samedi 26 juin 2010

Cliente

Ce n’est pas le style de boutique où j’irais spontanément proposer mes produits mais c’est une amie qui nous a indiqué l’adresse, elle connaît la patronne et en discutant avec elle, celle-ci lui a dit qu’elle aimerait bien vendre des produits de la Mer Morte. On s’y rend donc car on ne néglige aucune piste même si on cible de préférence les instituts de beauté.
 
La boutique vient d’ouvrir il y a une quinzaine de jours, elle se trouve dans un petit centre commercial et l’endroit est plutôt agréable. Je jette un rapide coup d’œil sur l’ensemble des produits proposés et je trouve le tout un peu fouillis tout en admettant qu’il y a certains produits intéressants.

La commerçante frise allègrement la soixantaine, elle n’est pas très grande de taille mais elle sait se mettre en valeur. Sa robe couture couleur prune lui sied parfaitement et les bijoux qui l’accompagnent donnent un effet très chic à l’ensemble. Nous l’appellerons Marthe si vous le voulez bien, pourquoi Marthe je n’en sais rien, elle me fait penser à Marthe Mercadier peut-être quoi que….Marthe Mercadier était plus grande, plus blonde, plus…… peut importe…

Elle semble emballée par nos produits, un peu trop peut-être. L’entretien dure presque une heure, nous nous appliquons à tout lui expliquer. Nous regardons les autres produits qu’elle vend, nous lui donnons des idées, elle est enchantée. Elle nous demande de repasser avec des produits afin qu’elle puisse bien tout cibler. Elle ne sait pas encore ce qu’elle veut acheter, elle pense à un décor marin, on lui propose des boues, des sels, une gamme marine qui se vend bien…. Elle acquiesce, ses yeux brillent comme ceux d’un enfant qui découvriraient un nouveau jouet, nous prenons un nouveau rendez-vous.

Deux jours plus tard nous sommes là, elle a déjà chamboulé sa boutique, elle s’éparpille, ses flacons roses ne se vendent pas, elle ne comprend pas pourquoi ses flacons roses ne se vendent pas. Je n’ose pas lui dire que ses flacons roses ça fait quincaille et que j’en achèterai pas, je ne veux pas la blesser mais je me rends compte qu’en achetant ses flacons roses elle a mis le paquet !!!

Elle me montre ses parfums, personne en a encore acheté, c’est trop bête, elle a passé une sacrée commande, elle est surprise que personne ne puisse acheter ses parfums. « Tenez » me dit-elle, « sentez vous-même, c’est chic non ? », elle me fait sentir un parfum coco figue qui n’est pas désagréable, mais vu le prix, je préfèrerai rajouter 20 €uros et avoir un parfum de marque ….je ne dis rien…..

Elle s’est fait un coin avec des encens, des parfums d’ambiance, « j’aime ce coin » me dit-elle, celui là je n’y toucherai pas…. je lui réponds qu’elle a raison, son petit coin est plutôt mignon, elle a mis le tout sur une table en bois exotique et ça fait plutôt chic puis ce genre de chose ça se vend toujours plus ou moins bien…..

« Regardez mes chemisiers blancs, ils sont sympas non ? »…. Hier une dame a failli m’en acheter un puis elle s’est rétractée….. j’ai envie de lui demander pourquoi elle vend des chemisiers… pourquoi elle s’éparpille autant, pourquoi elle n’a pas ciblé ce qu’elle souhaitait vendre, mais je ne dis rien….. Marthe affirme qu’elle a 40 ans de commerce derrière elle, je ne suis pas une commerciale, le pro c’est mon Jules, mais pourtant j’ai du mal à la croire ….

Nous lui présentons les produits, nous lui expliquons à nouveau les bienfaits de la Mer Morte, les minéraux, le sel et tout le St frusquin…. Elle nous demande des avis sur son coin marin, je lui donne des idées, je lui propose même de l’aider si elle le souhaite, elle est super contente, elle nous passe une pré commande, des boues, des sels, des shampoings de boue, des crèmes de jour de notre gamme B.M. ….. Marthe s’agite, s’affole, s’emballe. Nos prix sont corrects, oh quel dommage si elle nous avait connus avant elle aurait tout commandé chez nous !!!

