mardi 25 mai 2010

Raoul, mode d'emploi


Vendredi matin Raoul m'appelle et me dit qu'il est à 20 minutes de son dépôt et qu'il part chercher notre déménagement.  Je sens l'adrénaline qui monte, la livraison est prévue pour dimanche, ma galère va enfin se terminer, on va pouvoir commencer à vivre normalement et surtout on va pouvoir commencer à bosser sérieusement.

Calez vous bien dans votre chaise, ouvrez bien vos yeux et dites vous que même si cela vous paraît invraisemblable et bien ce n'est que pure réalité. Il n'y a pas de fiction, les fait sont réels, je peux tout prouver, vous allez halluciner. Attention, âmes sensibles s'abstenir !!!

Raoul m'informe donc de sa proche arrivée à son dépôt pour enlever nos affaires et il me dit "je voudrais que tu me signes une décharge, car mon camion sera dehors cette nuit et je ne veux pas être responsable s'il est cambriolé" !!! Je suis un peu interloquée de cette réaction, je ne comprends pas pourquoi Raoul anticipe déjà un éventuel vol. Je lui demande s'il n'a pas un endroit protégé pour mettre son camion. IL me dit que non, son camion sera en banlieue, près de l'appartement de sa copine. Pour plus de sécurité il va le garer près d'un commissariat et demander aux flics de jeter un oeil. Mais lui attention, c'est chabbat et il sera aux abonnés absents, il est religieux, il respecte le chabbat et il ne peut pas passer la nuit près du camion, il ne pourra pas non plus nous téléphoner....bref, son blabla habituel, on connaît la musique.

Je lui dis de livrer vendredi, le chabbat rentre tard, il a le temps mais il ne veut pas, il a peur de tomber en panne, il a peur de ne pas être dans les temps, "tu comprends, je suis hyper respectueux du chabbat, imagines que je prenne du retard, je ne pourrai pas reprendre la route après et je serais bloqué".... t'as raison Gaston, t'as largement le temps mais t'as décidé encore une fois de nous faire chier..... tant que tu gagnes tu joues !!!

Je lui donne donc mon aval. On ne va pas toujours jouer de malchance, et si en plus le camion est garé près du commissariat, je ne vois pas comment on pourrait être cambriolé. Aucune inscription sur le camion, rien qui ne laisse présager un éventuel chargement à l'intérieur, ça serait vraiment fort si ça arrivait..... Je dis à Raoul écoute fonce, j'ai absolument besoin d'être livrée dimanche matin, tout va bien se passer.

Samedi soir, 23 h 35 Raoul nous appelle et nous annonce que le camion a été cambriolé !! au début j'y crois pas..... je rêve, j'hallucine..... le camion cambriolé......curieux vous ne trouvez-pas ? il nous informe qu'il a retrouvé toutes nos affaires dans la rue et qu'il ne sait pas bien ce qu'il manque. Il pense que les cambrioleurs ont été dérangés et qu'ils ont embarqué au pire deux cartons, il le voit à son camion qui est encore bien plein. On lui demande s'il a porté plainte, il nous dit que oui tout en restant très évasif sur le sujet. On veut les doubles des documents (qu'on aura pas finalement, Raoul a l'art et la manière de noyer le poisson, il est très virulent au téléphone, et on a l'impression d'avoir affaire à un escargot quand il est face à nous).

En clair notre camion a été cambriolé au nez et à la barbe du commissariat, les voleurs ont eu le temps de faire leur choix, de vider, de fouiller des cartons et de faire un tri sélectif...... sont forts ces voleurs !!! Si on croit pas celle là tu nous en raconteras une autre Raoul !!!

Le problème crucial à ce moment là c'est de savoir si le camion ne va pas être cambriolé une seconde fois puisqu'il va passer une nouvelle nuit près de chez la copine de Raoul qui doit vraiment habiter un endroit "craignos" !!!! Raoul nous sort le grand jeu, "oh la la , je vais prendre la route tout de suite pour vous livrer, je suis dans tous mes états, je souffre pour vous"..... Bein oui du con, tu vas prendre la route mais tu vas quand même pas décharger à 4 heures du matin, on est pas en Israël ici, on est en France mon grand !!! on a des voisins, on s'entend super bien avec eux, on va pas commencer à mettre notre balagan sinon ça va marcher moins bien après !!!

