredire en permanence, à me faire ses leçons à deux balles à me donner des conseils et surtout à me prendre pour la plus conne des connes. A sa décharge je te dirai que c’est de ma faute parce qu’au départ je l’ai laissée dire, j’ai peu participé à ses conversations que je trouvais ennuyeuses et je me suis mise en retrait par rapport au boulot, laissant Jules sur le devant de la scène et donnant l’impression que finalement je n’étais là qu’en spectateur.

J’ai donc laissé la porte ouverte et tu parles que Machine elle s’est engouffrée vite fait dans la brèche, l’occasion étant trop belle de pouvoir se lâcher et laisser libre cours à sa méchanceté.

Je te passe les commentaires divers et variés très désagréables à mon égard mais toujours fait habilement. Je te passe les fois ou elle sert le café à tout le monde et oublie, -par mégarde ou intentionnellement- de me donner mon thé, je t’évite ses moues moqueuses et dubitatives quand je me mets à parler……

Sauf que là je dis HALTE, STOP, CA SUFFIT, « DAYE » (en hébreu).

Machine t’as dépassé les bornes, t’as atteint les limites, t’es border line et crois moi ma Cocotte c’est terminé, à l’heure actuelle ou j’écris ces lignes pour me défouler t’as de la chance de pas être devant moi parce que je te le dis clairement je n’ai qu’une envie c’est de te claquer le beignet, j’aimerai bien qu’à l’avenir tu fermes un peu ton gicleur et si tu pouvais m’oublier ça serait carrément mieux.

Hier Machine appelle, sur mon portable, sauf que c’est Jules qu’elle voulait, elle a une info à donner mais se demande si moi la nouille vais savoir gérer.

Ma première idée est de ne pas répondre et finalement j’aurai du la suivre…. Mais j’ai fini par décrocher. Jules était absent, visiblement Machine était contrariée de devoir me parler. La conversation s’est engagée, d'abord sympa, ça a vite dégénéré..... comme d’habitude j’ai eu le droit au sermont, aux conseils, le bla bla habituel version « soft » qui commence à m'agacer au plus haut point.

 
De fil en aiguille nous avons parlé de nos enfants et là Machine a dérapé, mettant d’abord en scène ses rejetons qui sont pas plus malins que les autres mais qui à ses yeux sont les 8ème et 9ème merveilles du monde, mais surtout elle s’est mise à ironiser sur les miens….. Rongée par la jalousie de mon ainé qui réussit, de ma seconde qui se débrouille en études, trouvant à redire sur la dernière qu’elle juge absente et introvertie.

T’as signé ton arrêt de mort Machine, je te le dis là comme je le pense. T’as eu une sacrée chance, notre conversation a été interrompue par l’arrivée du livreur…. Heureusement pour toi parce que j’étais prête à te sortir tous les noms d’oiseau que je connais, et crois moi, j’ai un un sacré panel en stock.

Tu sais quoi Machine, t’es trop conne, puis en plus d’être conne t’es méchante et jalouse et ça franchement c’est pas beau. Alors ta verve puante tu vas te la carrer où je le pense et surtout, tu vas fermer définitivement ton claque merde et trouver un autre pigeon sur qui te défouler, parce que moi c’est terminé, je suis à la retraite !!!

La messe est dite !!!! ça fait du bien de se défouler non ? Je me sens mieux là tout de suite, faut dire que j’ai ruminé toute la journée…. puis Machine elle perd rien pour attendre…. La vengeance est un plat qui se mange froid gnark gnark gnark !!!

21 commentaires:

  1. Tu as raison de te défouler.
    Le blog sert à ça.
    Cela permet de mettre des mots
    J'aime pas ce genre de gens, c'est pour ça que je fais le vide autour de moi

    RépondreSupprimer
  2. Woawwwwwwwww ça c'est envoyé !!!
    Et ça fait du bien oh oui :)))

    La prochaine bataille où j'engage mon bateau, je te prends comme abordeuse, Ysa !
    Ca va saigner sur le pont d'en face, je vous le dis...

    Besos ♥

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Ysa,
    Bien fait pour Machine.
    Prends toute la place qui est la tienne et fais-le savoir, ça tiendra les emmerdeurs à distance!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. mouarf!!! trop cool!! laisse la note sur ton ordi de travail éclairé quand elle passe derrière toi!!!!!!!!!!!ça va saigner! allez Ysa! allez Ysa!! Allez !!

    RépondreSupprimer
  5. Eh ben !!! Ma belle blonde, t'en avais gros sur la patate mais je suis d'accord avec toi : assour lagaatt la yéladim chélanou ! Col ahat ché ossa èt zé, i zével, zona, vé affilou hara chel zona !!!
    Tiens, attrape tous mes bizoux calmants...

    RépondreSupprimer
  6. Des Machin Machine on en a tous connu et crois moi ça fait un bien fou de les éliminer de sa vie.

    RépondreSupprimer
  7. oh bon sang on dirait une tranche de ma vie actuelle en tous points en toute réflexion de moi même en toute analyse... et c'est drôle car avec tes mots je comprends mieux certaines choses comme à force de ne rien dire on devient transparente...
    wouah c'est impressionnant... j'adooooooorrrrrrrreeeeee

    le canard c'est un canard de barbarie...

    les petites maisons c'est des mangeoires les oiseaux sont trop craintifs pour venir habiter si prés des maisons...

    je te fais de gros bisous et claques lui le beignet mais avec les mots c'est mieux ça laisse pas de traces...