On regarde une dernière fois les prix, les conditions de vente, je vais lui envoyer un devis avant la fin de la journée, elle me le retournera signé. Avant que l’on franchisse la porte, elle nous rajoute des shampoings aux minéraux, elle en veut pour cheveux secs et colorés, puis tient, il faut que je lui mette aussi des shampoings pour cheveux gras puis des masques aussi parce que ça complètera l’ensemble, les boites sont jolies puis pour le coin marin ça le fait !!!

Je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche dans tout ça…. Je trouve Marthe un peu fofolle, elle nous dit qu’elle va appeler un fournisseur pour annuler une commande, elle préfère commander chez nous. Elle nous montre un dépliant avec des savons d’Alep, « vous ne faites pas les savons d’Alep » et non Marthe on ne fait pas les savons d’Alep, nous c’est la Mer Morte, Israël et la Syrie c’est pas pareil. On lui dit de faire attention avec ses savons d’Alep, car il y a savon et savon, comme dans les produits de la Mer Morte d’ailleurs !!!

J’ai envie de dire à Marthe qu’elle ne doit pas s’éparpiller, qu’elle ne doit pas faire de trop gros stocks de marchandises, qu’il vaut mieux cibler d’abord ce que recherche sa clientèle, j’ai envie de dire à Marthe que si elle commande comme ça à tire larigot, elle fonce tout droit dans le mur….. mais ce n’est pas mon problème, j’ai assez à faire avec mon business à moi…. Je vais me contenter de traiter sa commande sans charger la mule, car dans mon métier, comme dans la vie, je veux rester honnête, je lui propose, à titre exceptionnel des petites quantités afin qu’elle puisse voir comment ça fonctionne, je lui propose même de venir passer quelques heures dans sa boutique un samedi afin d’expliquer aux clients les produits…. Parce que mes produits je les aime, parce que je suis passionnée, parce que…..

Nous quittons la boutique avec la promesse de commande à la main. Il est 11 heures. Avant de rentrer à la maison nous passons au super marché faire quelques courses. Dans le bruit je n’entends pas la sonnerie de mon portable. L’après-midi, je veux envoyer un texto à Rébecca qui est à l’école et qui veut savoir si l’équipe de France marque des buts. Je découvre un message sur mon portable, il vient de Marthe….. Elle l’a envoyé 15 minutes après notre sortie de sa boutique …. « Bon heu… écoutez, j’ai bien réfléchi, peut-être que pour l’instant vous pourriez me ramener juste un produit de chaque, juste le temps de voir si ça plait aux gens »….

Je me demande pourquoi on est même pas surpris…. « Dis donc Marthe, tu nous prendrais pas pour l’épicier du coin des fois ? « …. On essaie de la joindre pour avoir des explications mais en vain. Du coup je ne prépare pas mon devis, j’ai d’autres devis à faire et pas mal de boulot. Marthe ne rappelle pas et c’est énervant, on voudrait connaître le fin mot de l’histoire.

Afin de la forcer à nous recontacter, Jules en vieux renard rusé (40 ans de commercial derrière lui et pour le coup c’est vrai !!) lui laisse un message lui disant qu’on passera la voir. Il tape dans le mille. Marthe nous recontacte, penaude, gênée, elle bafouille et dans son discours elle est éparpillée comme dans sa boutique. Je l’écoute, mes réponses sont courtes et ressemblent à « Pas de problème », « aucun souci » « bien sûr Madame », « comme vous voulez »…. Sur un ton qui n’admet pas de réplique. Je reste calme bien que j’aie envie de dire à Marthe qu’elle s’est un peu foutue de notre gueule et qu’on a perdu beaucoup de temps alors que derrière il y a des clients sérieux qui attendent. J’ai envie de dire à Marthe que si elle a 40 ans de commerce derrière elle et bien moi j’ai gagné la coupe du monde de foot en 2010, mais je ne dis rien, finalement Marthe me fait de la peine, par son incompétence, par son manque de savoir faire, par son indécision……

Elle me dit qu’elle va nous recontacter, que pour l’instant elle ne sait pas trop où elle va, elle est désolée, elle attend des mots de réconfort de ma part qui ne viennent pas…. Elle doit sentir que je suis agacée….. A la fin de la conversation, Marthe me demande si je ne veux pas lui acheter sa boutique……

jeudi 24 juin 2010

4 ans déjà



Il y a 4 ans, il se faisait kidnapper par des membres du Hamas alors qu'il effectuait son service militaire et qu'il était en mission pas loin de Gaza.