Raoul va garer son camion plus près et se débrouiller. Il prendra la route au petit matin.

Je ne vous dis pas la nuit blanche que je passe. Je me demande dans quel état je vais retrouver mes affaires, je me demande surtout ce qu'ils ont bien pu voler et finalement je finis par me demander si cette histoire n'est pas montée de toute pièce, me rappelant que Raoul le vendredi matin avait déjà pensé à tout cela.... Il y a des coïncidences curieuses quand même !!

Je ne dors pas de la nuit, à 7 heures je suis debout, je tourne en rond et j'attends Raoul. Jules est comme moi persuadé qu'il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire. Depuis le début finalement il y a tout qui cloche. Le container qui ne part jamais, après on nous dit qu'il est bloqué à Port Said en Egypte (alors que le bateau ne passe pas par là), après on nous dit que le bateau est parti alors que le déménagement traîne toujours dans un entrepôt du port d'Ashdod et je pense que Raoul, en ayant ras le bol d'être harcelé, finit par faire partir enfin notre déménagement, deux mois et 20 jours après la date prévue. Etant pris par le temps, il fait remonter tout notre déménagement par le train jusqu'à Haïfa car le bateau d'Ashdod a déjà pris la mer pour cette destination. (au passage il ne manque pas de nous dire que ça lui a coûté 200 €uros de plus cette affaire !!).

Dimanche, 11 heures Raoul débarque avec sa copine, parée comme une accouchée et il en mène pas large. Il est fier de montrer à Jules que la vitre de son camion a été cassée (il a mis du carton à la place) mais pour nous ça ne prouve rien. Raoul t'es tellement roublard qu'on te pense capable de l'avoir fait toi même et vue la tournure des évènements, tout le monde en est persuadé.

Nous commencons le déchargement. On est bien organisés, on se passe les cartons afin d'éviter à chacun de se fatiguer. (Je vais me bouziller le dos au passage mais pas grave, je suis tellement heureuse de recevoir enfin mes affaires que mon dos c'est secondaire !!).

Les cartons s'entassent dans la salle. L'ami qui vient nous aider est Israélien, il connaît la musique, il a déjà tout capté de l'attitude de Raoul et il est écoeuré. Je suis surprise devant les cartons, ils ont tous été ouverts, je n'en reviens pas, je trouve ça très bizarre alors la copine qui a posé ses fesses en goutte d'huile sur mon fauteuil s'hasarde à me dire "oui ils sont ouverts, normal, ce sont les voleurs".....

Elle se prend pour la reine de Saba, elle trône au beau milieu du salon et me fait la causette pendant que je me casse le dos à déposer les cartons. "Alors vous vous plaisez ici" ? elle m'énerve déjà !!!! je fais bonne mine pour ne pas être désagréable, j'ai même un peu pitié, les pauvres, ils ont pris la route tôt ce matin pour me livrer.

Une fois que tout est déchargé je me rends tout de suite compte qu'il y a comme un problème.....

"Dis donc Raoul, t'as tout déchargé là ? non parce que..... il manque quand même un sacré paquet de cartons" ?

"Oh mais non, ne t'occupes pas du nombre de cartons, tu sais avec le vol plus rien ne correspond" !!
"Peut-être mais les cartons c'est moi qui ai tout fait, je sais ce qu'il y a dedans, d'ailleurs j'ai tout de noté et je peux te dire, à vu d'oeil qu'il manque au moins 17 cartons" !!!

Là pour le coup, Raoul va avaler son acte de naissance !!! "17 cartons ? heu.... non non, tu verras quand tu ouvriras, je te dis plus rien ne correspond, on a refait les cartons avec ma copine parce que tout traînait dans la rue".
"Raoul tu es bien d'accord que les voleurs n'ont pas pu emmener 17 cartons ? dans ton camion ça se verrait"....

