mardi 7 décembre 2010

J'ai une idée !!!

Mi octobre, j’ai eu une idée de génie, de merde, qui en clair disait « il faut démocratiser un peu nos produits afin d’en faire profiter tout le monde ». J’ai donc décidé de faire quelques marchés de Noël afin d’aller à la rencontre des gens qui ne poussent jamais la porte d’un Institut de Beauté. 

« Démocratiser le produit » ça fait chouette non ? ça fait style,  c’est sûrement des restes de ma jeunesse socialo qui me fait penser à des trucs pareils,  des fois je me dis « roooo t’es trop forte toi, t’as de ces idées » !!!!  bein tu vois je me dis que des idées comme ça je ferais mieux  de m’abstenir parce que vouloir démocratiser c’est bien mais y a des limites et la réalité est toute autre.  Parfois au lieu de démocratiser, on dévalorise et là, forcément, ça marche moins bien !!!

Pour moi, marché de Noël rime avec  petits chalets tout mignons dans un décor féérique…. De la neige, des étoiles qui scintillent, la bonne odeur de la cannelle et du vin chaud….. Enfin j’voyais ça comme ça puis ça existe…. Seulement…..faut juste sélectionner les  bons endroits…. Sauf que….. Dans la famille blonde je demande Ysa…..

Et là t’es en train de te dire « qu’est ce qu’elle a encore trafiqué » et t’as pas tord je te le confirme.

Tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme devenu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie.

Nan, j’rigole….  quoique le premier marché qu’on ait fait pourrait bien s’y apparenter. Alors voilà je t’explique parce que je vois que tu trépignes d’impatience…..

Mi octobre donc, après ma subite illumination, j’ai traqué les marchés de Noël sur le net en sélectionnant les marchés de la région Nord-Pas de Calais. J’ai trouvé un tas de petits marchés dans des villages inconnus et d’autres dans des villes plus connues sauf que… les marchés des villes connues étaient tous complets. Première déception… mais tu m’connais, c’est pas ça qui allait m’arrêter, vu que j’avais décidé de faire les marchés et que c'était une idée fixe, je me suis  rabattue sur des villes plus petites, -c’est bien connu, à défaut de grive, on mange du merle- !!! et j’ai sélectionné quelques villages qui organisaient des marchés les samedis et dimanche et y avait de la place !!!! (en même temps j’comprends mieux pourquoi maintenant !!!!)

Le premier marché c’était l’inconnu et heureusement sinon j’y serais pas allée. Nous avions convenu avec la commune de ne le faire que le dimanche parce que nous n’étions pas dispo le samedi. Nous avions donc prévenu de notre arrivée au petit matin afin de pouvoir installer notre stand. Pas de problème nous a dit la meuf, je serais là pour vous ouvrir et vous accueillir…. Je ne sais pas pourquoi mais je l’ai crue qu’à moitié !!!!

Dimanche dès l’aube, à l’heure ou blanchit la campagne, nous avons pris la route. Il faisait un froid de canard. On a chargé la bagnole, trois voyages pour tout descendre (y a pas d’ascenseur et on est au deuxième) et nous voilà partis. Pas un chat sur l’autoroute, nous étions seuls au monde.

120 kilomètres plus tard, nous arrivions dans un village du pays minier et j’avais l’étrange impression de me retrouver dans une scène de Germinal, ce qui n’était pas pour me déplaire parce que ce livre fait partie de mes préférés, et là,  nous avons trouvé porte close. Je me suis dit que ça commençait mal.

Quand j'ai vu la gueule du gymnase où se déroulait l'expo j'étais en panique, il flottait comme un étrange brouillard qui donnait une ambiance glauque à l'endroit et j'aurais voulu ne jamais être là.

On a poireauté comme deux cons, 10 minutes plus tard arrivait un premier commerçant, suivi d’un autre et d’encore d’autres….. des gars bien du coin, avec un accent bien de chn’ord…… le décor était planté. Ils nous ont fait comprendre que c’était la désorganisation totale et qu’il fallait s’armer de patience. En même temps on avait compris.

Le marché ouvrait à 10 h 30 et les portes se sont ouvertes à 10 h 00, 30 minutes montre en main pour installer notre stand, autant te dire qu’il fallait speeder. J’avais prévu un décor de Noël style polaire avec de la fausse neige, un sapin en bois qui clignote, des ours, des lutins, bref un truc sympa qui change des pères noël et des boules de couleur ringards.

Enfin pour installer un stand encore faut-il en avoir un de prévu. Le mien avait été réservé payé et tout…. Sauf que….. bein le gars qui était chargé d’ouvrir les portes ne le trouvait pas  ni sur le plan, ni dans la salle !!!! mon nom et mon paiement étaient bien enregistrés mais la gourde chargée de l’organisation avait du nous zapper. Evidemment elle n’était pas présente et pas joignable sur son portable…..

Le gars bien gentil a pris les devants « on va pas perdre cht’emps, y reste eune dmi heure, mi j’vas aller chercher eune tab pis vous allez vous inchtaller là » !!!!