4 ans après, il est toujours retenu dans une geole, quelque part dans un tunnel de Gaza ou ailleurs. Nous n'avons pas de nouvelles de lui, la Croix Rouge n'est jamais allé le visiter et la dernière fois que nous avons pu l'apercevoir, c'était en septembre 2009 lors d'une mise en scène diligentée par le Hamas. Depuis, nous ne savons rien, est-il toujours en vie, ont-ils véritablement l'intention de le libérer un jour ? tant de questions qui ne reçoivent jamais de réponse.

Je pense à ses parents et à sa famille, au cauchemar qu'ils doivent vivre quotidiennement sachant que leur fils est détenu par une bande de cinglés pour qui la vie n'a aucune importance. Je pense à Guilad qui doit avoir oublié la couleur du soleil et qui doit perpétuellement être dans la nuit. J'y pense souvent, je me dis que ça pourrait être mon fils..... c'est un enfant d'Israël, c'est le fils de tous les israéliens, c'est un peu le mien.....

Guilad a la double nationalité, comme moi,  j'ai pensé qu'il y aurait plus de pression de la part des autorités françaises, j'ai pensé qu'il y aurait plus de solidarité de la part des Français. Je découvre que beaucoup de gens ne savent même pas qui est Guilad, pourtant ils n'ont pas oublié Ingrid Bettencourt ou Florence Aubenas..... je me souviens d'avoir vu des tas de manifestations en soutien à Ingrid, je me demande ce qui peut tant les différencier pour que l'on se mobilise pour l'une et pas pour l'autre.....

Je ne me pose plus de questions car je connais les réponses, ces réponses n'appartiennent qu'à moi et je les ressens en tant qu'Israélienne  je sais pertinemment pourquoi tout le monde s'en tape de Guilad.....

Je ne sais pas s'il reverra un jour la lumière.... le Hezbollah et le hamas nous ont habitués à nous rendre nos prisonniers dans des cercueils, aucun n'est jamais revenu vivant en Eretz Israël. Les israéliens ont libéré des milliers de prisonniers palestiniens depuis.....

Il s'appelle Guilad, matricule 397029, il a 23 ans.... aujourd'hui 25 juin 2010 ça fait 4 ans....

Pour ceux qui auraient envie de faire un geste, vous pouvez lui envoyer un message de soutien ici

lundi 21 juin 2010

Avec un P comme Poisse



Je ne sais pas si c’est possible, mais en tout cas moi je le fais !!! A ceux qui auraient envie de dire « mais c’est dingue, elle a la poisse » et bien je confirme, j’ai la poisse !!! pour ceux qui en douteraient encore…. voyez donc !!!

- Ca commence par l’histoire de Raoul, inutile de vous rappeler les tenants et les aboutissants, ce  de Raoul on lui fera la peau !!!
- Lundi dernier, j’attends trois colis d’Israël (pour mon boulot) qui n’arrivent pas, après des tonnes d’appel de Jules à la douane Française (et parce qu’il est très patient), on nous annonce que les colis sont bloqués en douane, on a du mal à comprendre pourquoi et une fois que Jules a fait le tour de toute la coterie douanière, on apprend qu’il manque les factures…. (c’est pas vrai, notre fournisseur est formel, il fait des envois partout dans le monde, il a l’habitude…. d’ailleurs on vérifiera après et il y avait bien les factures). Résultat, je dois décaler tous mes rendez-vous car je n’ai pas de produits de démonstration (pour mémoire Raoul m’a tout piqué,) il y a certains Rendez-vous qu'on a eu un mal fou à avoir, tout est flanqué en l'air en deux temps trois mouvements !!!!

- Mardi matin, l’empereur, sa femme et le petit prince…. Jules appelle notre banque en Israël et là, nous apprenons avec stupeur que nous avons été payés avec un chèque sans provision…. Je m’explique…. Quand nous sommes partis, nous avons vendu a notre voisin de palier, notre jolie table marocaine et les 12 chaises en fer forgé plus un énorme BBQ au gaz. L’enfoiré de voisin (pour celles qui me suivent depuis longtemps, j’avais fait un post sur la famille Pachiderme) ne pouvait pas nous payer le tout en liquide, il a donc proposé moitié moitié, ce que Jules a accepté. Avant de quitter Israël, Jules a déposé le chèque en banque et le chèque est revenu « sans provision ». Quand la banquière a appelé le voisin, il a répondu « je ne comprends pas que Jules ait mis le chèque puisque je lui ai tout payé en liquide » !!! voilà, on l’a dans le C…. pour 300 €….. des broutilles direz-vous !!! Bon,  le cousin de Jules était là, il a bien vu que le gars n'a pas tout payé en liquide, il se charge d'aller lui rendre une petite visite de courtoisie !!!