Jules garde son calme, un calme olympien, je suis scotchée..... il signe trois chèques à Raoul qui ne pipe pas. Raoul ne s'attarde pas, il est pressé, (une soi-disante haskara le soir)...... il se casse avec sa Barbie Olida à son bras. Je fais un rapide tour de la situation et je peux assurer à Jules qu'il manque bien un sacré paquet de cartons. Je finis par faire un rapide point, et là je découvre tout ce qui me manque :

- une imprimante,
- 4 cartons de produits cosmétiques,
- 2 couettes de lit,
- un carton entier de tailleurs jupe
- un carton entier de mes jupes
- un carton de porte-manteau
- 2 cartons de la chambre de Rébecca
- le lecteur DVD de Rébecca
- le lecteur DVX du salon
- un carton de Salle de Bains
- un carton de serviettes de toilette
- un carton de verres (mes verres normaux)
- un carton de beaux verres
- un carton de vaisselle marocaine
- un carton d'assiettes
- le carton contenant ma machine à pain
- le carton contenant mon robot ménager
- un carton d'ustensiles de cuisine
- un carton de DVD (j'avais de superbes collections)
- Un carton de CD

Et je ne parle même pas de la casse, un superbe plat Lancel brisé en mille morceaux, des chats de valeurs complètements abimés. D'ailleurs à l'heure où j'écris ce texte, je découvre un peu plus les dégats et je me dis que ce n'est pas possible, que je vais me réveiller.

Ce matin Jules furax rappelle Raoul et lui fait un rapide topo. L'autre lui rétorque qu'on avait qu'à attendre mardi, on avait attendu trois mois, on était plus à deux jours près !!!! Heureusement que Raoul n'est pas face à Jules sinon il lui flanquerait son poing dans la figure.

Jules lui fait quand même rappeler qu'il y a un problème, dimanche Raoul nous a assuré qu'il n'y avait pas plus de deux cartons de volés, alors où sont tous les cartons manquants ? Gros blanc..... Raoul réfléchit..... peut-être que finalement ils sont au dépôt, peut être qu'il y a eu des mélanges, peut être que......

Alors Raoul va nous recontacter parce que maintenant qu'il y pense et si on a de la chance, il y a là bas une palette de 2 M2 et dedans il y a peut-être des affaires à nous !!!

Conclusion, On pense que Raoul a tout simulé, on pense que tout  nos cartons ont été ouverts et été volés, on pense que Raoul se fout de notre gueule et que peut-être il est coutumier du fait et de mèche avec son équipe. En attendant, on a plus que nos yeux pour pleurer et on est vraiment trop cons car Raoul on l'a payé !!! (trois chèques et encore il ralait parce qu'il voulait que l'on paie tout d'un seul coup).

On ne va pas laisser l'histoire comme ça. Jules est en train de se renseigner, si Raoul croit qu'il a gagné et bien il y laissera des plumes, il n'y a pas de raison.

En attendant j'ai un peu le moral à zéro...... il va falloir encore une fois tout recommencer....... je me demande si j'en ai le courage !!!! 

Je ne serais pas très présente sur la blogo cette semaine, je ne pourrai pas vous visiter, j'ai trop de choses à mettre en place et je dois surtout commencer à travailler. J'espère vous donner de meilleures nouvelles la semaine prochaine, quand tout sera à peu près mis en place.


 

vendredi 21 mai 2010

CARTE POSTALE

C'est le dernier jour de "DEFI DU MONDE DE VIRGINIE B" et j'ai envie de dire "oh non déjà ? mais c'est passé bien trop vite".

Le thème de ce jour " LA CARTE POSTALE"

Sur ce coup là, j'ai de la chance, j'ai la fâcheuse manie de mettre des cartes postales reçues un peu partout, dans mon livre d'adresses, dans des cahiers, dans des livres.... alors du coup j'en ai retrouvé quelques unes que j'affectionne particulièrement

Celle là ne m'est pas adressée, elle est pour Bamba (mon chat), non non vous ne rêvez pas, mon chat reçoit des cartes postales, vous vous demandez qui peut bien envoyer des cartes postales à mon chat.... y en a qu'une bien sûr qui peut faire de telles choses,
c'est Monette !!!