Et en deux temps trois mouvements, on s’est retrouvés installés entre la buvette et…… Nanard le marchand de bonbons et de Barbe à Papa !!!!

Ah ça casse, ça casse tout de suite le moral et t’as qu’une envie c’est de rentrer chez toi, sauf que tu viens de te taper 120 bornes, que t’es levé depuis 6 heures du mat, que t’as payé ton emplacement et que tu respires un grand coup en te disant ça va le faire. Puis Nanard il est gentil, non c’est vrai il est gentil, gros nounours, tu comprends rien quand il parle mais il est adorable, on pouvait quand même pas laisser tomber Nanard !!!!

En 45 minutes le stand était monté, y avait pu qu’à attendre le client et quand on attend on a froid, parce qu’il faut que je t’explique qu’on était dans un vieux gymnase pas chauffé, en fait le chauffage ne tenait plus qu’à un fil et il a rendu l’âme….. on était près de la porte d’entrée qui devait rester ouverte en permanence pour accueillir le badaud….. j’ai attaqué au vin chaud histoire de me réchauffer, il était même pas bon puis je me suis dit que j’allais pas pouvoir consommer du vin chaud toute la journée sinon j’allais très vite rouler sous la table.

A 11 heures 30 on a fait notre première vente ce qui nous a un peu boostés et à 12 heures les squatteurs de buvette sont arrivés. Pastis, whisky, vin chaud, bière, y en avait pour tous les goûts. A 13 heures je me suis dit que j’aurais mieux fait de tenir une buvette au moins j’aurais fait fortune, c’était le seul endroit de la salle où il y avait un attroupement continu. Quelle journée de merde !!!!

Le Maire à joué les prolongations au comptoir jusqu’à 4 heures de l’après-midi , à chaque fois que je le regardais il avait un verre de jaune à la main, il allait pouvoir ouvrir un bar lui aussi,  il est d’ailleurs venu saluer le Jules comme s’ils se connaissaient depuis toujours, l’était pas bien frais le garçon !!!  Le médecin du village est reparti en titubant, sa femme était obligée de le retenir, j’ai espéré qu’il ne soit pas de garde ce jour là. La commerçante en face a plié bagage à 15 heures et nous avons tenu jusqu’à 17 heures. Nous étions gelés et inertes et avons fait un chiffre d’affaires mirobolant.....  ni l’endroit, ni le public n’étaient adaptés pour ce genre de vente. Je peux te dire que dans ce lieu j’ai dévalorisé mon produit et j’ai eu honte mais j’ai eu honte…. tiens là tout de suite ça me stresse encore rien que d'y penser !!!!

Je suis rentrée fatiguée, stressée et en colère contre moi-même d’avoir fait une telle connerie et de ne pas avoir préalablement mieux étudié les endroits où nous aurions pu exposer. Je m’en suis voulue de mes idées farfelues de démocratisation.

Heureusement les WE se suivent et ne se ressemblent pas. Samedi et Dimanche, nous avons exposé dans une jolie salle, bien chauffée avec de beaux exposants ( y avait même un marchand d’art  t’as qu’à voir !!!!)

Un marché de Noël combiné à un Téléthon, un feu d’artifice, une organisatrice au top qui nous a accueillis avec café et  pain au chocolat le matin,  apéro de bienvenue le midi, et surtout des clients intéressés, qui posaient des questions et achetaient….. un  pur bonheur, un marché sur lequel je me suis éclatée…..

Bein tu sais quoi, j’ai découvert que j’aimais vachement bien jouer à la marchande….. faudrait que je demande au père Noël s’il veut pas m’offrir une boutique…. Mais attention hein, une belle boutique, en centre ville….. une boutique aux airs un peu chic..... parce que mon produit le vaut bien !!!!! tiens, en vla une idée qu’elle est bonne……

18 commentaires:

  1. Les marchés de Noël, je m'en faisais toute une idée parce que j'en ai pas connu beaucoup !!!!!
    Tu sais qu'il y a des petites communes qui l'organise avec la foire aux bestiaux, Rébécca Cosmetique entre l'âne et le boeuf !!!!!!
    C'est normal ce qu'il t'arrive, vous débutez !!!
    Tu ne nous dit pas dans quel état tu étais avec le vin chaud, tiens ça me fait penser à un film :) :)
    Ici, il est pas mal, dans un joli square, avec un grand manège ancien et 70 petits chalet en bois ! Chaque année un pays invité, l'année dernière le Quebec avec de vrais chiens de traineaux et cette année c'est la Bulgarie !
    Sinon, du local et j'espère qu'un jour vous pourrez venir ici !!!! On pourra boire du thé aussi !!!!
    Heureusement que ce week-end s'est bien passé mais c'est vrai qu'avec vos produits, il faut quand même des lieux pour les mettre en valeur !!!! Au fait, il n'y a pas un marché de Noël aux Champs Elysées !!!!
    Tu me fait sourire, comme à chacun de tes billets !!!
    Je t'embrasse bien fort et ici toujours pas de neige !!!!!!!!