- Mercredi après-midi, Rébecca qui est en classe de découverte avec son école m’appelle affolée, elle vient de se faire voler un billet de 20 €uros dans son porte monnaie. J’ai envie de lui répondre « ma chérie c’est la mode chez nous, le vol on connaît », mais bien sur je ne dis rien. Rébecca a appris la valeur de l’argent et elle est très contrariée avec ce vol, d’autant plus que dans la chambre elles étaient 4, que tous les porte monnaie étaient sur les tables de nuit et que seul le sien a été visité. (Pour information le porte monnaie de Rébecca vient d’Israel, il est frappé de l’étoile de David…. Mais je ne veux pas faire de lien….. bien que j’y ai pensé !!!) et un vol de plus un !!!

- Jeudi matin nous recevons nos colis de la douane et découvrons avec stupeur que nous avons des taxes à payer, je m’en tire pour 294 €uros de frais imprévus…. Pas le choix il faut payer sinon pépère repart avec ses colis !!! Je suis furax, on nous met des batons dans les roues pour travailler, comment je gagne ma vie moi si je dois toujours payer !!!

- Vendredi après-midi, en allant récupérer Rébecca qui revient de sa classe de découverte, nous constatons que notre rétroviseur côté conducteur a été arraché…..il paraît que ce sont les jeunes qui s'amusent, ça arrive souvent ici, on ne peut rien faire..... le garagiste est formel, c'est bien un coup de poing, chez Renault ça coûte 80 €uros,  Jules en trouve un moitié prix à la casse !!!!  ça continue les conneries, que le personnel s'amuse....

- Samedi matin, j'ose à peine me lever, me demandant ce qui va encore nous tomber sur le coin de la cafetière, Oh joie, il ne se passe rien, pas de nouvelles de Raoul, pas de courrier contrariant, le rétro de la bagnole est en place, rien de mauvais à l'horizon,  y aurait-il une éclaircie ?

Bon alors, poisse ? pas poisse ? demi poisse ?

mercredi 16 juin 2010

L'arroseur...arrosé



L'affaire Raoul n'est pas terminée, à mon avis elle ne fait que commencer et il y aura de multiples rebondissement parce que là maintenant nous avons décidé de réellement nous fâcher. Il était temps diront les amis qui nous connaissent, c'est vrai que nous avons eu une sacrée dose de patience avec cette affaire, est ce de l'inconscience, du "j'men foutisme" je ne le pense pas,  nous sommes tout simplement fatigués d'avoir attendu trois mois, fatigués de voir que nous avons été grassement spoliés et nous avions sincèrement envie de tourner la page et d'aller de l'avant mais avec ce qui vient de se passer ce n'est plus possible.

Vendredi soir je fais mes comptes et je veux vérifier les chèques qui sont passés. Je constate que le premier chèque de Raoul est passé (je me doute bien qu'il n'aurait aucun remord à l'encaisser). Je cherche dans mon sac une pochette noire qui contient mon chéquier, des papiers d'identité, des bricoles telles que cartes de fidélité etc.... je ne la trouve pas, je ne me souviens pas l'avoir sortie, je fais très peu de chèques, tous mes paiements sont effectués par CB... je regarde sur le bureau... rien,  je commence à stresser.... je retourne mon sac, je fouille partout mais rien. Jules descend regarder dans la voiture si la pochette n'est pas tombée de mon sac mais rentre bredouille. On fait appel à notre mémoire, j'ai sorti mon chéquier pour la dernière fois une semaine avant, depuis je n'y ai pas touché.

Panique à bord, au bout d'une bonne heure de recherches force est de constater que j'ai du perdre ma pochette et comme j'ai la sale manie de rabattre le battant de mon sac mais de ne jamais le fermer correctement, il est fort probable qu'elle a du tomber. Je passe une nuit blanche et le lendemain direction le commissariat pour faire la déclaration.