Mais bon pas de jaloux hein ? J'ai reçu la mienne moi aussi et ce jour là Monette était à Rome avec Délia une autre blogamie. D'ailleurs maintenant que je suis en France, on espère bien se rencontrer toutes les trois ensemble (j'ai déjà rencontré Monette et c'est quelqu'un de génial)



Une carte postale que je me suis envoyée moi-même.... bein oui il faut bien se faire des petits plaisirs parfois..... la vérité c'est que ce jour là j'avais acheté des cartes postales pour envoyer aux copines... mais...horreur, je me suis rendue compte que mon carnet d'adresses était resté à Tel-Aviv !!!



Finalement j'aime bien les cartes postales, je trouve ça sympa, et dire que j'en envoie pratiquement jamais.... Tiens Virginie je fais un voeu aujourd'hui..... maintenant dès que j'irai quelque part, j'enverrai des cartes postales !!!

jeudi 20 mai 2010

L'OBJET

Pour ce quatrième jour des "défis du monde de Virginie B", le thème est :

l'objet, celui que tu ramènes pour te souvenir,
 celui que tu offres, celui que tu manges.....

Oh la la Virginie, sais tu que ce défi est un peu compliqué pour moi aujourd'hui.... Pourquoi ? tout simplement parce que tous mes objets et meubles qui me sont chers ne m'ont toujours pas été livrés... (ça fait trois mois que je suis en France et que j'attends mon déménagement).... mais je ne désespère pas, cette fois je crois que c'est en bonne voie.....

Alors je suis allée puiser dans des photos et j'ai quand même trouvé quelques souvenirs.....

Quand je voyage j'aime ramener de la vaisselle, mais pas n'importe laquelle, de la vaisselle orientale car j'adore ça !!

(vaisselle du grand bazar d'Instanbul)

Un tapis marocain négocié par Jules et que j'ai hâte de retrouver

Il m'arrive aussi de ramener des bijoux, une bague de Guadeloupe, une autre d'Espagne, mais celui qui m'est le plus cher est cette ménorah offerte par Jules lors d'un voyage à Eilat au tout début de notre rencontre....


Ah.... mais j'oubliais.... j'ai ramené quelque chose d'authentique d'Israël dans l'avion avec moi.... ce n'est pas un objet mais elle vient de là bas puisqu'elle y est née


"Bamba"

mercredi 19 mai 2010

BLEU

Le thème de ce  matin  "Les défis du Monde de Virginie B", est

le BLEU ( du ciel à la mer).

J'ai flashé sur cette porte bleue située dans une ruelle de la vieille ville de Jaffa, j'ai une passion pour les portes et celle là m'a vraiment plue


Le ciel était en colère ce jour là sur la baie de Tel-Aviv, on a l'habitude d'un ciel bleu azur, sans nuage, alors un ciel nuageux valait bien une photo ....


La mer aussi ce jour là était en colère, elle était en symbiose avec le ciel, nous étions en janvier....



Mais le bleu pour moi symbolise en tout premier lieu mon drapeau, celui de ma double nationalité que je porte avec fierté quoi que peuvent en penser les gens.....


mardi 18 mai 2010

VOYAGE

Et je continue sur ma lancée. Pour ce deuxième jour des "Défis de Virginie B", le thème est
"PHOTOS DE VOYAGE"

Un voyage ça pourrait être

ce magnifique coucher de soleil sur le petit port de Jaffa en septembre 2010


Des chèvres qui broutent les arbres sur les montagnes du Golan en Août 2008 



Istanbul que nous avons découvert en décembre 2008, quelques jours inoubliables....



Les jardins de Majorelle à Marrakech, lieu ou je suis allée plusieurs fois


Ou tout simplement une photo que j'affectionne particulièrement, mes filles en France en décembre 2007, nous étions revenues pour passer les fêtes de Noël et c'était la joie, malgré le froid !!



Des rêves de voyage j'en ai plein et j'espère pouvoir les réaliser un jour......




lundi 17 mai 2010

Rouge

Opération "Les défis de Virginie B"

Cette semaine sera placée sous le thème du voyage avec  "Les défis du monde". J'ai promis à Virginie d'y participer, peut-être pas toute la semaine car n'ayant toujours pas mes affaires (mon déménagement est sur le bateau qui arrive à dos de chameau), je n'ai donc pas récupéré mon ordinateur avec toutes mes photos, mais je vais aller puiser dans celles de Jules.