    RépondreSupprimer
  8. Ça fait du bien de se défouler hein ! Et bien moi aussi j'ai décidé que la vie est bien trop courte et que désormais je ne me laisserai plus marcher sur les pieds !!! Marre d'être gentille, marre des compromis faciles, marre de tous ceux qui profite de toi !
    J'aime le nouveau fond de ton blog cet avion dont on ne voit que la queue, j'imagine qu'il m'emmène à l'autre bout du monde... merci pour ce moment!
    bises

    RépondreSupprimer
  9. non mais...!
    tu as bien raison..
    tu as mon soutien contre cette machine qui ne sert à rien.

    RépondreSupprimer
  10. J'espère que Machine lit ton blog....

    RépondreSupprimer
  11. Avec un patron, je prenais mon compte sur le champ et je l'ai fait quelques fois, avec un gars c'était ma main sur la tronche et avec mes 100 kg à l'époque, on ne me cherchait guère...

    Tu as raison, il faut parfois montrer les dents..

    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Avant même que d'aller jusqu'au bout, tu écris ce que je ressens "tout bas" .... Bon, je continue

    RépondreSupprimer
  13. Bon, pour la suite de ton récit, il y a belle lurette que j'ai viré ce genre de c... de ma vie ! Chez moi c'est radical, quand on m'emm.. j'abandonne toute relation avec la personne sans explication car j'ai horreur des conflits...
    Cela fait du bien de se défouler mais laisses tomber Machine, ça vaut pas le coup une "pseudo amitié" telle que celle-là !
    Gros bisous ma Havera. JO

    RépondreSupprimer
  14. Planquez-vous ! Tous aux abris ! L'ouragan Ysa est déchaîné ... ça fait du bien hein ??!!
    Bises ma belle.

    RépondreSupprimer
  15. ANGELITA : Moi aussi je fais du ménage, je préfère être seule qu'à toujours devoir m'emmerder avec des gens qui n'en valent pas la peine...

    JACK : Chiche !!! va falloir que j'affonte Tim alors !!

    MARICO : J'ai eu de la patience pourtant mais il arrive un moment où la coupe est pleine....

    MAE : Y a encore quelques années je n'aurai pas supporté tout ça, rien que la première fois je l'aurai déjà claquée....

    CARELI : Yaffa cheli, t'as pas perdu ton hébreux hein, ah ah excellent...

    BRICO GIRL : Oui c'est vrai que chacun d'entre nous à le même numéro dans ses souvenirs...

    FLO : Oui quand tu ne dis rien les gens en profitent et tu passes pour une conne, la fille qui ne sait rien, qui est bête.... bein crois moi j'ai fini de la fermer....

    COMME CI COMME CAT : Oui ça fait du bien, à défaut de me défouler sur "Machine" je me lâche sur mon blog...cet avion me plait aussi, j'imagine qu'il m'emmène là bas...

    RépondreSupprimer
  16. Je ne suis pas tout à fait pareil, disons que j'encaisse longtemps, mais quand la coupe est pleine, c'est radical ! Je rompt. Parce que la vie est trop courte pour s'emmerder avec des gens qui ne sont que des ombres d'amis.
    Mais bon, c'est peut être aussi parce que dans ma petite vie j'ai déjà tellement subit que la coupe est pleine justement.
    Ignore la, elle n'est pas interessante. Si personne ne l'écoute, elle n'existe plus

    RépondreSupprimer
  17. Je parie qu'en plus d'être méchante et conne, elle est moche !!!!!!!!!!! Géniale ta note. J'en aurais bien une à écrire aussi sur une machine qui me pompe ... mais qui lit mon blog ! Alors, pour l'instant, je compose .... Bisous Ysa, you're the best !
    Jo

    RépondreSupprimer
  18. Bah je ne savais pas que tu connaissais la marraine de ma blondinette!!!!^^
    Je pense qu'on traine tous et toutes une MACHINE ou MACHIN!!!!!!
    J'ai souvent fermé ma grande bouche au sujet de mes sorcières alors qu'elles n'avaient rien fait jusqu'au jour ou machine accusant les filles aux lieu de ses monstres alors que j'étais témoin de la scène!!!!BLACK OUT!
    Tu sais ce qu'elle a machine???? ELLE EST JALOUSE!!!
    Et puis tu n'as pas un sale caractère, tu as DU caractère nuance!
    Bises ma nordiste.♥

    RépondreSupprimer
  19. donnes lui l'adresse de ton blog ça ira plus vite !

    RépondreSupprimer
  20. CHARLES : Merci.. tu as raison, elle ne sert à rien....

    HEURE BLEUE : Non, je ne pense pas, les blogs c'est pas assez bien pour elle

    PATRIARCH : Et de ce fait tu étais respecté et on ne te prenait pas pour un idiot...

    JO : Ca fleurit de partout ce genre de personne, faut sans cesse faire du ménage...

    SCO : Prête moi ton flingue !!!

    MAY : J'ai encaissé aussi, mais là tu vois, j'ai plus envie...

    VICTORIA : Bein oui, on en a tous en stock une comme ça....

    LILIPLUM : Ah ah oui après tout....

    RépondreSupprimer
  21. je me promène sur ton blog et j'aime beaucoup tes écrits
    je te souhaite un bon vendredi
    val de familyblog

    RépondreSupprimer

Caquetages