    Félicitation pour la pin-up, je ne la connaissais pas !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Pour ça c'est vrai il faut une bonne organisation des responsables et essayer de se trouver dans un bon endroit.
    Mais une expérience qui vaut son pesant d'or et que tu prends comme il faut puisque tu vas arriver à savoir ce que tu veux

    RépondreSupprimer
  3. Et bien tu vois, je me suis revue à certains marchés où je vendais mes bijoux ... Pas de gentil Nanard, pas de "ptits jaunes" mais une ambiance à ch.er et zéro vente .....

    J'adore tes textes. On les lit comme un roman !

    Je suis ravie que ton second marché ait été plus agréable et ... marchand !

    Bon courage à tous deux et bonnes ventes +++++

    Gros bisous ma Havera et douce journée.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis heureux de voir que tu crois encore au Père Noël


    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Jouer à la marchande c'est très sympa quand le bruit du tiroir caisse ressemble à une douce mélodie. Bon courage pour les autres marchés.

    RépondreSupprimer
  6. de cette expérience, tu as tout de même appris même si c'est à tes dépends ! j'imagine le genre de marché dans lequel tu es tombé en premier! heureusement que tu as récidivé puisque le deuxième a bien marché. Un magasin, le rêve pour vois mais les fonds à mettre sont énormes!

    RépondreSupprimer
  7. Même ici, on a droit au marché de Noël et je les plains les malheureux, de la promenade et pas beaucoup d'acheteurs...

    RépondreSupprimer
  8. C'est bien les marchés de Noël ! J'ai fait notamment celui d'Allauch ( près de Marseille ) en 2007 et je dédicaçais des BD, avec l'aide microphonique d'un ami animateur de Bleu Provence. Pendant qu'à 3 mètres, m'assourdissant, des blacks habillés en père Noël chantaient des standarts américains...♫♪

    Besos Ysa, bienvenue au club !
    Jack

    RépondreSupprimer
  9. Tu nous en aurais parlé, on t'aurai rappelé toutes les histoires de parfum et de produits de beauté qui ont perdu tout crédit et toute "aura" après des tentatives de commercialisation ailleurs que dans les instituts et les parfumeries.
    Fabergé, Alain Delon et même Halliday ont perdu énorméent d'argent et de crédibilté à cause de ça...
    Essayer de "démocratiser" les produits de beauté ôte finalement toute sensation d'avoir accès à un peu de luxe à tous ceux qui ont vraiment besoin de cette impression...

    C'est une vieille histoire, une truc sur l'enfer et les bonnes intentions.
    Tu te rappelles ?

    RépondreSupprimer
  10. Ca me rappelle le temps où avec mon mari antiquaire on se retrouvait, avec nos meubles signés Louis Xvi, dans des foires pourries ... on a fini par apprendre où aller et où ne pas aller. L'idée de la boutique me semble intéressante. Ce matin, à le télé, ils parlaient des boutiques précaires (des pops up) louées pour un ou deux jours à des créateurs ou autres, tu y as pensé ? Ca avait l'air de pas mal marcher.
    Joëlle

    RépondreSupprimer
  11. j'aime bien leur accent... on croirait lire Astérix...

    RépondreSupprimer
  12. ouf heureusement qu'il y a eu le deuxième pour racheter le premier !

    RépondreSupprimer
  13. Et pourquoi pas une jolie petite boutique ? C'est aussi une bonne idée ça !
    Suffit d'une bonne pub !

    RépondreSupprimer
  14. eh bien je pense que les marchés de noël c'est comme les vide-greniers il y en a des fantastiques et il y en a d'autres à c.... mais la bonne chose de l'histoire c'est que peut-être tu t'es découverte une vocation... et on sait pas... il suffit aussi de se faire connaître et fidéliser ensuite
    en tout cas il n'y en a qu'une et une seule et c'est la meilleure j'ai nommé YSA
    bon dimanche à vous deux

    RépondreSupprimer
  15. ma belle, moral très en dessous de ..

    mais ce soir j'étais avec toi sur mon nouveau post...pour toi
    je t'aime fort

    très bonne chance pour tes marchés ton travail tes efforts...

    RépondreSupprimer
  16. j adore te lire on s y croit tjr ;O)

    bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  17. oh Ysa dsl mais je ris encore tu décris si bien que tiens, j'étais là près du gros nounours avec toi
    oui tes produits méritent le plus beau des décors , alors reois ta copie et fonce dans cette direction

    en attendant j'ai fait la pub de ton masque noir sur mon blog 8000 et évidemment manque TOI tu seras contente et je le PENSE
    tes produits sont excellents...

    je pense que je t'aurai au moins envoyé des visiteusess ur Rébecca cosmétiques faut bien commencer par là ... VOIR et CONNAITRE
    bisous tendres

    RépondreSupprimer
  18. Mais c'était où ce marché de noel? c'est quand même fou ça, j'espère que vous n'aviez pas payé pour le mois?
    heureusement, comme tu le dis, les jours se suivent et ne se ressemblent pas

    RépondreSupprimer

Caquetages