Le thème d'aujourd'hui est "ROUGE"



Comme cette rascasse qui vit dans la mer rouge à Eilat, station balnéaire à la pointe sud d'Israël, voisine avec l'Egypte d'un côté et la Jordanie de l'autre. Si un jour vous avez la chance d'aller là bas, n'hésitez pas à visiter l'aquarium d'Eilat, sa particularité :  les poissons sont en liberté et c'est vous qui êtes enfermés derrière des vitres !!

samedi 15 mai 2010

Oh mon bateau oh oh


Joëlle est à Honfleur pour un week-end prolongé, elle aime ce coin de Normandie et commence à y avoir ses habitudes. Vendredi matin elle m'appelle :

- Ton bateau, je crois que je l'ai vu, il est là bas devant moi amarré au quai dans le port du Havre, il y a plein de containers dessus, je ne sais pas pourquoi mais je sens que c'est celui là !

Un bateau, mais quel bateau, de quoi parle-t'elle, il me faut une petite seconde pour retrouver mes esprits.... ah mais c'est bien sûr, mon bateau, le fameux bateau, celui sur lequel Raoul est censé avoir chargé mon déménagement !!!  

- Ah mais oui, ça pourrait bien être ça, il était attendu pour le 13 et finalement annoncé pour le 14 !
- Il est arrivé il y a à peu près une heure, hier soir il n'était pas là, j'essaie de lire son nom au loin mais je n'y arrive pas !!
- Ah ah, c'est trop drôle, bon bein écoute, attache mon container à ta voiture et ramène le moi tu rentres quand ?
- On reprend la route Lundi matin, oh écoute je suis certaine que ce bateau transporte ton container ne me demande pas pourquoi mais je le sens !!

J'espère qu'elle dit vrai. Du coup Jules regarde ses messages et Oh miracle, un petit mot de notre ami Raoul qui nous informe que le bateau arrive sous peu. On est super contents mais à la lecture du reste du message je vois le Jules virer au rouge !!

- Il se fout de notre gueule le Raoul !!! regarde un peu !!!

Je parcours le message et là, je manque de m'étrangler. Ah il ne perd pas le nord l'animal. Il nous signale en tout premier lieu que la livraison aura du retard car il est encore en Israel et qu'il n'arrive finalement que la semaine prochaine. Il avait prévu de nous ramener le tout le 19 mai, du coup ça se fera le 24 dans la journée... oui je sais ce que vous allez me dire, dans ma situation je ne suis plus à 5 jours près !!!! BEIN SI JUSTEMENT PARCE QUE J'EN AI MARRE !!!!

Il continue en nous demandant comment on compte le payer, chèque, liquide, et nous annonce fièrement qu'il faut que l'on pense à rajouter les frais de transport jusqu'à Dunkerque, et toujours pas gêné il nous fait même le décompte du prix, essence, plus frais d'autoroute, plus main d'oeuvre et tout le St Frusquin !!

Dis donc Raoul, qu'est ce qui t'arrive, t'as des troubles de la mémoire immédiate ? Tu m'as l'air attaqué par la forme la plus brutale d'Alzheimer, t'as oublié tes engagements, ce que tu avais dit à Jules au téléphone quand par miracle il arrivait à te choper.....Je vais te rafraîchir la mémoire pépère, tu nous as promis pour nous dédommager des pertes importantes que nous avons subies au niveau de notre boulot, que tu nous ramènerais notre déménagement jusqu'à Dunkerque à tes frais !! Où sont tes belles paroles ?

Nous avons renvoyé un mail illico presto à notre cher ami qui à chaque fois qu'il se trouve dans une situation embarassante fait le mort. J'ai comme dans l'idée qu'il n'a plus du tout envie de nous dédommager et qu'il va nous faire chier et c'est pas le moment parce que je vais pêter un plomb commence à être sérieusement agaçée, voire même très énervée.

Raoul, je n'ai qu'un mot à te dire, t'as intérêt à être réglo sinon je t'époutis quand tu arrives, ma patience a dépassé ses limites et là il ne faut plus me titiller !!!