Je me rends ensuite à la banque, on regarde avec le banquier les chèques en cours et je suis d'accord avec lui sur ceux qui sont passés. Comme je fais très peu de chèques, il m'est facile de savoir, je sais que j'ai trois chèques dans la nature (dont deux de Raoul). On convient avec le banquier de bloquer à partir d'un certain numéro et par précaution j'appelerai les personnes à qui j'ai fait des chèques pour leur demander de le déchirer et j'en referai un nouveau dès mon chéquier refait.....

J'appelle tout de suite une dame à qui j'ai fait un des fameux chèques et tout se passe correctement, pas de souci,  Jules appelle Raoul et on sait déjà que ça va marcher moins bien !!


Raoul rentre dans une colère terrible, il nous traite de gens malhonnêtes (oui oui c'est vrai, c'est lui qui nous a volés mais ce sont nous les gens malhonnêtes) et dit qu'on ne veut pas le payer. "Tête de noeuds t'es bouché ou quoi, on vient de te dire de nous retourner les deux chèques, on t'en fait deux autres, ça veut bien dire qu'on veut te payer non ?" Il affirme même que j'ai fait exprès de perdre mon chéquier..... bien sûr Raoul, t'as raison, je vais me faire chier à aller refaire mes papiers maintenant, je suis allée à la police mais j'ai fait exprès... je te rappelle que le bandit c'est toi et pas moi !!!

Après maintes minutes de tergiversations, Raoul accepte plus ou moins de rendre les chèques, mais attention, à certaines conditions, (bein oui quand on est voleur on est méfiant). La remise des chèques en mains propres. On lui dit que ça marche et on en reste là. "Raoul t'allais quand même pas croire que j'allais t'envoyer les chèques comme ça, sans avoir l'assurance que tu me rendes les autres", je commence à te connaître maintenant et s'il y a un type à qui on ne peut pas faire confiance sur terre c'est bien toi !!! t'aurais été capable ensuite d'encaisser les 4 chèques..... je suis gentille mais pas folle !!!

La nuit doit porter conseil, le lendemain on reçoit un mail pourri de Raoul nous disant qu'il n'accepte pas et qu'il va écrire une lettre à notre banquier en disant qu'on veut pas le payer et qu'on a du magouiller.  Il nous traite presque de voleurs et dit qu'il ne va pas se laisser faire. Il dit qu'il a perdu beaucoup trop dans cette affaire, du temps, de l'argent et beaucoup de fatigue..... Dis donc Raoul t'abuses pas un peu non ? t'inverses pas les rôles là ? Il nous dit aussi que comme il avait deux chèques à deux dates différentes et bien il va les mettre tous les deux en même temps comme ça s'il n'y a pas la provision et bien tant pis pour nous et que je n'avais pas le droit d'anti dater les chèques et que ça me retombera dessus .... il précise à nouveau qu'il a perdu beaucoup dans cette histoire et qu'il n'est plus à une perte près. On croit rêver en lisant ça !!!

On ne se démonte pas, Raoul doit vraiment avoir une mémoire d'huitre. Il oublie qu'il nous a volé pour plus de 3000 €uros de marchandise commerciale et encore plus en effets personnels. Il oublie qu'à ce jour il ne nous a toujours pas fourni la copie de son "soi-disant" dépôt de plainte à la police après le vol de son camion (à mon avis c'est du bidon) et qu'il ne nous a pas donné non plus de facture (il n'a certainement pas l'intention de nous en donner une car ce n'est même pas lui qui encaisse les chèques, mais moi je l'exige).

Quand on lui rafraîchit la mémoire et bien il ne se sent pas responsable du tout de notre vol, il dit presque que c'est de notre faute. La seule chose qu'il reconnaisse c'est le retard de trois mois et encore faut pas se plaindre, parce qu'il a tout fait pour que notre déménagement parte et il a perdu 300 €uros à cause de nous !!! Pitoyable le Raoul, s'il était devant moi je lui cracherai à la gueule !!! (On a eu depuis, le magasinier de l'entrepôt qui nous a confirmé et assuré avoir remis à Raoul le nombre exact de cartons). 