Finalement je me dis que j'aurais mieux fait d'appeler mon ami le pirate, il aurait chargé le tout sur son raffiot, bon d'accord, il se serait un peu arrêté dans tous les ports de sa longue route -il aime batifoler- mais au moins mon chargement aurait mis moins de temps, puis Tim aurait veillé au grain !!!!

Les questions du jour sont : Mon déménagement sera t'il livré comme promis le 24 !!! y aura t'il encore et toujours du retard, Raoul va t'il tenir ses promesses.....  allez, faites vos jeux, rien ne va plus !!!

mardi 11 mai 2010

Futilités

Quand je les vois arriver je me dis que ce n’est pas possible, ce n’est pas un couple, elle doit être la femme de l’autre, celui qui est plus âgé. Je n’arrive pas à lui donner d’âge et pourtant je suis persuadée qu’elle est plus jeune que moi.

Ces cheveux n’ont aucune coupe, ils sont ternes et retenus par un élastique qui doit dater de Mathusalem. Son blouson n’est pas ajusté et comme elle n’a pas une taille de guêpe ça accentue ses rondeurs qui ne sont pas harmonieuses, la couleur est triste et ne sied pas à son teint sans éclat. Le pantalon d’une couleur douteuse n’a pas de forme, il laisse entrevoir des chaussures passées de mode qu’on ne trouve plus dans le commerce depuis bien longtemps.

Elle pose son sac sur la table avec nonchalance puis le jette à ses pieds. Il est gris et complètement déformé, il correspond parfaitement à l’ensemble du personnage…. Il est vraiment moche son sac.

Je ne peux détacher mon regard, je la scrute sous tous les angles et franchement j’exagère. Elle est parfaitement à l’aise, pas complexée par ce physique désavantagé mais y pense t’elle seulement ?

J’ai confirmation que c’est bien son mari. Je suis choquée…. j’en ai vu des couples, des pas bien assortis parfois mais je n’y ai jamais fait attention, on ne peut pas tous être des «Brangelina ». Lui ce n’est pas un apollon, il n’est pas moche non plus, il est plutôt correctement habillé pas à la dernière mode mais ça passe. Il fait beaucoup plus jeune qu’elle et pourtant ils ont sensiblement le même âge.

Il reste une place à côté de Jules mais elle préfère ne pas s’y asseoir et la laisse pour son mari elle a un mari jaloux dit-elle, ….. J’ai envie d’éclater de rire mais je me retiens, j’ai envie de lui dire qu’il n’y a aucun danger, qu’elle peut sans problème s’asseoir à côté de mon mari, il n’y a aucun risque … mais je me tais, ahurie par l’assurance de cette femme très sûre d’elle .

Je regarde ce couple hors norme et je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche, mais certainement que rien ne cloche et que c’est moi qui déconne et qui exagère. Pourquoi faudrait-il que les gens soient toujours beaux et parfaits…. Et la beauté c’est quoi au fond ? Peut-être que lui la trouve très belle et qu’il est très amoureux. Moi je la trouve moche mais peut-être que je me trompe, peut-être que c’est moi qui suis moche. Puis je suis qui pour pouvoir la juger comme ça ?

C’est plus fort que moi il faut que je me fasse mon film, je me fais toujours des films…. C’est un couple par habitude, je ne décèle rien quand il la regarde, ils sont installés depuis longtemps, ils ont des enfants, un boulot, une maison avec des animaux…..la routine quoi….. roooo mais quelle vilaine je suis !!! De quoi je me mêle d’abord !!!

J’apprends qu’ils ont des enfants, plus jeunes que les miens bein oui c’est bien ce que je pensais, elle est plus jeune que moi, elle doit avoir 42 balais à tout casser. Quand elle parle c’est pas la grande classe, ça va bien avec le personnage. Lui est beaucoup plus agréable, il gagne à être connu, il fait de l’humour et quand il en fait trop elle lui jette un regard qui en dit long.

L’habit ne fait pas le moine, j’apprends qu’ils ont plusieurs propriétés. Je me dis qu’elle pourrait peut-être mettre un peu d’argent dans ses vêtements et aller chez le coiffeur. Je suis une sale peste, ce n’est pas mon problème, ça ne me regarde pas, puis je suis en train de focaliser sur son look alors qu’elle elle s’en contrefiche totalement.

Peut-être qu’elle pense la même chose de moi, elle doit me trouver vieille et moche. Je regarde tout à coup mon jean’s, et mon pull noir, je passe ma main dans mes cheveux…… J’ai peur tout à coup, peur du temps qui passe, peur de devenir comme cette femme que je juge alors que j’en ai pas le droit.

Quand ils partent je demande à Jules si je suis vieille, si je suis moche et s’il est choqué par ce couple. Il me dit que oui mais que ce n’est pas le genre de question qu’il se pose, chacun vit sa vie comme il a envie.

Jules a raison, pourquoi faut-il que je me pose toujours des questions stupides,  pourquoi s’arrêter sur un physique…… et pourtant…..c’est quand même la première fois que je suis choquée comme ça !!!


vendredi 7 mai 2010

Allo le 17


Après presque trois mois en France maintenant je peux bien vous l'assurer, nous sommes certainement plus en sécurité en Israël !!! Et je vous entend déjà dire, "mais elle est folle, en Israël il y a des kassam, des attentats, la menace iranienne c'est pas possible qu'on puisse être tranquille là bas !!! "....

Vous avez raison, mais la différence c'est qu'en Israël on connaît nos ennemis et là bas le mot SOLIDARITE existe encore. En Israël les enfants peuvent se promener tranquillement dans la rue sans être inquiétés, si l'enfant a un problème, il trouvera toujours quelqu'un pour l'aider, il y a peu d'enlèvements et rarement des assassinats d'enfants. Là bas les femmes sont en sécurité, elles peuvent se promener la nuit, y a pas un connard qui viendra les faire chier (les viols existent mais le pourcentage est faible), au pire on peut se faire draguer par un bel Israélien et l'envoyer bouler s'il ne nous plait pas, il n'en prendra pas ombrage et jettera son dévolu sur une autre proie.  Là bas tu ne risques pas d'être poussé sur les rails quand tu attends un train, au contraire si on voit que tu tombes, ils seront 10 à se jeter pour te rattraper, on ne te plantera pas un couteau dans le ventre parce que tu n'as pas de cigarette, on te dira merci et on ira voir ailleurs, on ne te sautera pas dessus à 40 parce que tu as voulu aider une personne qui se faisait agresser, les agressions sont rares parce que justement il y a tout de suite cette solidarité qui intervient.

Attention, je ne dis pas que tout est rose, que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, mais pour avoir vécu 8 ans là bas et bien je sens la différence et là bas je n'ai jamais eu peur même quand je m'embrouillais avec les arabes de Yaffo parce qu'ils passaient dans un sens interdit.

En Israël on s'engueule mais on en vient rarement aux mains, je crois que les israéliens sont champions du monde de l'engueulade, c'est à celui qui hurlera le plus fort mais dès que le ton monte il y a toujours des gens pour venir empêcher une éventuelle bagarre et de toutes façons si on en vient aux mains c'est directement la case prison alors vaut mieux se contrôler. En Israël, la loi interdit de frapper l'autre.

Je suis en France depuis trois mois et j'ai déjà assisté à un début de bagarre au bowling, deux meufs qui voulaient se fracasser parce que l'une avait piqué la copine de l'autre, Jules a été obligé d'intervenir et tout est rentré dans l'ordre. La semaine dernière chez SFR une femme venait chercher un nouveau téléphone, elle s'était violemment fait arracher son sac par une bande de loustics plutôt louches et elle revenait de la gendarmerie encore stressée par ce qui venait de lui arriver. Il y a 10 jours à la poste, un mec faisait son mariole en hurlant sur les employées car il trouvait que ça n'allait pas assez vite. Il haranguait tout le monde et personne ne bronchait, tout le monde avait la trouille et baissait la tête,  j'ai du attraper le Jules qui voulait aller lui répondre. Il y a un mois il y a un gars qui s'est fait planter sur la digue, son seul crime, être passé là au mauvais moment, il en est mort, les coups de couteau ça pardonne pas. Bref je découvre que les gens ont peur, qu'on ne peut plus sortir le soir et que surtout il ne faut jamais intervenir au risque de se mettre soi-même en danger.