Il nous menace de tout, s'il croit nous impressionner il se fout le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. Il menace d'appeler nos fournisseurs et de leur dire qu'on refuse de le payer. On lui a répondu qu'il pouvait le faire, nos fournisseurs sont au courant de l'histoire et se feront un plaisir d'avoir au téléphone le voleur du siècle. On l'informe aussi que nos fournisseurs   sont payés rubis sur l'ongle et que sur ce coup là il n'a pas de chance......  Il nous écrit tout un tas de choses, (c'est pas si mal finalement pour nous car on a une trace écrite), bref, il extériorise tout le reste de pourriture qu'il avait en lui, déverse sa haine et son venin et ça me donne envie de vomir. Je me demande comment une personne peut être aussi dégueulasse. Je crois qu'il a vraiment  la palme. Ce Raoul porte une kippa et respecte le chabbat, à mon avis c'est la seule chose qu'il respecte et de ce fait il se croit immunisé et autorisé à entuber les autres !!! Raoul à mon avis t'iras brûler dans les flammes de l'enfer !!!

Raoul doit se sentir arnaqué, il n'y a pas pire qu'un voleur volé, pourtant il n'est pas arnaqué, on lui a simplement demandé de nous retourner les chèques, on lui en fera d'autres.... voyez vous une arnaque là dedans vous ? mais Raoul est limité intellectuellement, il ne voit pas plus loin que le bout de son nez, roi de la magouille, chef de l'embrouille et champion du monde des voleurs, Raoul ne pense qu'à son argent, il est aveuglé par sa fourberie et pense que tout le monde est comme lui.

Raoul a dépassé les limites, Raoul a abusé de notre patience, Raoul nous a volés et cette fois il va payer. Nous avons préparé un joli dossier, il y a de quoi faire à l'intérieur et si Raoul se croit intouchable, à mon avis il n'en sortira pas grand vainqueur !!!

mardi 8 juin 2010

Nostalgie



Il ferait encore chaud mais déjà une petite brise viendrait nous délivrer de la chape de plomb qui a sévi toute la journée. Le soleil entamerait sa descente dans la mer, laissant derrière lui des trainées ocres et orangeés pour tout à coup disparaître dans les eaux calmes de la méditerranée.  

Le muezzin aurait déjà appelé pour la prière, on aurait dîné sur la terrasse, quelque chose de simple, quelque chose de frais comme une salade composée, un peu de fromage et des fruits achetés sur le souk Hacarmel, une mangue, une papaye, une grenade qui sait.....

Je débarasserai la table comme je le fais tous les soirs, en regardant la mer et en me disant que j'ai de la chance de vivre ici....je regarderai l'horizon en pensant que là bas très loin il y a la France, ce pays où je suis née, où j'ai grandi....

Je surveillerai encore une fois l'arrosage automatique pour voir s'il se déclenche bien, j'ai peur pour mon olivier, j'y tiens beaucoup à cet arbre, je l'ai vu grandir, s'épanouir et je m'en suis bien occupée, dans quelques années il sera immense, l'olivier est vraiment mon arbre préféré....

Je dirai à Jules que j'ai envie d'une glace alors on prendrait tous les trois la direction du glacier, le nouveau qui s'est installé à Jaffa, pas très loin d'Aboulafia, il a de bonnes glaces, des parfums exotiques, on peut même goûter avant d'acheter.

En descendant j'humerai pour la énième fois l'odeur des bougainvilliers, il y en a de plus en plus dans ma petite rue et à cette époque ils sont vraiment touffus. Les couleurs pourpres flirtent avec les roses, les blancs viennent s'immiscer sans qu'on ne leur aie rien demandé.... j'aime les bougainvilliers....

Dror et Sharon, nos voisins du dessous nous salueraient de leur balcon....leurs jumeaux commenceraient à bien parler, ils auront deux ans dans quelques jours..... je me souviens des "un an" de l'année dernière, la famille était là, il y avait des ballons accrochés à la porte d'entrée....

Dans la rue Yeffet mon poissonnier baisserait ses volets, ma makolète ne ferme pas avant 23 heures, Aboulafia est ouvert 24 heures sur 24.... on achèterait notre glace et comme d'habitude on rentrerait par la vieille ville, on arpenterait ses ruelles étroites et silencieuses, on glisserait sur les pavés, on croiserait des chats quémandant à manger....

La nuit serait complètement tombée. Dans le ciel les hélicoptères zèbreraient le ciel, surveillant la côte comme à l'accoutumée,  ils se feraient un peu plus pressants, surtout en ce moment. Une fois rentrés, pas question d'aller se coucher, on s'est toujours couchés très tard en Israël.... Tel-Aviv n'est-elle pas la ville qui ne dort jamais ?

On profiterait encore et encore, assis sur la terrasse à regarder les lumières de la vieille ville, assis sur la terrasse à scruter l'horizon...assis sur la terrasse en pensant qu'on a de la chance de vivre ici.....

Je n'ai pas envie d'ouvrir les yeux, pas maintenant, c'est encore trop tôt, j'avais encore tellement de choses à faire......

vendredi 4 juin 2010

Case départ

Une première lessive qui frémit dans le lave linge,  une table à repasser dépliée qui supporte un poids de vêtements en attente d'un coup de fer, des cartons qui traînent dans la cuisine et qui seront rangés un jour peut-être, -quand la cuisine en commande sera installée-, un joli bouquet de fleurs très coloré envoyé pour la fête des mères qui orne la table basse en bois du salon,  un chat qui commence à vraiment trouver ses marques, qui se risque à arpenter le balcon et qui nous fait des frayeurs en sautant sur la rembarde..... c'est une vie qui reprend petit à petit et on est presque surpris que ça puisse fonctionner.

Raoul n'est pas réapparu, Raoul fait le mort, Raoul ne répondra certainement plus !!! Il est empêtré dans ses mensonges et il ne peut plus justifier ses actes. Il le fait pourtant bien Raoul quand il est face à nous, il peut rafler tous les oscars de la terre entière et présider la Métro Goldwin Mayer, mais il arrive un moment ou il ne peut plus berner personne, il a beau se justifier, inventer des histoires plus invraisemblables les unes que les autres, on y croit plus !!!

Le bilan est là, il nous manque tout un tas de choses et le vol a bien été ciblé. Je ne vais pas vous refaire la liste, ça ne sert à rien de rabacher, les choses sont ce qu'elles sont et on ne pourra plus rien changer.
Nous avons préparé un mail à Raoul lui demandant un dédommagement que nous n'aurons certainement pas, il ne nous répondra pas non plus, que pourrait-il nous dire....... nous allons lui faire une pub d'enfer sur les forums israéliens, nous allons aussi écrire à l'agence juive pour dénoncer ses agissements, tout ça permettra aux gens qui auraient envie de louer les services de Raoul d'y réfléchir à deux fois avant de s'engager avec lui. Puis Jules lui fera une petite visite quand on retournera en vacances en Israël, histoire de lui rappeler notre bon souvenir. Je crois au retour du boomerang et je pense que quand Raoul se le prendra en pleine gueule ça lui fera très mal. Les gens qui font des vacheries le paient un jour ou l'autre.....

Il me reste à racheter tout ce qui me manque, il y a des choses qu'on ne pourra pas remplacer, je ne suis pas matérialiste mais ça me fait mal au coeur, je pense notamment à mon carton de DVD, j'avais dedans des collections de vieux films que j'affectionnais..... J'ai du surtout recommander du stock pour pouvoir commencer à travailler et je me demande ce que Raoul a bien pu faire de mes 3000 € de stock qu'il avait embarqués..... en fait je ne me le demande plus, je le sais, après enquête, on pense qu'il les a revendus, en France, sur Paris..... on a même une idée de l'endroit, mais on a aucune preuve et surtout on est fatigués..... on a envie de passer à autre chose et de pouvoir commencer à bosser.....

Depuis la fin de la semaine dernière on a pas arrêté un instant, on est plutôt crevés mais quel bonheur de pouvoir enfin recommencer.  Les premiers contacts sont encourageants et notre bureau est plutôt pas mal, même s'il est bien plus petit que celui qu'on avait à Tel-Aviv.

Je tourne la page Raoul, je tourne mais je n'oublie pas. Dès ce week-end je reprends le chemin de vos blogs que j'ai un peu abandonnés faute de temps....

Il fait beau, le soleil brille, il y a des choses bien plus graves dans la vie que des cartons.....

Au fait, le vrai prénom de Raoul c'est Yves..... ça ne change rien, Yves ou Raoul, Raoul ou Yves, le personnage reste le même, un pourri de première qui ne l'emportera pas au paradis !!!