Hier soir j'étais dans mon premier sommeil et j'entendais vaguement crier. J'ai une partie de l'appartement qui donne sur un grand boulevard,  à partir du jeudi soir ça s'anime,  les jeunes crient, ils renversent les poubelles, ils sont souvent bien imbibés et se trimballent avec des bouteilles de bière qu'ils cassent sur les trottoirs. Certains veulent juste se la pêter et ont besoin d'avoir quelques verres dans le nez avant d'oser chercher des embrouilles. Y en a d'autres chez qui c'est inné, leur passion c'est d'aller chercher la merde, de casser pour le plaisir..... et ça fait du bruit et ça s'agite.... "zy va et tout le tralala" je les bafferai bien tous ces jeunes trou du cul qui passent leur temps à emmerder le monde..... mais bon, faut croire que la société leur trouve toujours des circonstances atténuantes, ou ils sont agités du bocal ou alors les pauvres ils ont pas de boulot.... bein tiens c'est bien connu quand t'as pas de boulot au lieu d'en chercher et bien tu casses, ou tu deales, ou tu agresses le gens !!!! Franchement je ne cautionnerai jamais ce genre d'actes, et si je passe pour une réac et bien tant pis.

Alors je reviens à mes moutons, hier soir j'étais plongée dans mon premier sommeil, j'entendais vaguement crier, c'était étrange, je ne savais pas si c'était réel où non jusqu'au moment ou Marianne fait irruption dans la chambre (elle est à la maison pour quelques jours et sa chambre donne sur le boulevard) en me disant, vite il faut appeler la police, il y a une femme qui hurle dans la rue elle appelle au secours.

Gros coup de stress,  je ne me souviens pas comment je me suis levée mais je devais être montée sur ressorts car en deux temps trois mouvements j'étais déjà dans le salon pour aller chercher le téléphone. Le Jules a sauté dans son pantalon et ouvert la fenêtre pour voir ce qui se passait.

Grosse nulle que je suis je ne savais même pas quel numéro il fallait faire (8 ans en Israel et je suis perdue !!) Marianne m'a crié qu'il fallait faire le 17. Je trouvais pas les touches du téléphone, ça ne marchait pas, l'énervement montait et d'entendre les appels de cette femme faisait monter l'adrénaline. Bref Marianne a finit par prendre son portable pour appeler et du coup moi j'ai réussi aussi. Nous étions deux, chacune d'un côté à appeler police secours.

 Jules a crié au mec qu'il appelait la police, du coup la femme a pu s'enfuir en courant sur le pont, le mec nous a dit c'est rien c'est rien. Vous auriez vu mes deux zouaves à la fenêtre c'était plutôt rigolo même si la situation semblait grave. Marianne criait "Lâche là fils de P" et le Jules essayait de lui faire peur avec la police. IL a voulu descendre mais je l'en ai empêché, le mec pouvait être armé et de toutes façons il a repris sa bagnole, éteint ses phares et on ne le voyait plus, on entendait juste la nana qui continuait de crier et d'appeler au secours. La police est arrivée très vite, une voiture banalisée les suivait. Ils ont tourné et ont fini par certainement les repérer parce que tout à coup je les ai vu démarrer en trombe et passer le pont, là où le mec était parti. J'espère que tout s'est bien terminé et que nos appels ont au moins servi à quelque chose.

Ce qui est étrange c'est que personne n'a bronché, j'ai du mal à croire que les gens n'ont pas entendu, même Rébecca qui est pourtant petite et qui est censée avoir un sommeil profond a tout entendu. Tout était fermé partout sauf chez nous, et j'ai d'ailleurs engueulé les deux acolytes leur disant qu'ils n'avaient pas besoin d'ouvrir la fenêtre et de se montrer. Jules m'a répondu que parfois ça peut être bien et que ça a permis à la nana de se barrer. Ca a permis aussi au mec de voir où on habitait et si c'est un violent, un de ses quatre il viendra bien nous chercher des noises.

Je crois qu'on vit dans un monde de fous. J'ai pas dormi de la nuit avec cette histoire. Je n'ai jamais eu peur mais pour la première fois de ma vie, je ne me sens pas en sécurité et à mon avis ça va pas aller en s'arrangeant. C'est comme ça pour vous aussi ou alors je me fais des idées ?